ETAT D’URGENCE : DEMANDEZ À VOTRE DÉPUTÉ POURQUOI IL N’A PAS VOTÉ LUNDI

EUTHANASIE – Un choix de société controversé et dérangeant

 L’euthanasie est un thème qui divise profondément les sociétés humaines. 

Comme tout ce qui touche la spécificité de la nature, le débat s’intensifie de plus en plus quand on s’approche des échéances inéluctables qui sont la naissance et la mort des êtres humains. 

On en est encore loin en ce qui concerner les animaux sauf dans le cas d’abattages généralisés telles que les épidémies de grippes aviaires par exemple, ou l’on emploie le verbe euthanasier alors qu’il est bien entendu que l’euthanasie exige le consentement éclairé et express de la victimes, ce qui est loin bien sur  d’être le cas ici. Mais nous sommes tous d’accord qu’il s’agit là d’une gigantesque hypocrisie. 
L’euthanasie ne pouvant donc pas s’appliquer à nos amis les animaux, mon article concerne les humains – qui toutefois sont parfois assimilés à du bétail – mais c’est encore une aparté qui dérive du sujet.

A la suite d'un accident dont il a été victime dans sa jeunesse, Ramón est paraplégique et ne peut plus bouger que la tête. « Enfermé dans son corps », locked-in, il vit depuis presque trente ans prostré dans un lit, désespoir. Sa seule ouverture sur le monde est la fenêtre de sa chambre à travers laquelle il voyage jusqu'à la mer toute proche, cette mer qui lui a tant donné et tout pris. Ramón a le fort désir de mourir. Il déteste sa vie depuis l'accident et voudrait seulement être libre encore.a belle avocate Julia veut l'aider. Elle aussi souffre d'une maladie grave.Mais le combat contre les services administratifs et l'église n'est pas facile. En plus, sa propre famille voudrait empêcher que Ramón se donne la mort.
Javier Bardem est l’acteur principal de ce magnifique film poignant traitant de l’euthanasie
Le “Dossier euthanasie” est énorme et s’il existe une ligne directrice qui se dessine dans l’application des dispositions légales et des Lois adoptées dans les parlements des différents gouvernements de l’ensemble des pays occidentaux, il n’en reste pas moins que les positions des différents intervenants, et des peuples, sont très tranchées, ici plus qu’ailleurs la décision doit se prendre au cas par cas, il faut néanmoins fixer les “cadres légaux d’application” ce qui n’est déjà pas une mince affaire !

L’affaire de Rosie en Nouvelle-Zélande

Dans une affaire récente en Nouvelle-Zélande, un homme qui a aidé sa femme Rosie à mourir, a été libéré après de longues et pénibles délibérations par le tribunal… 

Continuer la lecture de « EUTHANASIE – Un choix de société controversé et dérangeant »

SOCIÉTÉS – ENVIRONNEMENT – En route vers le respectualisme – Michel Mougenot

 

Avez vous toujours rêve d’autonomie énergétique ? Alors rendez vous ce samedi 24 Novembre, pour une rencontre organisée par Hydro Génial, pendant laquelle il sera présenté différents appareils permettant d’atteindre l’autonomie énergétique
Hydro génial est mort vive Hydro Génial ! Ce dernier s’est transformé en une nouvelle initiative, expérience, doctrine  (c’est au choix) : le Respectualisme. Le tout est accompagné d’‘un nouveau slogan: « l’important est ce que l’on FAIT ». Pour en savoir plus sur le sujet, direction le nouveau site web, aussi sobre qu’étonnant dans son contenu et qui fait part d’ une expérience familiale hors du commun. Le ton est donné dés la page d’accueil ou l’on reconnait bien l’esprit HG priorisant l’autonomie globale: « Nous sommes une famille qui a quitté, depuis dix ans, le monde superficiel moderne pour y découvrir un nouveau mode de vie axé sur la simplicité volontaire, accompagné de technologies simples et accessibles, tout ceci propulsé par une philosophie stricte basée sur le respect suivi de cohérence ».
 

L’esprit de partage

ÉTIENNE CHOUARD – Réinventer la démocratie ! – Michel Mougenot

Etienne Chouard est un personnage que j’adore, il serait important que son exemple soit suivi par plus de personnes de son calibre pour remettre une belle dynamique en France

 Démocratie - économie
Étienne Chouard un homme déterminé et compétent avec de très belles valeurs

 Nous ne sommes pas en démocratie 

« J’ai décidé de participer à l’amélioration de notre société en diffusant l’idée et les outils d’une vraie démocratie »

Etienne a décidé de consacrer tout son temps libre à la question de la démocratie : “c’est à nous tous d’écrire les règles du pouvoir {…} on laisse écrire les constitutions par ceux qui ne devraient pas le faire”.

L’ARGENT DETTE 1, 2 et 3 de Paul Grignon – Michel Mougenot

Le documentaire « L'argent dette » expose les thèses suivantes : le métier de banquier est issu de celui d'orfèvres ayant tiré parti de leur activité de stockage de matières précieuses pour émettre des prêts avec les stocks confiés, en cachette des déposants ; la tricherie aurait perduré jusqu'à nos jours tout en se sophistiquant. Ce serait toujours un secret qu'on ne pourrait dévoiler sans risque ; la dette est devenue le moyen principal de création monétaire, par le mécanisme des réserves fractionnaires, la quantité de monnaie disponible est donc liée au cumul des dettes en cours ; l'existence des intérêts nécessite un accroissement permanent du PIB ; le caractère fini des ressources planétaires amène à remettre en cause ce principe dans l'optique d'un développement durable. Les thèses du film sont illustrées par des citations comme celle du banquier du xviiie siècle Mayer Amschel Rothschild : « Donnez-moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une Nation, et alors peu m'importe qui fait ses lois. »trad 1,6 et des formules-choc, pour soutenir que la monnaie serait créée à partir de rien (alors qu'en fait elle est créée en contrepartie d'engagements de débiteurs) et que cette création serait donc fictive et infinie. Ce documentaire a été réalisé avant la crise économique et financière. Quand l'auteur, évoquant la politique de baisse des taux d'intérêts, s'interroge ainsi « est-ce que ça ne serait pas pour éviter l'effondrement de tout le système monétaire ? », il ne s'agit donc pas d'une question rhétorique, mais bien des craintes de l'auteur quant à la viabilité du système économique et financier.
Ce film connait un succès certain sur Internet. Fin 2009, il a été vu par plus de deux millions de spectateurs et traduit en au moins 14 langues
 D’APRÈS LE SITE
Cette croyance repose en fait sur l’idée que pour rester en bonne santé il faut adopter un bon comportement. L’idée originelle de la croyance Koshin est très ancienne et on suppose que cette croyance religieuse (mais pas nécessairement les 3 singes) prend ses racines en Chine ou en Inde. Considérons ce qui suit : 1. Au Japon, on peut trouver des centaines, si ce n’est des milliers de stèles en pierre (Koshin-to) représentant le symbole des 3 singes de la sagesse et d’autres objets religieux comme des parchemins de Koshin. 2. Si les 3 singes étaient originaires de Chine ou d’Inde, pourquoi n’y-a-t-il que quelques statues ou sculptures les représentant dans ces pays ?
C’est un excellent site, j’adore ! Je peux même dire que je suis le 5ème singe !!!
S’il y a des documentaires qu’il faut absolument voir sur l’économie, c’est bien la trilogie “l’argent-dette” réalisée par l’artiste-peintre Paul Grignon. C’est le type de documentaire qui vous ouvre les portes de la compréhension, face à un sujet qui parait bien souvent très obscur, voir inaccessible. Bien souvent, les questions telles que : d’où vient l’argent ? Comment et qui le créé ? Qu’est ce que la dette ? Obtiennent des réponses flous, des explications compliquées. Il suffit de demander à un de nos proches comment est créé l’argent pour nous apercevoir du vide de connaissance dans lequel beaucoup d’entre nous baignent, alors qu’il s’agit d’un sujet d’une importance cruciale.

PODEMOS : Fraîchement élus députés, ils renoncent à une partie de leurs privilèges parlementaires

QUE VOILA UN MAGNIFIQUE EXEMPLE DE SOLIDARITÉ A SUIVRE !!!

Photo de Pablo Iglesias Turriòn. L'origine de Podemos se trouve dans le manifeste « Prendre les choses en main : convertir l'indignation en changement politique », publié le week-end du 12 et 13 janvier 2014 par le journal numérique Público, et signé par une trentaine d'intellectuels, de personnalités de la culture, du journalisme et de l'engagement social et politique. Ce manifeste exprimait la nécessité de transformer la mobilisation sociale du mouvement des Indignés en processus électoral participatif et de créer ainsi une candidature pour les élections européennes de mai 2014 avec l'objectif d'opposer des idées de gauche aux politiques de l'Union européenne concernant la crise économique. Bien que ne figurant pas parmi les signataires du manifeste, le mouvement annonça le 14 janvier que le professeur de sciences politiques de l'UCM et analyste politique télévisuel, Pablo Iglesias Turrión, en prendrait la tête.
Le parti de Pablo Iglesias veut mettre en avant un rejet des “privilèges” des acteurs de la vie politique.(Crédits : SUSANA VERA)
Podemos, ce parti espagnol vous dit-il quelque chose ? Ce parti signifiant « Nous pouvons » est mené par Pablo Iglesias depuis janvier 2014. Leur adage « Prendre les choses en main : convertir l’indignation en changement politique  » montre l’exemple en mettant en avant un rejet des privilèges des acteurs de la vie politique.
Dans une Espagne affaiblie par la crise économique et financière, et où les chiffres du chômage atteignent des taux record, Podemos fait un pas en avant pour le peuple. C’est la nouvelle du jour, et que l’on aime ou non le parti Podemos, il montre l’exemple, et c’est ce que nous attendons tous de nos élus politiques, non ? Pourquoi nos politiques ont-ils tant de privilèges et des salaires exorbitants ? Les 69 députés du parti de la gauche radicale Podemos ont tous renoncé à une partie de leurs avantages financiers offerts par leurs postes.

 Que réclame le parti Podemos :