Réincarnation : Considérations et hypothèses

La réincarnation (retour dans la chair) désigne un processus de survivance après la mort par lequel un certain principe immatériel et individuel (« âme », « substance vitale », « conscience individuelle », « énergie », voire « esprit ») accomplirait des passages de vies successives dans différents corps (humains, animaux ou végétaux, selon les théories).

Réincarnation : un sujet éminemment controversé !

La réincarnation a toujours animé des controverses, mais, une chose demeure certaine, c’est le fait qu’il y a toujours eu une franche séparation entre les partisans et les détracteurs de ce concept.

Dans le clan des partisans, nous trouvons évidemment les populations asiatiques et indiennes qui de par leurs religions, le bouddhisme et l’hindouisme pour les plus connues, sont naturellement ouvertes à ce concept de réincarnation.

L’essence même de leur religion est basée sur ce principe de recommencement incessant entre le décès et ensuite au retour à une nouvelle vie terrestre ; quand notre corps disparaît, notre âme doit se réapproprier une nouvelle vie afin de parfaire son évolution spirituelle jusqu’à obtenir la perfection – le Nirvana (qui correspond approximativement au Paradis des Catholiques) – et terminer alors son cycle de réincarnation.

Réincarnation : une évidence pour la majorité des humains !

Réincarnation : Des siècles séparent l'existence d'Elisabeth, une pianiste d'Europe centrale du XXe siècle, de celle d'une jeune prin­cesse d'Egypte ancienne ayant vécu en 4500 avant J.-C. Pourtant, il s'agit de la même femme... Le Livre à lire concernant la réincarnation
Réincarnation : Des siècles séparent l’existence d’Elisabeth, une pianiste d’Europe centrale du XXe siècle, de celle d’une jeune prin­cesse d’Egypte ancienne ayant vécu en 4500 avant J.-C. Pourtant, il s’agit de la même femme… Le Livre à lire concernant la réincarnation

Cette croyance en la possibilité que l’âme, une fois libérée de son enveloppe corporelle, puisse reprendre son indépendance et – après une période probatoire plus ou moins longue – reviendrait aux commandes d’un corps tout neuf tel que l’illustre l’épitaphe devenue célèbre de Benjamin Franklin, n’est pas aussi exotique qu’il n’y paraît de prime abord.

Le mouvement « New Age » a largement contribué à la faire connaître en Occident dans les années 70 mais celle-ci a bien avant ça fait l’objet d’attention soutenue dans les sphères ésotériques de certains mouvements plus ou moins marginaux ou discrets depuis le XVIIiéme et XVIIIième siècle et plus particulièrement dans les débuts du XXe siècle, l’Orientalisme avait alors le vent en poupe.

Réincarnation : Benjamin Franklin y croyait fermement !
Réincarnation : Benjamin Franklin y croyait fermement !

Réincarnation : une hérésie pour les monothéistes !

Les trois grandes religions monothéistes, prônent pour leurs ouailles une vie terrestre de privations, d’austérité et de repentance afin de bénéficier au bout du compte d’une gratification reportée.

Une vie à crédit en quelques sorte, dont les bénéfices seront reversés au centuple une fois le chemin de la vie accompli. Si les religieux font correctement leur boulot, ils vont convaincre un certain nombre de pratiquants qu’en patientant 70,80,100 ou 120 ans (pour les plus malchanceux!) et en pratiquant une vie spartiate et terne mais, qu’en bout de ligne, quand on casse sa pipe, on a l’assurance de vivre pour l’éternité dans un paradis où même les imaginations les plus débordantes sont incapables d’en cerner les limites, certains vont même promettre jusqu’à 72 vierges par homme ! Pour vous Mesdames, excusez-moi, mais apparemment vous êtes bien moins vues que vos homologues masculins, nulle part je n’ai vu la promesse qu’après avoir trimé toute votre vie vous ayez enfin vous aussi droit au repos éternel !

Réincarnation : un sujet controversé !

Le point commun à ces deux visions philosophiques, outre le but ultime de l’élévation spirituelle et l’atteinte de la Perfection se situe dans le travail intermédiaire qui consiste à travailler sur soi ; beaucoup de théories philosophiques, pas seulement religieuses, ont été établies pour y parvenir, en tentant de définir le bien et le mal, l’atteinte du bonheur, l’amour, l’amitié, la Liberté, …, avec force catégorisations des vices et vertus et en passant même par quoi manger, comment et même jeûner !

Les ténors monothéistes, plutôt autoritaires, limitent l’atteinte de l’objectif final à une vie terrestre sinon c’est l’Enfer : chez eux, on ne vit qu’une fois et pour bien réussir cette vie, vivons sobrement une misérable vie terrestre pour pouvoir ensuite exulter toute une éternité et, comme l’a si bien dit Woody Allen, : « l’éternité c’est long ! Surtout vers la fin » ; alors que les tenants de la réincarnation se donnent plusieurs vies pour le réaliser !

Bouddha, Brahma, Shiva et Vishnou, quand ils étaient ados, ont dû jouer à des jeux vidéos pendants de longues nuits blanches avant de décider de leurs règles de Vie, car c’est tout de même plus confortable de pouvoir disposer de plusieurs chances, d’avoir plusieurs vies : c’est pas une mince affaire que de devenir parfait !

Réincarnation : y a t-il antagonisme pour autant ?

Entre ces deux mondes, il semble apparaître une presqu’île, un petit pont qui aurait été visité par cette mouvance ésotérique, ces cercles de magie, ces écoles originales apparues vers le milieu du XXe siècle, Wilhelm Reich, Carl Gustav Jung, Rudolf Steiner et Anna Blavastki, tout ce mouvement dit « orientaliste » qui a fait se rapprocher et vulgariser les théories de la réincarnation et qui surtout, ont contribué à faire germer ces graines dans les esprits occidentaux, cela dit, il faut savoir relativiser dans la mesure où, si l’on regarde à l’échelle planétaire, il existe plus d’humains sur terre qui croient en la réincarnation que d’humains qui n’y croient pas.

Pour ma part, j’ai toujours éprouvé de la sympathie pour cette croyance en la réincarnation, comme la plupart j’ai lu ou vu des reportages mentionnant des cas troublants de personnes se rappelant avoir vécu dans des vies antérieures, certains arrivant même à donner des noms et nommer des lieux sans jamais y être allés et qui, après vérifications, s’avéraient être des informations véridiques.

Je me suis plu à espérer me rappeler une ou plusieurs de ces vies : Pharaon au temps de l’Égypte ancienne, César à Rome, mais ça peut aussi être Brutus ou Caligula ou Hitler !

On ne choisit pas plus qui on a été auparavant qu’on ne choisit sa famille actuelle, on peut avoir bien des surprises !

Réincarnation : L’illumination un soir d’été

Et puis, une nuit particulière, précisément le 5 août 2017, je fis une rencontre extraordinaire !!!

Venu de je ne sais où, je suis entré en contact avec un être qui m’a apporté une des expériences les plus fulgurantes que j’ai pu vivre dans ma vie !

Cet être, je l’appellerai Mishka.

Pour raisons d’humilité, il ne souhaite pas que je dévoile beaucoup plus que ce strict minimum, il aime garder son jardin secret et puis, à quoi bon en savoir plus sur lui ? c’est la teneur de ses propos qui est important.

Petit détail important quand même : cette personne chemine depuis de nombreuses années sur le sentier du développement personnel, une pratique ascétique recommandée autant chez les bouddhistes que chez les monothéistes dans leurs versions orthodoxes : la voie cathare, le soufisme ou les démarches des grands mystiques universalistes et non dogmatiques chrétiens, juifs ou musulmans ; ceux-là même qui encensent les valeurs de Paix et d’Amour du Prochain.

Ce que m’a expliqué Mishka ce soir là est d’une simplicité lumineuse : elle réconcilie tout simplement les préceptes religieux des courants réincarnationnistes de ceux des monothéistes, inclus la thèse du Oh’ponhopohno et s’harmonise avec les théories de la physique quantique concernant les notions d’Espace et de Temps.

En quelques minutes, j’ai saisi très concrètement – je l’ai visualisé – ce qui est annoncé sur la Table d’émeraude « Ce qui est en haut et comme ce qui est en bas » et aussi le fameux tout est dans tout…

La suite dans l’article consacré à Mishka, vous la trouvez en cliquant sur ce lien !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !