La cérémonie du Wesak par O.M. Aïvanhov

Conférence No 444 bis le 1er mai 1947 sur la cérémonie du Wesak FRATERNITÉ Blanche Universelle Genève

 Le jour de la pleine lune du Taureau est celui de la la cérémonie du Wesak , union des énergies transcendantes d'amour et de conscience, du Christ amour rédempteur et du rayonnant Bouddha.
la cérémonie du Wesak est en cours actuellement
Plus que jamais nous aurons besoin de sagesse et de compassion dans ces prochains mois,la cérémonie du Wesak est un symbole
Ci-dessous, la reproduction d’une conférence de Maître  Omraam Mikhaël Aivanhov sur la préparation d’une cérémonie du Wesac qu’il allait dirigé quelques jours plus tard. Cet écrit est arrivé entre mes mains il y a quelques années, on m’a demandé de transcrire un certain nombres de textes, rapports de conférences et de discours que le Maître a prononcé.
J’ai longtemps gardé ces archives jusqu’au moment ou j’ai ressenti qu’il fallait les diffuser, toute son action était dirigée vers le but de s’exprimer et de faire connaître ses conceptions du monde et sa philosophie de l’existence.

DE L’AVORTEMENT – La métaphore de l’automobile de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Sans plus d’autres considérations philosophiques, je vous soumets ici l’interprétation  d’un sage s’il en est concernant le processus de l’interruption volontaire de grossesse… 

De l’avortement

Cette photo représente le sage ésotériste bulgare Omraam Michaël Aïvanhov, que l-on peut aisément reconnaître avec sa chevelure et sa belle barbe blanches. L’avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation, c'est-à-dire du développement qui commence à la conception par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un œuf, qui se poursuit par la croissance de l'embryon, puis du fœtus, et qui s'achève normalement à terme par la naissance d'un nouvel individu de l'espèce. Le terme d'avortement (ou IVG)concerne toutes les espèces vivipares. Il peut entraîner, ou non, la mort du fœtus et son expulsion immédiate
Omraam Mikhaël Aïvanhov “philosophe, pédagogue et maître spirituel”

Dans le débat, Le Point du 10 novembre 1989, Une doctoresse ignore si Le fœtus engendré par deux êtres humains est un être humain; cela me laisse perplexe et j’ai honte pour elle devant cette Grande ignorance.

Il n’est pas question ici de débattre le pour ou le contre au sujet de l’avortement. Par contre nous pouvons, par un exemple, celui d’un véhicule automobile, apporter des éléments de réflexions. On a une clé qu’on introduit dans la serrure pour établir un contact : dés que le contact est fait, il se déclenche une foule d’événements : le courant passe à travers les fils provenant de la batterie aux pôles Négatif et positif (femme et homme) vers le démarreur (le sexe) qui met en mouvement une foule de dispositifs se reliant les uns aux autres, (engrenages, carburateur, essence, mélanges. moteur) enclenchant l’allumage du moteur : cela est ensuite relié à la Boite de vitesses (plusieurs vitesses avant et une vitesse arrière) et avec une direction (notre cerveau) et des freins pour l’immobiliser et sécuriser dans certaines circonstances ou en cas de besoin. Quand tout fonctionne normalement, avec le débrayage, le moteur est séparé de la boite de vitesse pour ne pas briser le mécanisme et vous roulez paisiblement sur la route donnant confiance au mécanisme.
Avez-vous songé un instant ce qui se passe quand pour immobiliser le véhicule devant un obstacle le chauffeur embraye sur la marche arrière alors qu’il est embrayé avant ?