COMPLICITÉ AMOUREUSE – Traduction de “17 choses que vous devez savoir avant de tomber amoureux d’une vieille âme – Michel Mougenot

Une fois n’est pas coutume, je vous invite ici à lire une traduction d’un texte original en anglais, paru sur le site thoughtcatalog.com ayant pour titre : 

 
Je me suis permis quelques petits changements de style mineurs, pour l’adapter à nos sensibilités, voire notre culture, ainsi j’ai remplacé un petit déjeuner typique coffee an eggs par café et croissants et j’ai remplacé le baseball par le foot. 
 
J’ai par contre laissé les termes overthinkers et overthinking n’ayant pas trouvé une traduction en un seul mot de ce concept, j’accorde à la langue anglaise la capacité d’être extrêmement efficace ! 

La sexologue Ghislaine Paris, qui a observé de nombreux couples au long cours, l’assure : « Toute relation amoureuse tisse un lien affectif qui s’étoffe avec le temps. Nous prenons confiance en l’autre, nous baissons la garde, nous sentons qu’il sera là pour nous en cas de coup dur.
Est-ce à dire que devenir amis est la condition (le secret ?) des couples qui durent ?
1. N’essayez pas de nous impressionner. C’est avec les choses simples de la vie que nous avons le plus de plaisir. Ce que nous préférons est souvent juste de faire des choses simples comme marcher dans la ville, faire des ballades dans l’arrière pays le week-end, un voyage à la librairie, des conversations qui durent longtemps dans la nuit (éventuellement en vidant une bouteille de vin ou de whisky). Nous apprécions également des gestes apparemment simplistes sur toute autre chose, car c’est dans ces moments-là où nous nous sentons vraiment connectés avec quelqu’un.
 
2. Nous passons beaucoup de temps dans nos têtes ! Les vieilles âmes se créent une riche vie intérieure et c’est une des principales stratégie pour nous ressourcer. Lorsque vous nous pensez perdu dans nos pensées ou dans nos rêveries, n’ayez pas peur de nous ramener dans le monde réel.
D'après la psychanalyste Sophie Cadalen. « La présence de l’amitié n’induit pas forcément la perte de l’amour, fait-elle remarquer. Nous ne sommes pas dans un système de vases communicants, où l’un se viderait pour être remplacé par l’autre.
L’amitié est-elle une alliée du couple ?
3. Ne vous attendez pas que nous nous souciions jamais des possessions matérielles, devenir riche, ou acquérir un statut enviable. Pour des vieilles âmes, aucune de ces choses n’a vraiment d’importance. Nous ne nous préoccupons pas vraiment combien d’argent notre partenaire gagne ou, vivre un style de vie moderne typique mettant l’accent sur les choses matérialistes ne nous intéresse pas tellement non plus.
4. Parfois, nous adorons être seuls avec nous même. Nous avons besoin de beaucoup de temps à réfléchir en solitaire et décompresser pour digérer ce qui se passe dans nos vies simplement pour faire le point, plutôt que de nous sentir rejeté ou contrarié par des étrangers.
5. Nous élaborons des idées non conventionnelles sur la vie et le niveau de vie. Nous voyons le monde et notre vie sur une échelle beaucoup plus grande et de ce fait, nos points de vue philosophiques peuvent influer sur nos relations et la façon dont nous interprétons les choses qui nous arrivent.
6. Nous avons tendance à avoir un caractère facile et sans soucis à propos de nous, mais parfois il peut sembler que nous ne nous soucions pas des autres de manière significative, que nous manquons d’empathie, que nous fassions plus attention à nous qu’aux autres personnes. Ce n’est pas que nous ne nous en soucions pas, nous ne sommes pas influencés sur les mêmes niveaux, mais nous voyons chaque lutte dans la vie comme un moment d’apprendre et de nous rendre plus forts, nous pensons donc que chaque expérience est une bonne chose.
« La relation reste sexuée, ne serait-ce que parce que nous partageons une intimité que nous n’avons pas avec nos amis, explique la psychiatre et psychanalyste Catherine Bensaid.
7. Nos rêves et nos plans pour notre vie peuvent parfois sembler trop grands pour où nous en sommes actuellement à notre vie. Nous avons tendance à visualiser où nous allons être dans quelques années, et même si c’est quelque chose qui ne se produira pas à terme, nous savons que nous prenons les mesures visant à arriver à notre but. Devenir amoureux d’une vieille âme, tomber en amour avec leurs rêves, leur passion pour la vie est une aventure extraordinaire. Discréditer nos désirs dans la vie est le meilleur moyen de ruiner une connexion romantique avec nous.
8. Nous ne disposons pas vraiment de beaucoup d’amis. Des tonnes et des tonnes de connaissances, oui, certainement, mais on peut sans doute compter notre nombre d’amis sur une main. Une vieille âme est toujours un peu solitaire à travers la vie. Nous nous sentons comme si nous ne cadrions pas avec le reste du monde et notre conscience de soi sur nous-mêmes peut parfois nous empêcher de faire d’autres amitiés.
9. Si nous disons que nous ”avons un sentiment” de quelque chose, juste aller avec ce ressenti, sérieusement. Nous recevons souvent des instincts de manière viscérale sur les personnes et les situations. Nous savons parfois que cela peut sembler illogique, mais nous avons appris à nous fier, nous concentrer sur notre intuition, et elle est rarement prise en défaut.
D’où vient alors notre crainte de glisser peu à peu vers un sentiment purement amical au fil du temps ? D’un malentendu, qui renvoie à la phase fusionnelle de la passion
10. pour nous, il est primordial de rester vraiment dans une relation dans laquelle nous avons une profonde connexion avec notre partenaire – quelque chose qui va au-delà du niveau de la luxure, de l’attraction physique, et des simples similitudes de surface. Nous avons besoin de quelqu’un qui soit un libre penseur et qui a des idées philosophiques similaires ou compatibles avec les notre sur la vie.
11. Nous avons beaucoup de traits paradoxaux. D’une part, nous apprécions la stabilité, mais d’autre part nous avons également besoin de beaucoup de liberté dans nos vies et dans nos relations. Une relation où nous pouvons avoir un peu des deux est l’environnement dans lequel nous pouvons vraiment prospérer.
12. Nous cherchons, des expériences agréables, confortables. Nous sommes plus enclins à vouloir passer une nuit à faire le dîner, regarder un film ou écouter de la musique ensemble plutôt que d’aller dans un club ou un bar. Nous allons nous joindre à vous si vous voulez vraiment que nous venions avec vous, bien sûr, mais juste parce que nous savons que le confort de la relation est à la clé.
Sophie Cadalen : « Nous confondons l’amour dans le couple avec l’émotion de la découverte.
13. Les vieilles âmes ont une vision très romantique du monde et de nos relations, ce qui est très bien, sauf quand on idéalise trop les choses, nous risquons alors d’être déçus par nos propres attentes. Notre partenaire peut nous aider avec cela en nous aidant à rester à la terre ; de nous rappeler les réalités de la vie si nous devenons un peu trop dans nos têtes à propos de quelque chose.
14. Nous avons tendance à être overthinkers. Nous sommes très analytique et nous sommes toujours à remarquer les choses que les autres semblent ignorer. Parfois, ça peut aller jusqu’à échauffer nos cerveaux pour aller dans le surmenage. Ceci est intéressant quand vous voulez obtenir la primeur sur une situation ou une personne, mais à cause de notre nature analytique, cela peut parfois être assez ennuyeux quand nous sommes dans un état de overthinking vis-à-vis de quelque chose. [ndt : overthinking = approfondir sa pensée, je n’ai pas trouvé l’équivalent de cette idée en français… surpenser ?]
15. La personne qui s’intéresse à nous doit avoir ses propres désirs et ses propres rêves. Les vieilles âmes sont à la recherche du genre de personne qui pense pour eux-mêmes et n’ont peur de rien dans la façon dont ils prennent leurs décisions et de vivre leur vie. Ils doivent avoir leur propre désir inné de se perfectionner et pas seulement suivre le chemin que quelqu’un d’autre a ouvert ou leur a dit de descendre.
16. La communication est l’une de nos plus grandes formes d’intimité. Nous voulons entendre parler de votre enfance, de votre mauvaise journée au travail, du restaurant où vous allez chaque week-end situé à 3 blocs sur votre chemin parce qu’ils ont le meilleur café et les meilleurs croissants, racontez nous la fois où vous avez cassé votre bras en jouant au foot, vos plans pour le week-end… Les vieilles âmes sont des gens très cérébraux. Entendre parler de votre histoire, de la façon dont vous regardez la vie, et comment vous comprenez le monde autour de vous en fonction de vos expériences passées, est exactement ce qui nous aide à mieux communiquer avec la personne avec qui nous sortons ensemble. Ne jamais penser qu’une histoire est trop ennuyeuse ou sans importance. Nous voulons tout entendre.
Sophie Cadalen : « Nous confondons l’amour dans le couple avec l’émotion de la découverte. Certes, le coeur palpite moins au fil du temps, mais pas forcément le sentiment amoureux.
17. Nous pourrions ne pas être à la recherche d’un partenariat tout au long de notre vie, mais nous avons encore besoin de nos expériences romantiques qui revêtent une signification très profonde. Nous comprenons que les gens ne sont pas toujours destinés à être avec nous pour toujours – une leçon que nous avons appris beaucoup trop souvent – mais nous cherchons encore un lien qui va au-delà du niveau de la surface. Nous voulons une véritable passion, le dévouement, un roman dans lequel la tendresse sera continuellement en filigrane, et la passion en sera la trame. 

email

Une réflexion sur « COMPLICITÉ AMOUREUSE – Traduction de “17 choses que vous devez savoir avant de tomber amoureux d’une vieille âme – Michel Mougenot »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.