Pourquoi es-tu encore auprès de moi ?

Pourquoi es-tu encore auprès de moi après tout ce temps?

Pourquoi n’es-tu pas partie après tout ce temps ? Pourquoi ne t’en es-tu pas allée alors que plutôt que de rester à mes côtés, tu pourrais faire des milliers d’autres choses bien plus épanouissantes pour toi ?

Pourquoi es-tu encore auprès de moi ? Je suis une personne plus ennuyeuse qu’amusante, plus mélodramatique que drôle, et quand je fais des erreurs, les conséquences sont importantes.

Quels sont donc ces démons qui envahissent ton esprit quand tu me regardes les yeux emplis de joie lorsque je te dis que la tristesse existe ?

Pourquoi es-tu encore auprès de moi
Pourquoi es-tu encore auprès de moi après tout ce temps ? J’ai l’impression de ne pas mériter ton amitié…

D’après un article de nos pensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Pourquoi es-tu encore auprès de moi ?

Continuer la lecture de « Pourquoi es-tu encore auprès de moi ? »

Bienheureuse infidélité, Paule Salomon

Bienheureuse infidélité, un livre de Paule Salomon, philosophe et thérapeute

Bienheureuse infidélité par  Paule Salomon un livre totalement incontournable, comme celui de Barry Long d’ailleurs, pour tous les couples !

Paule Salomon l'auteure de bienheureuse infidélité est issue de deux familles bressanes de générations en générations. Elle fait ses études à Besançon puis à Paris jusqu’à l’agrégation de philosophie. Elle s’intéresse à Nietzsche et à Marx, fait la connaissance de Gilles Deleuze et d’Edgar Morin mais aussi d’André Breton et de Max Pol Fouchet. Dans les années '70, Paule Salomon, alors professeur de philosophie, a collaboré avec Nicolas Devil et André Bercoff au livre Tout, le livre des possibilités.
Paule Salomon, l’auteure de bienheureuse infidélité enseigne le développement personnel dans un esprit socratique de questionnement et d’accouchement des êtres
Bienheureuse infidélité parce que cette infidélité dans nos sociétés est considérée comme une trahison et constitue la situation la plus difficilement pardonnable quand cette règle est transgressée. Je ne parle pas que du point de vue religieux ou dans certains endroits du globe la femme adultère est punie, destituée socialement et juridiquement, bafouées, lapidée et parfois y perd la vie…
Dans nos sociétés plus “libérales” où la justice fait preuve de beaucoup de tolérance, d’aucuns y trouvant même du laxisme tant les délits mineurs sont minimisés et que le relativisme envahit autant les comptoirs de bar de quartiers que les cours de justice : on ne risque plus l’opprobre en commettant un menu larcin, en traficotant dans la revente de petite came — Monsieur le juge c’était pour me faire un peu d’argent de poche….
Reste que le crime d’adultère constitue encore une cause de demande de divorce imparable, les huissiers ont encore toutes libertés d’établir un constat d’adultère qui est même étendu aux SMS : un texto peut vous culpabiliser à condition que cette preuve n’ait pas été obtenu par la fraude ni par une menace !