Jekyll et Hyde : le bien et le mal

Jekyll et Hyde : le bien et le mal

Le roman de Robert Louis Stevenson “Dr Jekyll et M. Hyde” est une illustration, une allégorie du bien et du mal.

Dans l’esprit de Robert Louis Stevenson vivait l’idée que l’être humain possédait une nature double. Selon lui, nous avons tous une bonne et une mauvaise version. Toutes deux cohabitent en nous et la mauvaise serait réprimée par la société. Le résultat de ces pensées a débouché sur la célèbre oeuvre L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886).

Il s’agit de l’une des premières œuvres à donner vie à un personnage avec un trouble complexe, un trouble de la personnalité et ses pires conséquences. Stevenson a défié la science de l’époque, ainsi que la religion, en inventant une histoire terrifiante et vivante. La popularité de ce roman a donc donné lieu à une infinité d’adaptations au théâtre, au cinéma, à la télévision, etc.

Continuer la lecture de « Jekyll et Hyde : le bien et le mal »

Égoïsme extrême

Égoïsme extrême… ou la personnalité toxique ultime

Un homme, deux visages.

Les gens dont le noyau sombre est dominant justifient souvent leurs propres actions blessantes pour échapper aux sentiments de culpabilité.

Tous les traits de caractère malveillants humains, tels que le narcissisme, le machiavélisme et la méchanceté, partagent un noyau commun et seraient essentiellement des manifestations d’un seul grand ensemble comportemental : l’égoïsme extrême.

Continuer la lecture de « Égoïsme extrême »

Confinement, coronavirus et résilience

COVID-19

 

Bonjour à vous toutes et tous. En ces temps perturbés de repli et de confinement propices à amener colère, peurs et suspicions, nous tenons toutefois à vous envoyer beaucoup d’amour, de paix et d’harmonie et en espérant avec vous que dès qu’il sera possible de sortir à nouveau de nos tanières, ce sera avec une immense joie de recouvrer notre liberté qui prendra une saveur toute nouvelle pour la peine !
Une immense joie mais aussi une grande humilité sans aucun doute, tant cette pandémie nous aura révélé à quel point notre condition est fragile face à la complexité grandiose de la Vie et de notre environnement : fasse que cette crise qui a vu un petit virus menacer notre condition et provoquer une épidémie qui s’est propagé comme une traînée de poudre à l’échelle entière de la planète, qui a fait vaciller des pans entiers de notre société que nous croyions inébranlable, nous n’avons pu constater que les dégâts …

Nous sommes un colosse supposé, mais aux pieds d’argile et ces épreuves ont mis en surbrillance la perfidie de nos personnages politiques, leur incompétence pour la grande majorité, la vénalité des institutions internationales, la corruption de ceux qui avaient une position de pouvoir l’iniquité et le cynisme criminel de la plupart.

Des leçons sont d’ores et déjà à méditer, le temps est venu de bientôt songer à réformer, refonder totalement une humanité qui doit résolument adopter des valeurs que les événements de cette année 2020 ont suggéré ; pour ne citer que quelques pistes la fraternité qui va devoir éclore entre les hommes et aussi entre les nations et les peuples : J’ai encore en tête les images de ces Italiens que l’Europe a bafoués, les excuses de Madame la Présidente de l’UE sont pathétiques, rajoutant presque l’insulte à l’injure…

Le comportement abject des voisins qui ont traité des femmes et hommes qui se sont battus pour sauver des vies parfois au détriment de la leur qui se sont vu traiter comme des pestiférés parce qu’ils ont suscité de l’angoisse chez des ignares et des égoïstes alors qu’ils doivent être acclamés comme des héros de l’humanité !

je me rappelle qu’il n’y a que trois mois la République leur balançait des gaz lacrymogènes et des coups de godillots dans les côtes : leur bravoure et leur loyauté mérite un profond respect et surtout un devoir de mémoire !!!

J’ai vu des belles images d’animaux qui reprenaient possession des rues de la ville, incrédules alors que nous humains nous terrions chez nous, j’ai également admiré ces images spectaculaires des ciels qui s’éclaircissaient, des atmosphères qui redevenaient respirables et légères et des eaux qui redevenaient limpides et claires : ce virus nous a montré la voie et nous a donné une leçon de vie !
Suivons son conseil qui est une sommation !

Une opportunité de résilience ?

Ces moments de ralentissement social peuvent être une excellente opportunité de questionnement individuel et de réflexion à propos de solutions nouvelles à initier dans nos vies personnelles et également sur la manière de vivre en société car il semble maintenant évident que cette pandémie nous a révélé que nos priorités sont sans doute à revoir et que nous avons sans doute oublié que, bien sûr nous ne sommes pas immortels, mais qu’aussi nous sommes des animaux sociaux qui avons peut-être négligé notre véritable nature au point de nous perdre.

En attendant, portez-vous bien, respectez surtout les gestes barrières pour vous préserver vous, ceux que vous aimez ainsi que les personnes que vous croisez quand vous devez sortir de chez vous.

Retrouvailles avec Mischka ; NDE, EMI

Un entretien avec Mishka : EMI, les états modifiés de conscience

Il y a 27 mois aujourd’hui j’ai « rencontré » un individu bien singulier, c’était le 11 août 2017, un être doté d’une sagesse immense, héritage d’un parcours de vie très particulier.

Cette rencontre allait déboucher sur la conviction d’avoir reçu des informations majeures (une initiation ?) qui me bouleversent encore aujourd’hui : je ressens encore inchangée la réaction que ces révélations avaient provoqué dans mon esprit.

Cette rencontre avec Mishka m’avait laissé un sentiment très intense que ce ne serait pas la dernière fois que je le rencontrerais, j’avais même l’intuition qu’il se manifesterait à nouveau et qu’il viendrait m’apporter d’autres pistes de réflexion…

Continuer la lecture de « Retrouvailles avec Mischka ; NDE, EMI »

Le mythe d’Éros et Psyché

Le mythe d’Éros et Psyché évoque une histoire d’amour. Il nous dit que ce sentiment naît du hasard et se nourrit des sentiments qu’il inspire, au-delà de l’apparence physique. Qu’il se base aussi sur la confiance et que c’est peut-être la meilleure raison de pardonner.

Le mythe d’Éros et Psyché nous parle de l’une des trois filles d’un roi d’Anatolie. Elle était non seulement la plus belle de toutes, mais aussi la plus belle du monde. On dit que ceux qui l’ont vue ont été impressionnés par sa beauté. C’est pourquoi la déesse Vénus commença à être jalouse. Elle n’acceptait pas le fait qu’une mortelle soit plus belle qu’elle.

Continuer la lecture de « Le mythe d’Éros et Psyché »

Le mythe de Méduse, Persée et l’art

Le mythe de Méduse et Persée met en scène une série de symboles intéressants. Méduse est la représentation du pouvoir féminin exacerbé et Persée est le symbole de celui qui parvient à surmonter la peur en la reflétant dans un miroir.

Le mythe de Persée et Méduse est pour beaucoup une métaphore de la peur et de la façon dont il est possible de l’affronter à travers l’art. Pour d’autres, Méduse est le mythe féminin de la femme outragée qui devient un monstre. Une image dangereuse qui terrifie et pétrifie celui qui la regarde.

Un article publié sur le site “Nos Pensées.com” 

Continuer la lecture de « Le mythe de Méduse, Persée et l’art »