Estime de soi : égocentrisme, arrogance ?

par | Juin 14, 2016 | Mon Carré De Sable, Psychologie - sociologie - philosophie | 2 commentaires

L’estime de soi, ce n’est pas de l’égocentrisme, de l’arrogance, de la supériorité ou de l’orgueil.

L’ estime de soi, ce n’est pas de l’égocentrisme, ni de l’arrogance, ni de la supériorité

Avoir cette estime de soi, c’est s’aimer en voyant dans le miroir physique et psychologique le reflet d’une image saine et exposée, une image protégée par de forts ciments.

On pourrait facilement différencier ces deux concepts de la façon suivante : l’estime de soi, c’est un amour sain et tolérant, alors que l’égocentrisme, c’est un amour vide, irréfléchi, excessif et intolérant.

On pourrait facilement différencier ces deux concepts de la façon suivante : l’estime de soi, c’est un amour sain et tolérant, alors que l’égocentrisme, c’est un amour vide, irréfléchi, excessif et intolérant.

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Certains cachent leur image derrière un masque se voulant parfait

L’ego, c’est la base de notre identité personnelle et par conséquent également celle de notre estime de soi et de notre égocentrisme.

L’ego, c’est la base de notre identité personnelle et par conséquent également celle de notre estime de soi et de notre égocentrisme.

Certaines personnes montrent l’image qu’elles ont d’elles-mêmes avec prépondérance, se distinguent par leur force, luttent pour ne montrer aucune vulnérabilité, font tout pour avoir l’air parfaites et affirment ne jamais commettre d’erreurs ni se tromper.
Ces personnes manquent d’auto-critique et manifestent une certaine crainte envers elles-mêmes ; elles cachent leur vraie image derrière un masque se voulant parfait, alors même que c’est impossible.

La différence entre l’égocentrisme et l’estime de soi

L’ego, c’est la base de notre identité personnelle et par conséquent également celle de notre estime de soi et de notre égocentrisme.

On pourrait facilement différencier ces deux concepts de la façon suivante : l’estime de soi, c’est un amour sain et tolérant, alors que l’égocentrisme, c’est un amour vide, irréfléchi, excessif et intolérant.

Voici une histoire qui illustre très bien ce qu’est notre estime de soi :

Je marchais avec mon père quand il s’arrêta dans un virage. Après un court silence, il me demanda :

– Entends-tu autre chose que le chant des oiseaux ?

Estime de soi : Confiance & estime de soi avec l'hypnose Broché – 30 mars 2012 de Olivier Lockert (Auteur)

Estime de soi : Confiance & estime de soi avec l’hypnose Broché – 30 mars 2012
de Olivier Lockert (Auteur)

J’ouvrai alors grand mes oreilles, et quelques secondes plus tard, je lui répondis :

– J’entends le bruit d’une charette.

– Exactement, dit mon père. C’est une charette vide.

– Comment sais-tu que c’est une charette vide, si on ne la voit pas ? demandai-je à mon père.

– C’est très facile à savoir ; plus la charette est vide, plus elle est bruyante, me répondit-il.

Le temps passa, je devins adulte, et aujourd’hui encore, quand je rencontre une personne qui parle trop, qui interrompt la conversation de tout le monde, qui est inopportune ou violente, qui se vante de ce qu’elle a et qui se montre prépotente, j’ai l’impression d’entendre mon père qui dit :

«Plus la charette est vide, plus elle est bruyante.»

Quand estime de soi et humilité se complètent

estime de soi et humilité liées ? Sur l'humilité Broché – 9 novembre 2005 de Maître Eckhart (Auteur), Alain de Libera (Traduction)

estime de soi et humilité liées ? Sur l’humilité Broché – 9 novembre 2005
de Maître Eckhart (Auteur), Alain de Libera (Traduction)

L’humilité consiste à taire nos vertus et à permettre aux autres de les découvrir. N’oubliez pas qu’il existe des personnes si pauvres que la seule chose qu’elles ont, c’est de l’argent. Personne n’est plus vide que celui qui est plein de lui-même.

Généralement, comme cette histoire nous le montre, l’arrogance, la prépotence et l’égocentrisme font beaucoup de bruit, et ne véhiculent donc pas une image de soi saine (ni même une estime de soi saine).

Vous n’êtes ni meilleur ni pire que les autres
La ligne qui sépare l’ego et l’estime de soi est très fine. Nous ne sommes pas meilleur ou pire que les autres, simplement différent.

Comprendre la diversité, c’est sans doute la base ou le pilier d’une estime de soi saine qui promeut des attitudes positives envers soi et envers les autres.

Lorsqu’on a une image saine de soi, quand on réussit quelque chose, on ne s’enorgueillit pas jusqu’au point de nous croire omnipotent, car on ne tombe pas entre les griffes de l’égocentrisme ou de l’amour excessif du fait de notre ego.

Une personne qui s’aime de façon saine n’exalte pas excessivement sa personnalité, ne fait pas de ses sentiments, pensées et opinions son centre d’attention ni celui de l’autre.

Alors que l’estime de soi fomente l’égalité des pensées, des sentiments et des comportements, l’égocentrisme se croit supérieur en importance et en raison.

Autrement dit, d’une certaine façon, quand on se comporte de façon arrogante ou égocentrique, ce que l’on essaie de faire, c’est concéder davantage de valeur à ce qu’on pense ou ce qu’on croit, minimisant ainsi ce que les autres pensent ou ressentent.

En résumé, il ne faut pas confondre l’égocentrisme avec la forte confiance en soi ; alors que quand l’égocentrisme se distingue, on a tendance à se croire meilleur à tous les niveaux et à se comporter d’une façon prétentieuse, la confiance en nous, elle, nous permet d’agir en pleine connaissance de nos capacités et de nos limites.

De plus, lorsque l’on s’aime soi-même, il est bien plus simple d’aimer les autres.

Cependant, il est parfois difficile de ne pas se laisser porter par l’excès d’ego et de ne pas commettre l’erreur d’être arrogant en voulant faire valoir nos opinions ou sentiments.

C’est pourquoi l’idéal, c’est de nous analyser et de prendre des précautions, car la ligne qui sépare les deux terrains est très diffuse ; il est alors très simple de tomber dans le piège et de faire l’erreur de vouloir superposer nos désirs sur ceux des autres.

2 Commentaires

  1. Nancy Russell

    Plus la charrette est vide, plus elle est bruyante.
    J’adore!

    Réponse
    • CDS-Bruno Sablier

      Moi aussi Nancy j’ai aimé l’analogie !
      je suis certain que ça va me rester, la prochaine fois que je vais rencontrer quelqu’un qui fait beaucoup de bruit et qui étale bien sa “personne”, l’image de la charrette qui roule va me revenir assurément !

      Réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Blogue Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Webmestre

La conception, la gestion et l’entretien du Site  “Mon Carré de Sable” sont assurés par : Michel Mougenot

“CDS – Mon Carré de Sable”

Michel Mougenot gère également les Sites suivants  :

Le Site Crisalida Rebozo Québec

Le Site Kazilik

Le site Bloomfelt

le mode de subsistance de mon carré de de sable

Ce site vous plait ? merci de bâtir Mon Carré De Sable
Nous avons décidé que Mon Carré De Sable reste un blog indépendant, libre et gratuit ! Néanmoins, celà me prend des centaines d'heures par mois en recherches, rédaction et gestion informatique et multimédia. Toutefois, c'est un choix raisonné et assumé depuis le début qu'il est hors de question de remettre en cause.

Si vous trouvez du bonheur, de la joie, de l'intérêt et ou de valeur dans ce que je fais, s'il vous plaît envisagez de devenir membre et de soutenir mon initiative avec un don mensuel récurrent de votre choix, d'une valeur comprise entre café (ou un cappuccino !) un et un bon dîner (un soir de Saint-Valentin ? 🙂 )

DONATION MENSUELLE – À TITRE INDICATIF

♥ 3 € / mois
♥ 5 € / mois
♥ 7 € / mois
♥ 10 € / mois
♥ 25 € / mois
♥ ??? € / mois

Oui je soutiens Mon Carré de Sable !

J’aimerais vous recommander de visiter 3 sites auxquels je tiens tout particulièrement, le premier s’appelle Kazilik, c’est le site d’une artiste niçoise qui fait des créations très originales, le second s’appelle Crisalida Rebozo Québec, comme son nom l’indique il traite de la technique du rebozo par deux femmes formidables dans la province du Québec et le troisième est le site d’une artiste Internationale qui travaille le feutre. D’origine hollandaise, elle vit au Québec. Ci-dessous, les boutons pour accéder à leurs pages ; excellente visite !