THÉORIE DE L’UNIVERS CONNECTÉ – Nassim Haramein

Peut être ne le savez-vous pas mais nous vivons dans un trou noir !!! 

C’est Nassim Haramein qui l’affirme.

Nassim Haramein est un physicien dont la richesse intérieure et l’indépendance naturelle lui ont certainement permis de garder son autonomie et sa liberté d’esprit, face aux idées arrêtées de certains physiciens accrochés à leurs certitudes des théories passéistes.
L’originalité des travaux de Nassim Haramein réside dans son modèle de réunification de la physique classique et de la physique quantique.
Parmi ses découvertes fondamentales, figure le fait que nous vivons dans un trou noir…
 
Pour lui, les trous noirs sont à l’origine des galaxies et il est parvenu à découvrir le pattern géométrique du “Double-Tore” qui est à l’origine de l’énergie la plus fondamentale de l’univers: celle du vide…

TOUS LES INGRÉDIENTS SONT RÉUNIS POUR UN PRINTEMPS EUROPÉEN !

D’après un article paru sur le site : NOUVEAU PARADIGME

En mai 2016 aura lieu un “printemps européen” selon un reporter de guerre néerlandais Arnold Karskens. Pour lui tous les ingrédients sont là.

Che Guevara considérait la lutte armée et la révolution socialiste comme le seul moyen d'améliorer les conditions de vie des pauvres d'Amérique latine, exploités par les États-Unis selon lui. Son point de vue révolutionnaire suivait ceux de Marx et Lénine, qu'il avait étudiés exhaustivement
Che Guevara était un auteur prolifique qui écrivait son journal ou des notes pour ses ouvrages presque quotidiennement, même au cœur des opérations de guérilla 
Chaque mouvement de révolte comporte les mêmes ingrédients. Ceux qui ont provoqué le printemps arabe sont présents en Europe, selon Arnold Karskens. “Le printemps arabe a été causé par une combinaison de chômage, de répartition inéquitable du pouvoir et l’explosion démographique” dit-il dans l’intro de son analyse parue sur le site NRC Next.
Selon lui, pour une révolution il faut :

LA CIRCULATION DE L’ÉNERGIE SELON LE TANTRA

EXCELLENT TEXTE DE JEAN-PHILIPPE RUETTE REPRODUIT ICI INTÉGRALEMENT

(ET TRÈS JOLI DESSIN DE MIGHUN)
Cette image est ma “carte”. Elle me guide et m’aide à comprendre, à expliquer la dynamique énergétique du couple. Les flèches indiquent simplement dans quelle direction devrait circuler l’Amour/l’énergie sexuelle… dans le couple.

CADEAU DU LIVRE L’INITIATION – Elisabeth Haich !!!

En ce début d’année 2016 j’ai décidé d’offrir un exemplaire du livre “L’initiation” d’Elisabeth Haich au premier ou à la première d’entre vous qui me mentionne son intérêt et s’inscrit sur mon blog… 

MERCI BEAUCOUP DE VISITER MON SITE? J’Y RAJOUTE QUOTIDIENNEMENT DES NOUVEAUTÉS…
UN PETIT CONSEIL? J’Y AI DISSÉMINÉ DES LIENS CACHÉS UN PEU PARTOUT, ALORS, SURVEILLEZ LES RÉACTIONS DE VOTRE SOURIS POUR DÉCOUVRIR DES PETITES SURPRISES … 

 
C’est tout ! 
 
***
**
*


 MON CADEAU AU PREMIER QUI SE MANIFESTE
Les mystères de l’Egypte Ancienne –  Elisabeth Haich (Auteur) – Paru en juin 2006 – Guide (poche)
 Dans l’ancienne Egypte, une jeune fille est préparée pour être initiée aux secrets de la prêtrise par le Grand Prêtre Ptahhotep. En Europe au XXe siècle, une femme à la fois mère et enfant se bat pour conquérir le pouvoir sur elle-même face à une civilisation corrompue et pour tenter d’atteindre les limites de ses propres sens. Des siècles les séparent et pourtant il s’agit bien de la même femme. Voici le récit de sa vie, une expérience spirituelle unique qui commence dans un temps et finit dans un autre. Ce livre dans lequel se confondent roman, biographie et enseignement occulte donne une image captivante des mystères de l’initiation dont la vérité profonde a de tout temps séduit l’Imagination. Le lire c’est prendre part soi-même à l’initiation. Elisabeth Haich, co-auteur des célèbres livres sur le Yoga, donne, dans ce livre, la description de la grande initiation dans l’Ancienne Egypte et d’importants extraits de l’enseignement du grand prêtre Ptahhotep qui dévoile les lois occultes de l’univers, de l’âme humaine et du destin. Le lecteur y trouvera un nombre impressionnant de pensées, d’événements et d’expériences touchant à tout le domaine mystique et illustrant de manière exceptionnelle les lois du karma et de la réincarnation. Le témoignage d’Elisabeth Haich représente un guide de valeur dans ces temps chaotiques.
 
Cliquez sur la couverture du livre pour avoir plus d’informations concernant ce livre très intrigant !!! 





CARUSO – Lucio Dalla

 
Soprattutto per la ragazza quegli occhi verdi come il mare 

La chanson raconte la douleur et l'envie qu'éprouve un homme sur le point de mourir en regardant dans les yeux d'une jeune femme qui lui est chère. Elle est probablement une interprétation romancée des derniers instants d'Enrico Caruso à Sorrento et Naples. Caruso, légende de l'opéra italien, a éprouvé plusieurs difficultés à se faire reconnaître en son pays, ayant obtenu plus de succès aux États-Unis. Il a également entretenu plusieurs relations tumultueuses avec des femmes de renom et mariées. Caruso décrirait sa dernière femme Dorothy Park Benjamin, qui était de vingt ans sa cadette. Cependant, la chanson pourrait également décrire sa fille.
Caruso est une chanson écrite en 1986 par l’auteur et interprète italien Lucio Dalla


 
LYV
Caruso : Lucio Dalla 

 
Qui dove il mare luccica e tira forte il vento

Sulla vecchia terrazza davanti al golfo di surriento


Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto


Poi si schiarisce la voce e ricomincia il canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai


 
Vide le luci in mezzo al mare penso alle notti là in America

Ma erano solo le lampare e la bianca scia di un elica


Senti il dollore nella musica e si alzo dal pianoforte


Ma quando vide la luna uscire da una nuvola


Gli sembrò più dolce anche la morte


Guardo negli occhi la ragazza quegli occhi verdi come il mare


Poi all’improvviso usci una lacrima e lui credette di affogare


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai
 

Potenza della lirica dove ogni dramma é un falso


Che con un po’ditrucco e con la mimica puoi diventare un altro


Ma due occhi che ti guardano cosi vicini e veri


Ti fan scordarele parole confondonoi pensieri


Cosi diventa tutto piccolo anche le notti la in America


Ti volti e vedi la tua vita come la scia di un’elica


Ma si é la vita che finisce ma lui non ci penso poi Tanto


Anzi si sentiva gia felice e ricomincio il suo canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai

L’HOMME ET SES SYMBOLES – Carl Gustav Jung

 Carl Gustav Jung, fondateur de la psychologie analytique et penseur influent, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont je ferai quelques commentaires dans des prochains articles.

 

Carl Gustav Jung a été un pionnier de la psychologie des profondeurs : il a souligné le lien existant entre la structure de la psyché (c'est-à-dire l'« âme », dans le vocabulaire jungien) et ses productions et manifestations culturelles
Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Sagesse

« Il est essentiel de le comprendre : l’homme moderne est en fait un curieux mélange de caractères acquis au long d’une évolution mentale millénaire. Et c’est de cet être mêlé de cet homme et de ses symboles qu’il nous faut nous occuper, et qu’il faut examiner la vie mentale avec la plus grande attention.

Le scepticisme et la conviction scientifique co-existent chez lui avec des préjugés démodés, des manières de penser et de sentir, dépassées, des contresens obstinés, une ignorance aveugle.
 

Le frondeur enthousiaste – Pablo Neruda

Pablo Neruda,

Peut-être n’ai-je pas vécu en mon propre corps : peut-être ai-je vécu la vie des autres”, écrit Pablo Neruda pour présenter ces souvenirs qui s’achèvent quelques jours avant sa mort par un hommage posthume à son ami Salvador Allende. Les portraits d’hommes célèbres – Aragon, Breton, Eluard, García Lorca, Picasso – côtoient les pages admirables consacrées à l’homme de la rue, au paysan anonyme, à la femme d’une nuit. À travers eux se dessine la personnalité de Neruda, homme passionné, attentif, curieux de tout et de tous, le poète qui se révèle être aussi un merveilleux conteur.

Le frondeur enthousiaste

Je sens s’approcher ta tendresse sur mon sol,

elle guette mes yeux, mon regard, et s’enfuit,
je la vois s’arrêter pour m’accompagner jusqu’à l’heure
de mon silence pensif et de mon désir pour toi.
La voici, ta tendresse aux yeux doux dans l’attente.
La voici, c’est ta bouche et les mots jamais dits.
Je sens pousser en moi la mousse de ta peine
qui pousse en tâtonnant dans mon cœur infini.

Pablo Neruda adore parler des fleurs et des rose en général dans ses poèmes
Pablo Neruda adore parler des fleurs et des rose en général dans ses poèmes
Pablo Neruda – Poète chilien (1904-1973), auteur du Chant général. Prix Nobel de littérature 1971.
 Pablo Neruda ; suite

C’était cela s’abandonner, tu le savais,

c’était la guerre obscure du cœur contre tous,
c’était la plainte de l’angoisse émue qui s’interrompt,
l’ivresse et le désir, et se laisser aller,
c’était cela ma vie,
c’était ce qu’emportait l’eau courant dans tes yeux,
 

Le canari du nazi- Collectif d’auteurs de l’UPC

aprés la fin de Bernard Werber, j’enchaîne avec un collectif d’auteurs, Michel Onfray et ses amis de l’Université populaire de Caen :

” Le canari du nazi ” Essais sur la monstruosité… 

Titre intriguant ce titre, Le canari du nazi, mais Onfray dévoile le sens dès l’introduction du livre : c’est parce qu’Himmler, quand il rentrait tard le soir chez lui retirait ses chaussures et faisait doucement pour ne pas réveiller son canari endormi : Le canari du nazi
Je lis actuellement un article concernant Lilith, très intéressant … 

Le canari du nazi, un essai sur la monstruosité de l’homme  

Afin de condamner le comportement antisocial des femmes insoumises, peut-on lire dans le canari du nazi, des figures féminines légendaires ont été altérées par les promoteurs d’une image tantôt insipide tantôt diabolique de la féminité. Tel fut le sort jeté à Lilith, figure originelle de l’insoumission, transformée en monstresse infernale, en démone nocturne, en épouse du Mal avant d’être revalorisée au cours du XXième par des écrivaines et des artistes qui s’en emparent pour dire l’émancipation de la femme moderne.”

  

C’est dans le Le canari du nazi et c’est à suivre … 

Le canari du nazi : Lilith (en hébreu : לילית) est une figure démoniaque de la tradition juive. Elle est à l'origine un démon féminin mésopotamien. Dans les légendes juives qui se répandent au Moyen Âge, Lilith est présentée comme la première femme d'Adam, avant Ève. Elle constitue une figure récurrente dans les rituels magico-religieux car elle représente un danger pour les femmes enceintes et pour les enfants que l'on protège grâce à des amulettes.
Le canari du nazi, un livre de Michel Onfray et un collectif d’auteurs de l’Université populaire de Caen
Dans le livre Le canari du nazi, Lilith serait l’incarnation féminine du mal, du vice et de la tentation.  
Cet ouvrage, Le canari du nazi, publié sous la direction de Michel Onfray dans la collection Universités populaires et Cie, se propose de questionner les concepts de monstre et de monstruosité à travers douze articles issus d’un cycle de conférences organisées par l’Université populaire de Caen. Pour parvenir à cerner au plus près cette notion complexe et généralement assez peu étudiée, les divers « essais sur la monstruosité » convoquent de multiples disciplines : littérature, art, histoire, psychanalyse, économie, sociologie… : « Nous ne manquons pas de voie d’accès à l’éternelle monstruosité des hommes », écrit à ce propos Michel Onfray dans son introduction du canari du nazi, (p. 6). Car il n’est pas uniquement question, dans cet ouvrage, de créatures mythologiques et fabuleuses. La notion de monstruosité est aussi appliquée à l’être humain, et même à la société toute entière, remettant ainsi en cause le préjugé selon lequel le monstre est inhumain par nature : « le pire n’est pas que le monstre soit, mais qu’il n’ait pas toujours la tête de l’emploi… Quand il ressemble à ce qu’il est, la chose devient facile. Mais la plupart du temps, le monstre arbore une figure humaine… » (p. 5 du canari du nazi). Les enjeux majeurs de cet ouvrage seront donc de parvenir à situer et à définir la monstruosité, qu’elle soit extérieure ou propre à l’être humain, d’en étudier les manifestations mais aussi, et peut-être surtout, d’en comprendre les causes.

Les micro humains – Bernard Werber

Je viens de terminer le livre de Werber, Les micro humains

En introduction du livre Les micro humains, figure cet article concernant le processus de la métamorphose.

<<La métamorphose d’un être obéit à plusieurs étapes successives.
La première phase est la prise de conscience qui entraîne la volonté de changement.
Dans la seconde phase, la chenille doit se purger du passé. Elle est prise de violentes coliques, diarrhées, de vomissements. C’est une purification nécessaire mais douloureuse.
Enfin nettoyée et allégée, elle s’accroche la tête en bas  à une branche et tisse un cocon de soie protecteur. Derrière ce rideau épais et opaque qui va la dissimuler à la lumière et aux regards, elle se prépare.
Le temps venu le voile de soie se déchire. La chenille se révèle sous sa nouvelle forme : une chrysalide.
Immobile, respirant au ralenti, elle ressemble à une momie laquée. Cependant, la chrysalide est très vulnérable. Pour ne pas attirer l’attention elle se fond dans le décor ambiant en prenant la couleur mais aussi l’apparence d’un fruit, d’une feuille ou d’un bourgeon. Durant cette période elle se retrouve complètement aveugle et dépendante d’événements extérieurs sur lesquels elle n’a aucune prise et contre lesquels elle ne peut pas se défendre.
C’est le hasard qui fera que la chrysalide survivra à cette phase indispensable mais très délicate de son évolution.>>

Encyclopédie du Savoir relatif et absolu Edmond Wells, tome VII 

Je me suis plongé dans le livre de l’auteur des Fourmis, Les micro humains