FRAPPES RUSSES – Peur sur la Turquie: les djihadistes fuient la Syrie, et affluent…en Turquie

Exode massif de djihadistes en  Turquie en provenance du front syrien

D’aprèsun article d’Allain Jules sur MamAfrika TV

Note personnelle, j’adore ce site que je salue en passant ; MamafrikaTV, est une jeune télévision basée à Paris, en France.Son promoteur, Allain Jules MENYE, journaliste et diplomate de formation est dans le monde des médias et souhaite que la chaîne soit représentative de l’excellence africaine.
 

LA PARTIE D’ÉCHECS EST EN TRAIN DE PRENDRE UNE TOURNURE QUI RESSEMBLE DE PLUS EN PLUS AU “COUP DU BERGER”, UNE RÉPONSE A LA BERGÈRE SANS AUCUN DOUTE !

QUI VA GAGNER A CE JEU ? Et bien je vais vous le dire (merci Nicolas S.) ! : 

L’ONU DIT “NIET” À L’ARABIE SAOUDITE !

Je relaie ici une très bonne nouvelle internationale, concernant le Moyen-Orient; l’ONU refuse l’adhésion de l’Arabie Saoudite, publiée sur le site d’information en ligne de  SaharTV qui est une chaîne de télévision iranienne diffusant par satellite à destination des pays étrangers
L’annulation de l’adhésion de l’Arabie Saoudite au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies
 
Quelques 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.
 
Dans une lettre à adresse de Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme de cette organisation.

Le non-respect des droits de l'homme et de l'État de droit ont valu de nombreuses critiques à l’Arabie saoudite. Entre 1996 et 2000, l'Arabie saoudite a signé quatre conventions des droits de l'homme de l'ONU et en 2004, le gouvernement a approuvé la création de la Société nationale pour les droits de l'homme pour superviser leur application ; mais ni ces conventions ni cette création n'ont eus d'effets significatifs, ce Royaume reste une une dictature sanguinaire réprimant par l'exécution toute tentative d'opposition a son régime despotique.
L’exclusion de l’adhésion de l’Arabie S. aux D. H. est une victoire pour la démocratie. 
Cette exigence intervient alors que l’Arabie continue de réprimer ses opposants en violation des droits de l’homme dans ce pays.