En ce temps nouveau pour beaucoup

En ce temps nouveau pour beaucoup

Témoignage émouvant d’une amie d’une grande Sagesse.

Aujourd’hui, cet article revêt une dimension toute particulière pour moi dans la mesure où j’ai décidé de partager un texte d’inspiration, plutôt un billet d’humeur d’une amie qui fait le lien de la situation que nous vivons actuellement dans cette atmosphère anxiogène de pandémie généralisée et un épisode très sombre de l’Histoire européenne qui s’est déroulée il y a quatre-vingts ans, que nous connaissons comme ayant été l’occupation de la France par les troupes allemandes.

Les similarités que l’ont peut établir entre ces deux époques différentes tiennent principalement sur la différence de comportement humain concernant une situation particulière :

Deuxième Guerre mondiale et lutte contre la COVID19, même combat ?

Dans les années 1940 – 1945 ; l’occupation allemande a scindé la société (en simplifiant à l’extrême) en un groupe de « collabos » et un groupe de « résistants » tels qu’il est coutume de les qualifier depuis lors.

À notre époque, 2020, ce même clivage idéologique reproduit cette même rupture sociale entre des partisans des mesures de sécurité sanitaires – qui sont déterminées par le pouvoir en place (et nous y reviendrons plus loin car ce point est crucial) et qui adoptent donc une attitude de docilité, voire d’obéissance sociale, étant persuadés que ces restrictions sont bonnes pour la population, ce qui devrait être le cas considérant que ceux que nous avons élus ne cherchent que le bien de leurs électeurs. Malheureusement, ces mesures coercitives sont loin de faire l’unanimité et créent même toute une catégories de personnes qui s’opposent à ces mesures pour différentes raisons.

La principale est que le pouvoir politique légitime ces mesures – impopulaires puisqu’elles apparaissent fortement liberticides – par l’obligation scientifique d’agir ainsi afin de stopper la propagation, d’éradiquer le virus SARS-CoV et de revenir le plus rapidement possible à la situation normale, qui est celle de nos sociétés avant que ce virus ne soit apparu sur l’écran du radar il y a un peu plus d’un an.

L’État agit sous la responsabilité d’une “instance scientifique”

Or, il s’est créé un immense litige au sein même du monde scientifique, à un point tel que le débat a quitté les enceintes savantes (d’où il n’aurait jamais dû partir) et s’est transféré sur les réseaux sociaux, les ondes radios et les émissions « télé-réalité » des chaînes d’infos continues du monde entier.

Afin d’ajouter à la confusion, il existe autant de Vérités scientifiques immuables qu’il existe de politiques nationales officielles de gestion sanitaire du virus (en Europe la distanciation sociale est de 1 mètre et la quarantaine est de 7 jours, au Canada c’est 2 mètres pour se prémunir du virus mais 14 jours de quarantaine …) le tout résulte en un gigantesque gazouillis scientifique, totalement à l’opposé de ce que doit être le pragmatisme des sociétés savantes, démontrant ainsi que personne ne maîtrise ni la communication ni même ne possède une connaissance au moins approximative du comportement du virus, de sa dangerosité ni même de sa létalité.

Mais, cette “instance scientifique” ne semble pas maîtriser ses connaissances

Donc, sensation que la science ne maîtrise pas ou peu la connaissance réelle de cette pandémie, les dissensions qui sont apparues entre scientifiques ont soulevé également une forte suspicion à l’égard des Ministères de la Santé et de certains groupes pharmaceutiques très puissants qui ont semble t’il privilégié certaines options bien plus rentables financièrement que d’autres qui ont fait de l’ombre à leur produits phares et à qui on a reproché également de ne pas mettre l’emphase sur l’importance de solutions préventives traditionnelles (zinc, vitamines D,C,…, importance d’une saine hygiène de vie, oxygénation, exercice afin de développer ses défenses immunitaires, etc).

Communication déplorable, suspicion d’incompétence et ou de prise d’intérêts ou de conflits le tout en bafouant le plus élémentaire principe de précaution en violation totale du Serment d’Hippocrate, tentative de museler et même de censurer la liberté de traitement et de prescrire des médicaments des médecins, nous avons assisté à des scènes d’horreur dans le milieu médical ce qui a créé un malaise prégnant et qui s’inscrira obligatoirement dans le temps : il y aura un avant et après Covid19 dans l’Histoire médicale et scientifique mondiale, c’est indiscutable.

Gaffes, bévues et boulettes à tous les niveaux

Il est apparu assez rapidement un climat délétère entre les deux factions, l’une accusant l’autre de crétinisme, d’incapacité de faire preuve d’intelligence, de ne pas être capable d’aligner deux idées directrices pour ceux qui ne faisaient pas partie de son camp de base, ce comportement dépeint les propres limitations de ceux qui font ces critiques en faisant une généralisation, tristes limites de la propension humaine à dénigrer tout ce qui l’insécurise dans la mesure où c’est souvent bien plus simple de railler autrui et de le traiter d’ignare que de remettre son propre jugement en cause.
Mais si l’on prend un peu de recul, comment ne pas être interpellé par toutes ces alertes, tous ces soubresauts, toutes ces incohérences, surtout quand on sait qu’il est question de notre santé, de notre survie ; il est alors parfaitement logique d’adopter un minimum d’esprit critique, car nous sommes la personne concernée au premier chef, sur nous seul repose le soin de préserver notre intégrité physique et il est hors de question de sous-traiter cet aspect au risque de devoir également déléguer sa propre liberté à autrui.

Un aspect philosophique de la défense de nos libertés fondamentales

Cet aspect « philosophique » fait partie également de l’attitude de certains résistants vis-à-vis de la politique sanitaire gouvernementale, cette crainte d’une surenchère totalitariste est parfaitement compréhensible dans la mesure où les tensions sont exacerbées entre les partisans d’un contrôle accru des limitations de déplacements, des suppressions d’activités (loisirs, sports, culturelles et cultuelles,…) et ceux qui sont attachés à préserver une certaine qualité de vie argumentant fort justement qu’un corps sain et en forme se défend mieux qu’un corps contraint.

Il est évident que cette pandémie a dépassé le cadre sanitaire, elle a atteint notre espace intime, social et politique, en l’espace de quelques semaines cette polémique a creusé une frontière permanente entre deux sous-catégories humaines qui s’opposent comme dans malheureusement beaucoup d’exemples que nos prédécesseurs ont pu nous léguer.

La première frange est assimilées aux anciens collabos, ceux qui ont « pactisé avec l’ennemi » ces personnages dont certains, à la suite de trahisons commises auprès de leurs compatriotes ont été lynchés à la libération, des traîtres à la République, dans le meilleur des cas (elles s’en sortaient bien tout de même) beaucoup de femmes ont été tondues pour avoir couché avec un (ou plusieurs) Allemand, les enfants nés de ces unions contre-nature ont porté le blâme du péché originel et certains sont restés parias toute leur vie…

Les Résistants eux, ont eus raison trop tôt, beaucoup ont payé de leur vie et souvent dans des souffrances atroces le fait de se rebeller contre un choix de société fait par un gouvernement dont ils n’approuvaient ni la compétence, ni la légitimité de cette instance. L’Histoire est écrite par les vainqueurs, retenons cette évidence, nous sommes à un carrefour de cette histoire, nul ne sait qui sera glorifié dans les manuels qui tenteront de refaire la chronologie des événements d’ici un ou deux siècles.

Personnellement, je ne crois pas que les instances officielles, les politiques, les OMS, CDC et tous les organismes, intervenants, Fondations de toutes sortes en sortiront indemnes, il y a trop de fumée pour ne pas soupçonner un feu qui couve.

Complotistes et résistants mêmes batailles ?

Je ne manque pas de faire le lien entre ceux que l’on nomme complotiste, théoricien du complot, ce citoyen ordinairement sous-éduqué (qui n’a généralement pas fait d’études supérieures, c’est dire son niveau de connerie!) qui crois habituellement que des avions diffusent des traînées de substances chimiques pour modifier le climat, qui a cru à une époque que les Twin towers étaient un attentat sous « faux drapeau », quelle ignominie ; et ces fiers combattants dont la mémoire est préservée au frontispice de certains monuments devant les mairies, des rues ou des écoles qui portent fièrement leur noms.

Ici encore, la Patrie reconnaissante préfère mettre l’emphase sur ses héros plutôt que sur ses traîtres, mais les deux restent tout de même dans les mémoires. Les seuls qui ne laisseront pas de traces demeureront ceux qui sont restés tièdes, qui se seront laissés balader par les vents ou ballotter au fil du courant, bref, ceux qui auront assisté au déroulement des événements en s’économisant la moindre action, la moindre opinion, ils auront fait le moins de vagues possibles et c’est bien ainsi, il en faut.

Maintenant, place à ce texte dont je partage totalement l’opinion !
Merci à toi !!!

En ce temps nouveau pour beaucoup, je constate qu’il ne l’est pas pour moi.

Je fus conçue au début de la 2ième guerre mondiale, j’étais un tout nouvel embryon quand mon père est parti prisonnier en Allemagne.

Ainsi, ma mère a vécu sa grossesse seule, sans famille autour d’elle.

Elle était dans la Résistance et, à bicyclette avec son gros ventre elle allait de temps en autre dans le maquis apporter de la nourriture à un couple de professeurs résistants recherché par la Gestapo.

Presque en face de notre maison se trouvait la petite école maternelle qui fut réquisitionnée par la Gestapo.

Ce lieu servait aux Allemands pour les interrogatoires et les tortures sur le peuple résistant.

Parfois, nous pouvions entendre les cris, les hurlements de souffrances des Français sous des tortures terribles, mais également, les cris des Allemands, c’était terrifiant !

J’ai tout enregistré pendant mes neuf mois prénataux et pendant toute la fin de la guerre jusqu’à la Libération.

Ma mère m’a transmis la fibre de ce qu’elle était, une Résistante… pas une complotiste, mon sang refuse ce mot, car il ne correspond pas à la vérité, à la réalité !

Mes premières années de petite fille se déroulèrent dans une atmosphère très lourde, avec beaucoup de tristesse ; on comptait les morts, les disparus, le racisme était à son point culminant, les corps des blessés gisaient là, on voyait la torture…

À son retour de prison en Allemagne, mon père ne put jamais retourner au travail… pensionné de guerre…..

S’ensuivirent toutes les conversations enflammées du peuple français sur cette affreuse guerre, ses injustices, ses sévices, ses hontes !!!

La Liberté d’expression était totale !

Pendant cinq ans, notre société a tenté de déterminer à quels camps ont appartenu nos morts et nos survivants : nous avons alors eu des héros de la Résistance qui sont maintenant glorifiés sur les places des mairies ; les plus valeureux ont même, hommage ultime, donné leur nom à une place, une rue ou une école ; et puis, il y a le camp des traîtres à la Nation, des collaborateurs qui ont pactisé avec les envahisseurs – et même pire – de sombres individus qui ont dénoncé des compatriotes aux soldats allemands, ceux-là, l’Histoire a pudiquement décidé de les oublier, de les nier, le temps fera bien son affaire…

Aujourd’hui c’est pareil :

Aujourd’hui, «nous sommes en guerre…» (Macron) et je retrouve des Résistants et des collaborateurs, tout comme il y a quatre-vingts ans , des mots différents pour dire la même chose …

Résistant est simplement devenu complotiste et collabo l’ensemble de ceux qui véhiculent des informations tronquées et d’un public qui se conforte dans la crédulité, il est tellement plus simple d’abandonner son esprit critique au vestiaire quand la peur est instillée dramatiquement dans nos esprits par les médias et par nos dirigeants !

Dois-je sourire ? Non, car je pense à tous ces résistants, hommes et femmes qui doivent se retourner dans leur tombe… Soyez bénis et remercié pour votre courage, pour le don de votre Vie !

La France a été Libérée et elle le restera, courage, courage.

Et des Résistants bien vivants sont encore là, soutenus de ” l’autre bord ” par nos Anciens Résistants de la 2ième Guerre et par l’ensemble du chœur de tous ceux qui ont, avec abnégation, offert leur Vie – sacrifice ultime – dans le but vénérable que leurs semblables et les générations suivantes bénéficient de la Liberté de vivre dans une société affranchie !

Ensemble, avec cette 3ième Guerre nous faisons bloc face à l’adversité et le carcan de la tyrannie et de la peur !!!

Avec ce témoignage puissions-nous entraîner, contaminer les endormis, vers la Liberté, l’Égalité, la Fraternité !!!

Auteure ayant souhaité garder l’anonymat.

Alerte sur le forçage génétique

Alerte sur le forçage génétique

ATTENTION : INFORMATION IMPORTANTE : Actualisé le 15 decembre 2020: Nouvelles dates – Du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le gouvernement français ont convenu d’organiser le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020 du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille. Le congrès mondial a été reporté en raison de la pandémie de Covid19 :

https://www.iucn.org/fr/a-propos/congres-mondial-de-la-nature

Bioéthique : la technique de forçage génétique : 16 Associations lanceuses d’alertes appellent à son interdiction !

Je n’ai pas l’habitude d’adopter une attitude de lanceur d’alerte, mais je vais faire une exception cette fois-ci en formulant ici une invitation à l’action très urgente !!! 

La situation est effectivement préoccupante au plus au point, jamais l’humanité n’était arrivée aussi proche de risques majeurs et de dégradation potentiellement accélérés de notre environnement et, accessoirement, à une sévère dégradation de notre environnement planétaire et de la condition même de la vie sur notre planète. 

Les données du problème sont à la fois simples et complexes : il est devenu possible depuis quelques années de modifier génétiquement l’ADN des végétaux (maïs transgénique, soja, coton, pastèques sans pépins,…) nous connaissons moins les expériences faites sur les animaux (bovins pour favoriser des caractères bien plus aptes à la consommation, modification pour obtenir + de 75% de mâles, les huîtres quadriploïdes, etc) la phase qui est en place depuis peu est tout simplement cataclysmique !!!
Des multinationales – Monsanto-Bayer en chef de file – veulent imposer la technique de forçage génétique qui consiste à modifier la structure génétique de quelques individus ciblés d’une espèce = par exemple de rendre les abeilles insensibles aux pesticides Monsanto en rendant ces modifications transmissibles sans exception aux héritiers de ces insectes : le tableau est facile à saisir, en l’espace de quelques années tous les individus de cette espèce auront intégré les modifications génétiques artificielles des précurseurs 


Les risque inhérents sont de deux ordres : 

  • les modifications (bidouillages) dans  les codes génétiques des êtres vivants ne sont pas totalement maîtrisés par les scientifiques ce qui suscite de forts soupçons de dérives et de catastrophes provoqués par des apprentis sorciers qui seront à la solde de multinationales, spécialisées dans l’enrichissement personnel, leur but étant seulement financier. 
  • Il existe à ce jour + de 500 brevets de techniques de forçages génétiques qui sont enregistrés au bureau de la Propriété Intellectuelle = le constat est simple, les multinationales posséderont les animaux qu’ils auront génétiquement modifiés ainsi que toute la descendance qui recevra les caractères récessifs d’une manière inéluctable. 

Quand on se dit qu’une Société comme Monsanto aura tous les droit de propriété des abeilles par exemple, on peut se préoccuper à juste titre que nous perdons quasiment tout pouvoir sur notre destinée !

Ces multinationales font un lobbying effréné auprès des instances internationales et de l’Union européenne pour mettre en place plusieurs projets et pour obtenir une exonération de responsabilités illimitées eu égard aux conséquences “négatives” des manipulations qui pourraient advenir : c’est dire qu’ils veulent se prémunir par anticipation ce qui m’inquiète énormément…
À ce titre, consulter : Le site d’actualité bioéthique : GÈNÉTHIQUE et cet excellent article en date du 27 juillet 2020 :

 

En septembre 2021 va avoir lieu une réunion capitale à Marseille

Le Congrès mondial de la nature

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l’UICN rassemble plusieurs milliers de leaders et décisionnaires issus de gouvernements, de la société civile, des peuples autochtones, du monde des affaires et du milieu universitaire, dans le but de préserver l’environnement et d’utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

En Janvier 2021 il va avoir lieu à Marseille : voir les précisions sur le site de l’UICN = https://www.iucn.org/fr/a-propos/congres-mondial-de-la-nature

Je vous propose donc aujourd’hui solennellement d’agir pour le bien du Vivant en faisant ces deux démarches :

1= visionner le vidéo de l’Organisation Politis et si vous considérez comme moi qu’il y a péril en la demeure

2= de participer à sa pétition pour tenter de bloquer toutes les actions de pression qui sont opérées par ces puissantes multinationales pour développer leur technologie qui dessert uniquement l’intérêt de leurs actionnaires en vous rendant sur la page de POLITIS :

EN CLIQUANT SUR CE LIEN J’ARRIVE DIRECTEMENT SUR LA PAGE DE SIGNATURE DE LA PÉTITION 

Voilà la vidéo – très explicite –

 

 

synthèse de presse bioéthique

Cosmo, un veau mâle génétiquement modifié afin que « 75 % de sa progéniture soit mâle » a vu le jour en avril à l’université de Californie Davis. « Dans l’industrie de la viande, les mâles sont préférés aux femelles car ils sont plus lourds et 15% plus efficaces pour convertir les aliments en masse corporelle ».

Alors qu’il était un embryon, les chercheurs « ont inséré un gène appelé SRY dans le chromosome 17 » du veau en ayant recours à l’outil d’édition du génome CRISPR. Un gène connu pour induire un « développement mâle ». « Les descendants de Cosmo qui hériteront de ce gène SRY grandiront et ressembleront à des mâles, qu’ils héritent ou non d’un chromosome Y », explique Alison Van Eenennaam, généticienne animale au département des sciences animales de l’université de Californie Davis. Ainsi, la moitié de sa descendance sera constituée de mâles dotés de chromosomes XY, mais « un quart supplémentaire sera génétiquement constitué de femelles (XX) qui hériteront du gène SRY et grandiront en tant que mâles ». Le reste de sa progéniture sera des femelles, sans le gène SRY.

Le veau qui « entrera dans un programme d’élevage dans 12 mois » transmettra la modification génétique à sa descendance. Et « sa progéniture sera alors analysée pour voir si la présence de SRY sur le chromosome 17 est suffisante pour déclencher un développement mâle chez les animaux qui sont XX ». Mais « les animaux issus de sa lignée ne serviront pas à l’alimentation humaine », Cosmo étant une « créature purement expérimentale » à ce stade.

En France, dans une lettre ouverte au premier ministre, 16 organisations[1] demandent « l’interdiction de la production, de l’utilisation et de la dissémination de tout OGM issu du forçage génétique ». Cette technique « est une nouvelle manière d’utiliser la transgénèse en l’accompagnant d’un contournement des lois de l’hérédité via CRISPR, une technique récente de modification génétique d’un organisme – animal sauvage ou domestique (insecte, oiseau, mammifère, etc.) et à terme, certaines plantes » explique le document. Une modification qui « pourra ainsi se propager en quelques générations à l’ensemble d’une population, voire à toute une espèce » précisent les organisations.

« Les risques posés par cette ingénierie du vivant sont inédits, partiellement connus, et potentiellement catastrophiques pour l’environnement : éradication d’espèces entières, modifications irréversibles d’équilibres naturels, interactions imprévues entre constructions génétiques forcées et naturelles… Sans parler d’usages involontaires ou malintentionnés (destruction de récoltes, usages militaires…) » alertent-elles. « Aujourd’hui, les tests sont effectués en laboratoire sous la menace constante de fuites accidentelles dans l’environnement. Mais déjà la pression des firmes de la biotech est forte pour que des essais soient menés ″grandeur nature″ et que des organismes issus du forçage génétique soient lâchés dans les écosystèmes, indiquent les signataires de la lettre. Au nom du principe de précaution, nous demandons donc à la France de se prononcer pour une interdiction de tout OGM issu du forçage génétique. »

D’après Gènéthique “Premier site d’actualité bioéthique” = FORÇAGE GÉNÉTIQUE : 16 ASSOCIATIONS APPELLENT À SON INTERDICTION

En septembre 2021, la France accueillera (à Marseille !) « le Congrès mondial de la nature organisé par l’IUCN, événement qui n’a lieu que tous les 4 ans, à l’issue duquel ses membres seront appelés à définir une position commune sur les OGM issus du forçage génétique ».

[1] =  Les Amis de la Terre, Ayni, le Centre international de droit comparé de l’environnement (CIDCE), la Confédération paysanne, le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), Demeter, le Collectif des Faucheurs volontaires d’OGM, Foll Avoine, France Nature Environnement (FNE), le Groupe international d’études transdisciplinaires (GIET), le Mouvement de l’agriculture biodynamique (MABD), Noé, OGM Dangers, l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE), POLLINIS et Sciences citoyennes

Sources :

Le site d’actualité bioéthique : GÈNÉTHIQUE et cet excellent article en date du 27 juillet 2020 :

À voir en urgence = Polinis org Alerte sur le faorçage génétique : https://vimeo.com/441110096

Daily Mail, Joe Pinkstone (24/07/2020) – Sciences Citoyennes (24/07/2020)

Pour aller plus loin :

Avis du CCNE sur les modifications ciblées du génome : « La société devrait définir le monde qu’il serait souhaitable de léguer aux générations futures »

Le rapport complet du Groupe ETC « Le forçage génétique sous influence » est disponible en anglais, en français et en espagnol sur www.etcgroup.org/content/driving-under-influence

Premier lâché de moustique génétiquement modifié au Burkina Faso

Le gene-drive financé par l’armée américaine et soutenu par la fondation Gates

ETC GROUP : Le rapport de l’agence mondiale pour la conservation sur le biologie synthétique et le forçage génétique a-t-il été truqué ?

LES 7 PROGRAMMES DU COMITÉ FRANÇAIS DE L’UICN

Crédit photo : Kadres de Pixabay

Théorie de la dictature

Théorie de la dictature

Théorie de la dictature est le nouvel essai de Michel Onfray qui, à l’occasion des élections européennes de 2019, livre une lecture philosophique et politique de l’œuvre de G. Orwell (1903-1950), qui préfigure, à ses yeux, une forme de dictature dont l’Europe de Maastricht serait la réalisation.

« La théorie du genre prépare le transhumain, objectif final du capitalisme »

théorie-de-la-dictature-image-Michel-Onfray-mon-carre-de-sable

Théorie de la dictature Broché – 9 mai 2019 de Michel ONFRAY (Auteur)

Michel Onfray

L’essayiste et philosophe affirme que nous sommes entrés dans un nouveau type de société totalitaire qui détruit la liberté, abolit la vérité ou bien nie la nature.

Exposant ces caractéristiques dans son ouvrage sous la forme de dix commandements, le philosophe avertit que l’écrivain anglais prévoyait son avènement au plus tard en 2050.

(suite…)

L’expérience des vampires

L’expérience des vampires

L’expérience des vampires : une brillante expérience de pensée illustrant le paradoxe de l’expérience transformatrice

L’expérience des vampires, pour un être humain, c’est souffrir d’une cécité congénitale particulière : au bord du précipice de tout grand changement, nous pouvons voir avec une clarté terrifiante le pied sur la terre ferme que nous risquons de perdre = nous remplissons même l’abîme de l’inconnu qui s’étend devant nous d’une peur de perte potentielle quasi certaine à nos yeux, plutôt que d’une jubilation enthousiaste face au gain éventuel de joies et de gratifications que nous ne pouvons pas imaginer parce que nous ne les avons pas encore vécues (ni les pertes ni les gains…) !

(suite…)

7 personnes détiennent  à elles seules les clés de la sécurité de l’Internet mondial

7 personnes détiennent à elles seules les clés de la sécurité de l’Internet mondial

7 personnes au monde seulement sont les supers-agents Web 007 qui détiennent le sésame de tout l’Internet mondial !!!

L’ICANN est l’autorité qui régule Internet. Très critiquée depuis les révélations sur la NSA, elle reste pourtant le pilier de la sécurité sur la Toile…

7 personnes, Cela ressemble à de la science-fiction : à une vingtaine de kilomètres du centre-ville de Los Angeles se déroule une mystérieuse cérémonie. Les participants viennent du monde entier pour parler d’Internet, mais pas comme un utilisateur lambda : ils sont les détenteurs des “clés de l’Internet”. Qu’est-ce que cela veut dire ? Dans le monde, il existe sept personnes propriétaires de clés qui, mises bout à bout, créent une “master clé”, qui contrôle le cœur du web.

(suite…)

L’Ordre mondial est terminé ! …

L’Ordre mondial est terminé ! …

Un ordre mondial terminé ! C’est l’annonce faite par le Président de la République Populaire de Chine  

Xi Jinping

Ordre mondial terminé, la Chine en s'alliant avec la Russie entend contester l'hégémonie du Dollar qui n'arrête plus de s'effondrer

Ordre mondial terminé, la Chine en s’alliant avec la Russie entend contester l’hégémonie du Dollar qui n’arrête plus de s’effondrer

Ordre mondial terminé, mauvaise nouvelle pour l’Europe de l’espace Shengen et pour l’Amérique dont le déclin inéluctable est de plus en plus flagrant malgré les tentative de maquillage des politiques corrompus, des multinationales avides et des banksters inhumains.

« …L’ordre mondial est terminé ! » Cette phrase, lourde de sens, a été prononcée en juillet 2016 par Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, lors d’un discours tenu à l’occasion du 95e anniversaire du parti communiste chinois. Aucun média atlantiste n’a jugé utile de reprendre cette information.

En réalité cette information est capitale. Plus exactement, Xi Jinping a explicitement annoncé la fin de l’ordre mondial en évoquant l’effondrement de l’économie US et la désintégration de l’Union européenne. Pouvions-nous ignorer un discours aussi important?

L’homme dirigeant la manufacture du monde annonce l’avènement d’un changement radical et le début d’une nouvelle ère. On y est. La machine de propagande de l’ancien ordre peut fonctionner à plein régime. Personne n’y croit plus.

Le monde est en pleine révolution!

Article publié sur le site Stategika51.com

ordre mondial : quel équilibre à la place du modèle atlantiste ?

(suite…)