Contraste et complémentarité du désir et de l’amour

J.D. McClatchy sur le contraste et la complémentarité du désir et de l'amour "L'amour est la qualité de l'attention que nous portons aux choses."

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour  selon l’auteur et poète américain né en 1945 J.D. McClatchy et qui vient de nous quitter il y a quelques jours à peine.

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour

“L’amour est la qualité de l’attention que nous portons aux choses.”

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour  : avant tout une opacité intérieure

D’après une traduction personnelle d’un excellent article de Maria Popova, sur son excellent site « brainpickings.com »

Contraste et complémentarité du désir et de l'amour Martha Nussbaum Vulnérabilité et autonomie dans la pensée de Martha C. Nussbaum Broché – 19 mars 2011 de Pierre Goldstein (Auteur)
Contraste et complémentarité du désir et de l’amour la artha Nussbaum

Nous sommes des créatures d’une telle complexité psycho-émotionnelle stupéfiante que nous sommes souvent opaques envers nous-mêmes, aveuglés par la constellation de nos propres pensées, nos propres sentiments, nos désirs chaotiques et souvent contradictoires – nulle part plus que dans le domaine du cœur. «Les alternances entre l’amour et son déni», écrivait la philosophe Martha Nussbaum en contemplant la difficulté de se connaître, «constituent le trait structurel le plus essentiel et omniprésent du cœur humain».

Peut-être l’aspect le plus désorientant de cette opacité intérieure

Contraste et complémentarité du désir et de l'amour   Love Speaks Its Name: Gay and Lesbian Love Poems (Anglais) Relié – 15 mai 2001 de J. D. McClatchy (Sous la direction de)
Contraste et complémentarité du désir et de l’amour Love Speaks Its Name: Gay and Lesbian Love Poems (Anglais) Relié – 15 mai 2001 de J. D. McClatchy (Sous la direction de)

est-il de distinguer entre l’amour et le désir, à la fois électrisants en eux-mêmes et interdépendants à bien des égards, mais à travers des espèces d’être distinctes. Le contraste et la complémentarité entre les deux sont ce que JD McClatchy (12 août 1945 – 10 avril 2018), grand poète et littéraire polymorphe, a exploré dans la préface de Love Speaks Its Name (bibliothèque publique) – sa belle anthologie de LGBT en 2001 poèmes d’amour.

 

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour  : différents degrés.

En regardant l’intoxication kaléidoscopique du désir et sa contradiction à l’amour, McClatchy écrit:

Un désir peut être un vœu vague, un besoin aigu, un désir inébranlable, une obsession impuissante. Cela peut signaler une absence ou une présence, un besoin ou un engagement, un idéal ou une impossibilité. La racine du mot «désir» le lie à la considération et aux termes de l’investigation et de l’augure, rappelant ainsi que le désir est souvent moins ce que nous ressentons que ce que nous pensons de ce que nous ressentons. La racine encore plus profonde du mot le relie à l’étoile et brille, comme si nos désirs et les centres brillants de notre être étaient semblables à ces astres : fixes dans les cieux, déterminant le cours de nos vies. En effet, notre expérience quotidienne du désir coïncide souvent avec ce sentiment de quelque chose au-delà de notre contrôle, de quelque chose de déroutant, de quelque chose qui nous pousse au-delà des limites de l’habitude ou de la raison. C’est le cœur de nos cœurs, la substance même de soi. Le désir explose les frontières passées du temps ou de la loi. Il dérive à travers des voiles de bienséance. Il ne peut pas être confiné par des attentes sociales ou des restrictions.

L’amour est autre chose encore. Aussi mystérieux que soient les voies du désir, et aussi déconcertant que peuvent être ses effets, l’amour est le désir élevé à un pouvoir supérieur. Il peut être aussi consommant que le désir, mais il dure plus longtemps. L’amour est la qualité de l’attention que nous portons aux choses. L’amour est à la fois le sanctuaire et l’idole. L’amour est ce que nous faisons des autres, et ce qu’ils font de nous. Il peut être aussi impartial que celui d’un moine zen, ou aussi dépourvu que celui du héros romantique.

Dans un sentiment qui rappelle la lettre d’amour extraordinaire du physicien Richard Feynman à sa jeune femme, écrite après sa mort prématurée, McClatchy ajoute:

L’amour n’a rien à voir avec le comportement ou les circonstances. L’amour n’exige pas d’expression sexuelle, ni même de rencontre, tout comme elle continue, souvent plus forte, après la mort de l’aimé.

[…]

L’anxiété est cousue dans la doublure de l’euphorie. Ce qui rend si chère la bien-aimée, ce qui rend l’amour si précieux, c’est la réalisation qu’elle peut – non, à la fin, elle le sera – finir …. Les illusions de l’amour sont construites pour être minées. La vulnérabilité, pas la musique, est la nourriture de l’amour. Nos peurs sont le soutien noir de nos espoirs argentés, et font autant partie de l’amour que l’anticipation et la ferveur.

Et quand l’amour s’évapore ou finit?

Peut-être l’étape la plus émouvante de l’amour n’est-elle pas ses tendres antennes sondant la nouvelle surface, et non la trace luisante de son progrès, mais la coquille dans laquelle elle recule pour s’abriter. Ni la trahison ni la mort ne peuvent mettre fin à notre amour. La force de la mémoire, et les besoins persistants du cœur voient à cela …

Les poèmes sont destinés à incarner et à éterniser le moment. De même que nos souvenirs d’amour, tout comme l’amour lui-même, quand nous sommes sous l’emprise de celui-ci, rejette les chaînes du temps et nous fait – pour un moment qui semble pour toujours – se sentir divin.

Contraste et complémentarité du désir et de l'amour la coquille
Contraste et complémentarité du désir et de l’amour la coquille

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour   des ponts, des métaphores

Réfléchissant sur les poèmes qu’il a « anthologisés » – poèmes sur « à la fois le désir et son pouvoir supérieur, et l’amour dans sa variété tendre ou railleuse » ; Des poèmes composés par «des hommes et des femmes dont les désirs d’amour ont été condamnés et persécutés au cours des siècles» – McClatchy fait écho aux perceptions de Nietzsche sur la façon dont nous utilisons les métaphores pour dissimuler et révéler la réalité et exalte le pouvoir singulier de la les limites de la dissimulation punitive:

Cacher quelque chose, c’est le cacher; déguiser quelque chose, c’est le révéler, mais seulement à ceux qui savent comment et où regarder. Les conventions mêmes de la poésie ont été conçues pour encoder l’expérience, pour la rendre moins évidente et, par conséquent, plus vraie. Faire une métaphore, après tout, c’est décrire quelque chose en termes de ce qu’elle n’est pas, pour mieux appréhender ce que c’est.

Contraste et complémentarité du désir et de l’amour  : différentes étapes

Contraste et complémentarité du désir et de l'amour  
Contraste et complémentarité du désir et de l’amour

Les poèmes rassemblés dans Love Speaks Its Name – joyaux intemporels de poètes aussi variés que Sappho et Shakespeare, Baldwin et Bishop, Whitman et Wilde – sont divisés selon les étapes de l’amour: désir, regard, amour, extase, anxiété et conséquences. Complétez ce petit trésor avec Love Found – une collection illustrée de poèmes d’amour classiques célébrant le désir, le désir et la dévotion – et quelques-unes des plus belles lettres d’amour LGBT, puis revisitez le poète et philosophe irlandais John O’Donohue sur la désorientation de tomber amoureux et l’hymne enivrant d’Anne Sexton au désir, “Song for a Lady”.

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : https://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.