Réussite de vie, Christiane Singer !

Un article aujourd’hui consacré à une magnifique réussite de vie : Christiane Singer, que personnellement j’élève au même niveau que Françoise Giroud, Simone Veil ou Simone de Beauvoir … 

C’est dire mon admiration pour cette femme, en plus, je l’avoue humblement, je la trouvais magnifiquement belle !!! 

« La démarche de Christiane Singer, son courage, sa générosité sont sublimes, elle le sait, le dit et c'est sans doute ce qui lui donne cette force magnifique. [...] D'un lyrisme dense et cru, elle réinvente ici la mort, en fait le visage même de la vie. » Fabienne Pascaud, Télérama. « Un testament spirituel de tout premier ordre. [...] Un hymne à la joie [...]. Un français étincelant, épuré jusqu'à l'os et pourtant baroque. »
Magnifique femme, chercheuse, intellectuelle, conférencière et humaine Christiane Singer.
 “Un journal dans lequel la joie et l’espérance sont plus fortes que la mort” Christiane Singer .

QU’EST-CE QU’AIMER, Christiane Singer ?

« Aimer, c’est faire en secret ce serment : Je m’engage de toutes mes forces à défendre ta liberté, à ménager autour de toi l’espace qui te sera nécessaire pour croître et fleurir ! Et même si je dois être surpris par l’évolution de l’autre, même s’il ne devient pas celui que j’attendais qu’il soit un jour, je m’engage à respecter son devenir ! C’est le défi que je relève. Que ta volonté soit faite et non la mienne ! Osons nous laisser surprendre ! N’emprisonnons pas nos proches -ni nos enfants !- dans la représentation que nous avons d’eux. Cassons les moules dans lesquels nous nous enfermons les uns les autres. Offrons-nous la confiance même de nous laisser errer, commettre des erreurs…
Que savons-nous du secret de nos destinées ? En devenant garant de la liberté de celui que j’aime, je lui épargne même de devoir fuir ! Rester ensemble n’est pas, comme au cimetière, une “concession perpétuelle” – c’est une offrande à renouveler chaque jour. 
»Christiane Singer

 Ces lignes m’ont profondément ému  ! 

Il faut dire que je suis à une période de ma vie difficile et qui me voit très émotif : arrivé à bientôt 60 ans, j’ai mis fin à une vie conjugale difficile, trop conflictuelle, dont ou pourrait dire que ni l’un ni l’autre n’a fait l’effort de vouloir trouver une issue favorable et nous avons donc fait en sorte que ça se termine là…
Il y a deux ans j’avais découvert Christiane Singer « par hasard » et ce fut une révélation…

Quand le cancer devient un ennemi intérieur

une maman, épouse, professeur et journaliste basée à Dallas, en train de recevoir un traitement pour le cancer de la thyroïde.

Témoignage très touchant de Kim Helminski Keller, 

Quand le cancer devient un ennemi intérieur : la communication d’un diagnostic de cancer implique donc de tenir compte de la souffrance psychologique qu’elle entraîne. Le malade doit percevoir qu’on est sensible à cet aspect de la question, qu’on est, d’une certaine façon, à ses côtés pour l’aider à surmonter l’épreuve. De la qualité de cette prise en charge dépendra la qualité de la relation médecin malade et la compliance au traitement.
Quand le cancer devient un ennemi intérieur, on a l’impression de livrer bataille contre soi-même

Les personnes atteintes de cancer sont censées être héroïques.

Parce que nous combattons une maladie qui terrifie la plupart du monde quand le cancer devient un ennemi intérieur.
Nous sommes forts parce que nous endurons des traitements dont les « désagréments » peuvent se révéler pire que les tumeurs malignes réelles.
Nous sommes courageux parce que nos tests de laboratoire reviennent la plupart du temps avec des nouvelles que nous ne voulons pas entendre.
La réalité de la vie avec le cancer est pourtant très différente de l’image que nous essayons de dépeindre.

C’est peut être le temps de la retraite pour moi !

En navigant sur le net ce matin, je suis tombé nez à nez avec ce projet que je ne connaissais absolument pas, mais que je me préparais mentalement à rencontrer depuis une dizaine de jours : une idée de retraite !

Retraite au Le Monastère de Saorge. Le chant grégorien est le chant liturgique officiel de l'Église catholique d'après le rite romain. Issu d'anciens chants romains, originalement chant messin et chant vieux-romain, il reste pratiqué continuellement auprès des églises paroissiales ainsi que des établissements religieux, fréquemment selon les cérémonies plus solennelles de la liturgie en forme extraordinaire.
Le Monastère de Saorge, un endroit parfait pour envisager une retraite
ancien couvent des franciscains, brillant témoignage du baroque surplombant les gorges de la Roya, Retraite au Monastère de Saorge.

Je cherchais des informations sur les associations d’écrivains de la région et également sur les concours littéraires actuellement ouverts aux candidats futurs Modiano ou Volodine, qui seront assurément encensés par nos futurs Ministres de la Culture, quand je suis arrivé à cette page qui m’a tout de suite attiré une idée intéressante ça, une Retraite au Monastère de Saorge.!

 
« Historique et missions :

Dix millième page vue sur Mon Carré De Sable

Je prends le temps de m’arrêter de souffler aujourd’hui dimanche 21 février et de prendre le temps de fêter ma dix millième page vue sur Mon Carré De Sable … 10.000 !!!

Cette semaine a été personnellement relativement intense ; comment pourrais-je exprimer ça : beaucoup de bouleversements ordinaires peut être ?

Je me vois en train de regarder dans mon crane les sentiments contradictoires qui y circulent, c’est d’ailleurs l’occasion pour moi de constater qu’il y en a un grand nombre qui tournent en rond et ça, c’est pas bon pour la circulation !
On dirait un peu le périph. dans la couronne parisienne ou l’autoroute Descarie à Montréal, ceux qui connaissent savent que quelque soit l’heure, c’est bouché ! Au moins, on est prévenu, c’est une certitude, pas de surprise…

On a tous une dent contre Descarie !

Pourquoi je ressens le besoin de prendre du recul ? Plusieurs choses :

Continuer la lecture de « Dix millième page vue sur Mon Carré De Sable »

Histoire vraie d’accident d’avion : Turbulences

J’aimerais vous parler ce soir d’un livre écrit par Annette Herfkens narration d’une histoire vraie extrêmement bouleversant par le regard qu’il pose sur les capacités de résilience dont sont capables tous les êtres humains. 

Il s’agit de l’ histoire vraie d’un accident d’avion dans lequel 30 personnes ont pris place à bord et qui s’est écrasé : seule Annette a survécu miraculeusement et à finalement été secourue après huit jours d’attente et de souffrance atroce…

Au delà du côté inhabituel et terrifiant de l’élément déclencheur de ce récit – qui est une histoire vraie, il faut vraiment le mentionner – le plus impressionnant demeure la sensation mitigée qui nous étreint longtemps après avoir refermé le livre sur la dernière page, un peu à regret pour ma part, je dois l’avouer, j’aurais aimé prolonger plus longuement ce profond sentiment d’empathie que je ressentais pour l’auteure de ce récit.
C’est évidemment une immense compassion qui s’empare de tous les lecteurs qui se plongent dans ce livre, le drame est aussi inimaginable qu’un scénario catastrophe réalisé par les meilleurs studios hollywoodiens, qui auraient étudiés les péripéties les plus incroyables afin de maximiser au maximum le potentiel du film…
Sauf que nous sommes en pleine réalité et parfois, cette histoire vraie nous aménage des histoires palpitantes dépassant les fictions les plus extraordinaires.

C’est une telle aventure issue d’une histoire vraie qui est arrivée à Annette Herfkens, l’auteure du livre « Turbulences ». Mais, voyez plutôt, Récit de cet événement miraculeux : 

Continuer la lecture de « Histoire vraie d’accident d’avion : Turbulences »

L’imposteur, le syndrome de l’imposteur

Imposteur je suis, je le confesse tout de go ! 

En tout cas je me crois un imposteur, mais je ne sais pas par contre si les Imposteurs confirmés, les pros, vont bien vouloir m’accepter dans cette catégorie et me reconnaître comme faisant partie des leurs !

 

Imposteur : Il s'agirait en l'occurrence d'un fantasme masochiste sapant les mécanismes narcissiques et polluant l'existence du sujet affecté. 60 à 70 % des personnes douteraient, à un moment ou à un autre de leur carrière, de la réalité ou de la légitimité de leurs succès. Ces pensées négatives sont généralement dépassées par une certaine clairvoyance, mais elles peuvent finir par devenir invalidantes. Ce syndrome est notamment sensible parmi les types d'enfants et d'adultes perçus comme "à haut potentiel", ou plus couramment nommés "surdoués".
Les attributs traditionnels d’un imposteur sont parfois lourds à porter surtout si on veut mettre un chapeau
le complexe de l’imposteur est lié à la peur de réussir et empêche les personnes 
qui en sont victimes de développer pleinement leur potentiel

  Continuer la lecture de « L’imposteur, le syndrome de l’imposteur »