Aristote, Pathos, ethos et logos

Pathos, ethos et logos, les bases de l’argumentation et de l’éloquence.

La rhétorique d’Aristote = modèle de communication incontournable et diablement contemporaine !


Nous essayons d’être persuasifs lorsque nous présentons des arguments, qu’ils soient oraux ou écrits. Le public doit comprendre notre point de vue, avant même d’accepter nos arguments. Voilà en quoi consiste la rhétorique, dans laquelle les autres adoptent notre point de vue. Et qui de mieux qu’Aristote pour expliquer la rhétorique ? Les études de l’élève de Platon se sont concentrées sur la rhétorique. Ainsi, la rhétorique d’Aristote se compose de trois catégories : le pathos, l’éthos et le logos.

Continuer la lecture de « Aristote, Pathos, ethos et logos »

email

Le nomade contemporain : l’Humain nouveau arrive !

Le nomadisme était traditionnellement le style de vie de nos ancêtres chasseurs cueilleurs avant que des sociétés s’installent petit à petit de manière sédentaire notamment grâce à la maîtrise du feu, la fabrication d’outils efficaces et la découverte de l’agriculture ; la sédentarisation est devenue effective il y a environ 10 ou 12000 ans avant notre ère.

Un article qui m’a été inspiré à la suite d’une belle discussion avec mon amie Carole, Carole, je te dédie cet article !

Continuer la lecture de « Le nomade contemporain : l’Humain nouveau arrive ! »

Amour, l’art difficile d’accorder l’espace à l’autre

En amour, on le sait, le défi pour chacun des deux est de concilier le côté fusionnel dans le couple et se laisser des tranches de liberté individuelles.

Amour, cette notion tant débattue, parfois galvaudée, parfois créant des maux de têtes (mais aussi des mots) ; qu’en est-il des relations ? L’écrivain autrichien Rainer Maria Rilke (4/12/1875 – 30/12/1926) nous entretient de la liberté, la solidarité et tente de définir le secret d’un bon mariage

Je considère que c’est la tâche la plus importante d’un lien entre deux personnes: que chacun doit veiller à la solitude de l’autre.”

Rilke

Continuer la lecture de « Amour, l’art difficile d’accorder l’espace à l’autre »

Le paradoxe de la liberté par Erich Fromm

Le paradoxe de la liberté, cette ambivalence entre notre désir d’autonomie et notre recherche de sécurité.

Le paradoxe de la liberté : le grand philosophe, humaniste et psychologue Erich Fromm évoque la solitude morale et une anxiété souvent présente vis à vis de notre recherche sauvage d’autonomie en contradiction avec la tentation de se sentir protégé dans une cage dorée…

“L’homme moderne est toujours anxieux et tenté d’abandonner sa liberté aux dictateurs de toutes sortes, ou de la perdre en se transformant en un petit rouage dans la machine.”

Le paradoxe de la liberté : le grand philosophe humaniste et psychologue Erich Fromm sur la solitude morale et notre plus grand antidote à la terreur

Continuer la lecture de « Le paradoxe de la liberté par Erich Fromm »

Wetiko, le“virus” de l’égoïsme selon les Amérindiens

Le Wetiko, selon les Amérindiens, est un mauvais esprit qui envahit généralement l’esprit de l’être humain.

Wetiko désigne le “virus” de l’égoïsme, un pathogène psychique qui force la personne à alimenter ses propres nécessités tel un être affamé qui n’est jamais satisfait. Cette présence nous conduit à une sorte d’involution où tôt ou tard l’humanité devient notre pire ennemi…

Le Wetiko et son lien avec le psychanalyste des profondeurs Carl Gustav Jung

Continuer la lecture de « Wetiko, le“virus” de l’égoïsme selon les Amérindiens »

Polyamour, une nouvelle philosophie conjugale ?

Le polyamour, qu’est-ce que c’est ? Définition :

Le polyamour se définit comme « l’orientation relationnelle présumant qu’il est possible [et acceptable] d’aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles à la fois, avec le consentement des partenaires impliqués, […] et qu’il est souhaitable d’être ouvert et honnête à leur propos ».

Le polyamour, une alternative au schéma traditionnel du couple?

Pour la plupart des couples, la définition d’une «relation conjugale stable» est atteinte lorsque les conjoints parviennent à l’étape où l’exclusivité sexuelle s’installe au sein de leur relation, respectant ainsi un modèle communément basé sur la « fidélité » mutuelle.

Continuer la lecture de « Polyamour, une nouvelle philosophie conjugale ? »