Polyamour, une nouvelle philosophie conjugale ?

par | Fév 10, 2018 | INDIVIDU, La femme libre, Les Arts et Cultures, Mon Carré De Sable, Oniropédie | 0 commentaires

Le polyamour, qu’est-ce que c’est ? Définition :

Le polyamour se définit comme « l’orientation relationnelle présumant qu’il est possible [et acceptable] d’aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles à la fois, avec le consentement des partenaires impliqués, […] et qu’il est souhaitable d’être ouvert et honnête à leur propos ».

Le polyamour, une alternative au schéma traditionnel du couple?

Pour la plupart des couples, la définition d’une «relation conjugale stable» est atteinte lorsque les conjoints parviennent à l’étape où l’exclusivité sexuelle s’installe au sein de leur relation, respectant ainsi un modèle communément basé sur la « fidélité » mutuelle.

Néanmoins, pour d’autres personnes de plus en plus nombreuses, l’exclusivité amoureuse et/ou sexuelle n’est pas le fondement de leur(s) relation(s). Elles se tournent alors vers des configurations relationnelles alternatives, comme le polyamour ou le couple ouvert.

L’Amour libre, incluant le polyamour et la relation ouverte, présuppose qu’il est possible et acceptable d’avoir plusieurs partenaires amoureux et/ou sexuels de manière simultanée. Bien sûr, toutes les personnes impliquées doivent être éclairées et consentantes, la tolérance et le respect partagés étant le ciment de ce nouveau comportement relationnel.

 

Le polyamour champs d’application

« Le polyamour, D’après le site Wikipedia, (de l’anglais polyamory), ou pluriamour, est une éthique des relations amoureuses où les partenaires ont la faculté de pouvoir aimer plusieurs personnes en même temps et de manière assumée. Ces relations sont basées sur la liberté sentimentale et sexuelle (le rejet de l’obligation d’exclusivité), l’égalité et l’honnêteté entre partenaires, et le respect de l’individualité et de l’autonomie de chacun.

Ce terme est également utilisé pour désigner les modes de vie qui en découlent, principalement caractérisés par la possibilité pour une personne d’être simultanément impliquée dans plusieurs relations amoureuses.

Le terme « polyamoureux » (ou « poly ») désigne les personnes adhérant à cette éthique — qu’ils soient ou non présentement engagés avec plusieurs partenaires — ainsi que les relations et les couples basés sur ces principes. Ces « relations polyamoureuses » peuvent prendre des formes très diverses, le polyamour prônant la négociation par les partenaires des modalités de la relation. »

Le polyamour est parfois confondu à tort avec :

Le polyamour, une brève historique

Polyamour : Le roman "Jules et Jim" mis en scène sous le titre éponyme par Truffaut est une ode au polyamour et à la liberté

Polyamour : Le roman “Jules et Jim” mis en scène sous le titre éponyme par Truffaut est une ode au polyamour et à la liberté

Au début des années 1920, naissent au sein des mouvements marxistes et libertaires, la première théorisation du polyamour, sous le nom d’« amour-camaraderie » chez Alexandra Kollontai, qui en définit trois principes :

  • l’égalité des rapports mutuels.
  • l’absence de possessivité et la reconnaissance des droits individuels de chacun des membres du couple.
  • l’empathie et le souci réciproque du bien-être de l’autre.
polyamour-en-terre-etrangere

Polyamour : En terre étrangère Poche – 29 juin 2016 de Robert Heinlein (Auteur)

Le terme « polyamory » apparaît pour la première fois aux États-Unis au cours des années 1960, dans « En terre étrangère », un roman de Robert A. Heinlein, auteur américain de science-fiction, qui aura une importante influence sur la contre-culture des années 1970 aux États-Unis.

 

Depuis la seconde moitié des années 2000, le polyamour obtient une visibilité médiatique de plus en plus importante. Des ouvrages, comme The Ethical Slut (« La Salope Éthique ») ou, en France, les livres de Françoise Simpère (qui a forgé et préfère employer le terme de “lutinage”), exposent les principes du mouvement et dispensent des conseils relationnels. Des communautés de polyamoureux existent dans de nombreux pays, la communauté

Polyamour : Guide des amours plurielles Format Kindle de Françoise SIMPERE (Auteur)


Guide des amours plurielles Format Kindle
de Françoise SIMPERE (Auteur)

francophone se structurant majoritairement autour du site polyamour.info [archive] et se retrouvant pour des échanges d’expériences et des témoignages lors de « cafés poly ». La taille de ces communautés, bien que croissante, reste relativement petite et de nombreux polyamoureux cachent leur vie sentimentale auprès de leur famille ou de leurs collègues de travail, la censure sociale restant encore très intense.

Depuis début 2010, le concept de polyamour bénéficie d’une couverture médiatique croissante dans les pays francophones, que ce soit par des articles de presse, des émissions de radio ou de télévision. Cette visibilité accrue entraîne des critiques et des débats.

 

Mes coups de coeur polyamoureux :

Les polyamoureux célèbres : (voir mon article : Ces couples célèbres…)

Carl Gustav Jung, Emma Jung et Toni Wolf la liaison de Jung et Toni a duré quarante ans, totalement assumé par le trio.

Jean Paul Sartre et Simone de Beauvoir, en 1929, Sartre propose à Beauvoir un « pacte de poly-fidélité », lui proposant de vivre des amours multiples entre lesquelles leur relation resterait la principale. Leur exemple, publiquement assumé, marquera fortement les milieux intellectuels parisiens

C'est l'an 1 d'Indignez-vous ! Près de quatre millions du petit livre beige répandus sur la planète. Du jamais vu dans l'histoire de l'édition. Un peuple d'indignés qui prend corps, de Madrid à New York, en passant par Tunis, Tel Aviv, Homs, Tokyo, Santiago... Dans l'élan des éditions étrangères - près de quarante pays -, Stéphane Hessel a précisé ses positions sur Israël, la Palestine, rendu un hommage exceptionnel à l'inventeur des Nations unies, le président américain Franklin Roosevelt

Polyamour :
Indignez-vous ! édition revue et augmentée Broché – 7 décembre 2011
de Stéphane Hessel (Auteur)

L’histoire des parents du célèbre écrivain et diplomate Stéphane Hessel connu pour son livre «Indignez-vous » est tout autant célèbre puisque c’est l’histoire véridique du couple qui a inspiré le film «Jules et Jim » de François Truffaut lui même adapté du livre Jules et Jim de Henri-Pierre Roché (1953)

Virginia Woolf et Leonard Woolf, (biographie sur Mon Carré de Sable en cours!)

 

 

Je ne peux pas résister au plaisir de vous recommander ce site que j’adore :”Les fesses de la crémière” !

Polyamour : le site magnifique les fesses de la crémière entièrement dédié à la liberté d'aimer

Polyamour : le site magnifique les fesses de la crémière entièrement dédié à la liberté d’aimer

le site consacré aux Amours libres et respectueuses : « Les fesses de la crémière »

 

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi l'excès émotionnel est essentiel à l'écriture et à la créativité - Carré De Sable - […] Polyamour, une nouvelle philosophie conjugale ? […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Blogue Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Webmestre

La conception, la gestion et l’entretien du Site  “Mon Carré de Sable” sont assurés par : Michel Mougenot

“CDS – Mon Carré de Sable”

Michel Mougenot gère également les Sites suivants  :

Le Site Crisalida Rebozo Québec

Le Site Kazilik

Le site Bloomfelt

le mode de subsistance de mon carré de de sable

Ce site vous plait ? merci de bâtir Mon Carré De Sable
Nous avons décidé que Mon Carré De Sable reste un blog indépendant, libre et gratuit ! Néanmoins, celà me prend des centaines d'heures par mois en recherches, rédaction et gestion informatique et multimédia. Toutefois, c'est un choix raisonné et assumé depuis le début qu'il est hors de question de remettre en cause.

Si vous trouvez du bonheur, de la joie, de l'intérêt et ou de valeur dans ce que je fais, s'il vous plaît envisagez de devenir membre et de soutenir mon initiative avec un don mensuel récurrent de votre choix, d'une valeur comprise entre café (ou un cappuccino !) un et un bon dîner (un soir de Saint-Valentin ? 🙂 )

DONATION MENSUELLE – À TITRE INDICATIF

♥ 3 € / mois
♥ 5 € / mois
♥ 7 € / mois
♥ 10 € / mois
♥ 25 € / mois
♥ ??? € / mois

Oui je soutiens Mon Carré de Sable !

J’aimerais vous recommander de visiter 3 sites auxquels je tiens tout particulièrement, le premier s’appelle Kazilik, c’est le site d’une artiste niçoise qui fait des créations très originales, le second s’appelle Crisalida Rebozo Québec, comme son nom l’indique il traite de la technique du rebozo par deux femmes formidables dans la province du Québec et le troisième est le site d’une artiste Internationale qui travaille le feutre. D’origine hollandaise, elle vit au Québec. Ci-dessous, les boutons pour accéder à leurs pages ; excellente visite !