Soprattutto per la ragazza quegli occhi verdi come il mare 

La chanson raconte la douleur et l'envie qu'éprouve un homme sur le point de mourir en regardant dans les yeux d'une jeune femme qui lui est chère. Elle est probablement une interprétation romancée des derniers instants d'Enrico Caruso à Sorrento et Naples. Caruso, légende de l'opéra italien, a éprouvé plusieurs difficultés à se faire reconnaître en son pays, ayant obtenu plus de succès aux États-Unis. Il a également entretenu plusieurs relations tumultueuses avec des femmes de renom et mariées. Caruso décrirait sa dernière femme Dorothy Park Benjamin, qui était de vingt ans sa cadette. Cependant, la chanson pourrait également décrire sa fille.
Caruso est une chanson écrite en 1986 par l’auteur et interprète italien Lucio Dalla

 

 
LYV
Caruso : Lucio Dalla 

 
Qui dove il mare luccica e tira forte il vento

Sulla vecchia terrazza davanti al golfo di surriento


Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto


Poi si schiarisce la voce e ricomincia il canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai


 
Vide le luci in mezzo al mare penso alle notti là in America

Ma erano solo le lampare e la bianca scia di un elica


Senti il dollore nella musica e si alzo dal pianoforte


Ma quando vide la luna uscire da una nuvola


Gli sembrò più dolce anche la morte


Guardo negli occhi la ragazza quegli occhi verdi come il mare


Poi all’improvviso usci una lacrima e lui credette di affogare


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai
 

Potenza della lirica dove ogni dramma é un falso


Che con un po’ditrucco e con la mimica puoi diventare un altro


Ma due occhi che ti guardano cosi vicini e veri


Ti fan scordarele parole confondonoi pensieri


Cosi diventa tutto piccolo anche le notti la in America


Ti volti e vedi la tua vita come la scia di un’elica


Ma si é la vita che finisce ma lui non ci penso poi Tanto


Anzi si sentiva gia felice e ricomincio il suo canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Saint Valentin, la fête des amoureux ? - Mon Carré De Sable - […]  Mais, Saint Valentin c’est quoi pour moi ? […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Blogue Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Webmestre

La conception, la gestion et l’entretien du Site  “Mon Carré de Sable” sont assurés par : Michel Mougenot

“CDS – Mon Carré de Sable”

Michel Mougenot gère également les Sites suivants  :

Le Site Crisalida Rebozo Québec

Le Site Kazilik

Le site Bloomfelt

le mode de subsistance de mon carré de de sable

Ce site vous plait ? merci de bâtir Mon Carré De Sable
Nous avons décidé que Mon Carré De Sable reste un blog indépendant, libre et gratuit ! Néanmoins, celà me prend des centaines d'heures par mois en recherches, rédaction et gestion informatique et multimédia. Toutefois, c'est un choix raisonné et assumé depuis le début qu'il est hors de question de remettre en cause.

Si vous trouvez du bonheur, de la joie, de l'intérêt et ou de valeur dans ce que je fais, s'il vous plaît envisagez de devenir membre et de soutenir mon initiative avec un don mensuel récurrent de votre choix, d'une valeur comprise entre café (ou un cappuccino !) un et un bon dîner (un soir de Saint-Valentin ? 🙂 )

DONATION MENSUELLE – À TITRE INDICATIF

♥ 3 € / mois
♥ 5 € / mois
♥ 7 € / mois
♥ 10 € / mois
♥ 25 € / mois
♥ ??? € / mois

Oui je soutiens Mon Carré de Sable !

J’aimerais vous recommander de visiter 3 sites auxquels je tiens tout particulièrement, le premier s’appelle Kazilik, c’est le site d’une artiste niçoise qui fait des créations très originales, le second s’appelle Crisalida Rebozo Québec, comme son nom l’indique il traite de la technique du rebozo par deux femmes formidables dans la province du Québec et le troisième est le site d’une artiste Internationale qui travaille le feutre. D’origine hollandaise, elle vit au Québec. Ci-dessous, les boutons pour accéder à leurs pages ; excellente visite !