On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie

Peut-être que si on revient de nouveau sur ces lieux qui ont marqué notre vie, on ne les verra plus du même œil et on y portera un regard neutre.

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie

On verra les bâtiments tels qu’ils sont, et les gens ne nous sembleront plus être des acteurs volontairement mis sur notre chemin afin de participer à notre histoire.

Les odeurs ne vous semblent déjà plus complices de la lumière qui habite votre sentiments.

On revient toujours à ces endroits

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie, là où on a été heureux, là où s'est révélé un amour fou, nous remplissant de bonheur
On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie, là où on a été heureux, là où s’est révélé un amour fou, nous remplissant de bonheur

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Elles ne seront pas complices lorsque vous marcherez dans la plus belle gare de la vie par laquelle vous devez passer, mais aussi de laquelle vous devez sortir, puisqu’il semble que toutes les bonnes choses ont une fin, et que cette fin les rend encore plus belles.

«Les amours impossibles ne peuvent pas se développer, se transformer, se modifier…pourtant, elles ne meurent jamais.»

-Sur la Route de Madison-

On revient toujours à ces endroits, que ce soit pour de bon, ou dans notre esprit.

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie, ou nous avons vécu le bonheur immense, ces endroit qui nous laisse un souvenir intense et permanent, parfois, un castor, un chevreuil suffit à évoquer le pur bonheur
On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie, ou nous avons vécu le bonheur immense, ces endroit qui nous laisse un souvenir intense et permanent, parfois, un castor, un chevreuil suffit à évoquer le pur bonheur

Certaines histoires passent par notre vie mais ne durent pas ; elles restent juste le temps qu’il faut.

Si vous vous obstinez à les faire durer plus longtemps, elles ne vous abriteront plus dans des nuits de lamentations gelées et d’angoisses, car leur manteau de souffrance se tient par des mystères ouverts.

Parfois, il faut garder les chimères d’amour comme un trésor, car ce sentiment sera authentique toute la vie, justement du fait de son caractère inachevé.

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie, même seulement en se les imaginant…pour ressentir de nouveau le sens de nos battements et pour respirer de nouveau l’innocence dans notre poitrine.

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie dans notre imagination. On y revient toujours quand on veut retomber amoureux, quand on veut ressentir de nouveau ce qu’on a ressenti.

On revient toujours à ces endroits pour se remplir d’illusions, pour prouver qu’on pourrait être capable de le faire.

On revient toujours à ces endroits pour se lamenter

Une personne revient à ces endroits où elle a aimé la vie parfois seulement pour se lamenter d’avoir laissé passer sa chance. Elle revient avec tristesse et regret, mais avec plus de passion que jamais malgré tout.

Elle revient pour se lamenter de ne pas avoir fait preuve de courage face à ses peurs et ses manques d’assurance, et cependant de l’avoir été quand ce qui gagnait n’était pas le bonheur, mais le confort. Ce type de certitudes se présente seulement une fois dans la vie.

«Je ne le dirai qu’une seule fois. Je ne l’ai jamais dit avant, mais ce type de certitude ne se présente qu’une seule fois dans la vie.»

-Sur la Route de Madison-

On revient toujours à ces endroits pour montrer sa fidélité

On revient toujours sur ce lieu pour lui dire qu’aucun autre n’a réussi à nous faire ressentir les mêmes choses.

On a connu des gens, des sensations et des succès nous ayant fait ressentir des choses assez semblables, mais la façon dont ces gens, ces sensations et ces succès ont atteint notre coeur n’a jamais été la même.

Parfois, on a besoin de comprimer toute notre existence en peu de temps.

Cette façon d’agir consistant à être libre, anarchique, imprévisible, rebelle et passionné est un cadeau que vous avez offert à cet endroit car vous l’aimiez pour les choses qu’il vous faisait ressentir.

C’est une relation où rien n’est perdu : chacun recueille la magie de l’autre afin de briller davantage.

Ce lieu brille davantage une fois qu’il sait que vous lui êtes encore fidèle. C’est un secret entre vous et lui qui ne vous enferme pas, mais qui vous rend libre.

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie pour être courageux

On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie pour faire preuve de courage et pour soigner nos blessures tout en sachant que d’autres peuvent saigner de nouveau même après avoir cicatrisé.

On revient sur ces lieux car un moment de plénitude que l’on y passe vaut des milliers d’événements vécus ailleurs, et les jours ne sont pas heureux, les jours ont un sens et pourtant ils sont d’un bonheur confirmé.

On y revient pour faire preuve de courage car on a conscience du fait qu’un jour ou a pu éviter de vivre notre vie dans cet endroit qu’on aimait, mais on n’est pas disposé à le quitter sans le remercier, sans le ressentir…sans essayer.

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

1 réflexion sur « On revient toujours à ces endroits où on a aimé la vie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !