Bon anniversaire les Babayagas !!!

Ma femme m’a dit plusieurs fois par le passé : « Quand nous serons vieux et que tu mourras, j’irai terminer ma vie dans un lieu où on se regroupera à plusieurs, solidairement, pour vivre une retraite paisible tout en restant active, vivante et utile à mon entourage et à la société»

 

 Merci Thérèse Clerc pour cette initiative que vous avez amené à son succès !

Inventer de nouvelles façons d’aborder la vieillesse ? C’est le pari lancé par Thérèse Clerc et une vingtaine de femmes à travers le projet de la maison des Babayagas. Une solution d’habitat accessible à des « vieilles » telles qu’elles se nomment et proposant une alternative à la maison de retraite.

Je me suis demandé pourquoi elle ne commencerait pas immédiatement et s’occuperait de moi avec dévouement et attention, mais je me suis gardé de le mentionner, gardant un soupçon de restriction….

Son idée était toutefois très judicieuse, nous manquons cruellement de solidarité dans nos sociétés modernes qui sont de plus en plus individualistes, particulièrement une fois l’âge de la retraite atteinte, la raison la plus évidente est que nous mettons l’emphase sur la productivité, les investissements dans l’éducation de nos enfants sont essentiellement tendus vers le but d’en faire de parfaits individus totalement adaptés aux besoins productifs en capital humain et d’en faire de parfaits citoyens totalement acquis au bonheur de consommer quasiment sans limite ! Dans un tel schéma social, les vieux prennent un peu le rôle du citron pressé dont il ne reste plus grand chose à tirer et qui devient un « fardeau économique » après avoir contribué à la bonne marche de l’économie.

Et puis il y a eu ce projet fou des Babayagas, connaissez-vous les Babayagas ?

En route, nous allons leur rendre une petite visite, suivez-moi en Seine-Saint-Denis, à Montreuil, mais je voudrais avant de continuer, rendre un hommage tout particulier à la Babouchka de cette association …

Décès de Thérèse Clerc juste avant le troisième anniversaire ….

Continuer la lecture de « Bon anniversaire les Babayagas !!! »

email

Machu Picchu: énigme architecturale

Dossier mystère, l’énigme architecturale du Machu Picchu

J’inaugure ici un thème qui m’est particulièrement cher : les énigmes architecturales et mystères de la civilisation !

Enchâssé dans un paysage spectaculaire, au point de rencontre entre les Andes péruviennes et le bassin de l’Amazone, le Sanctuaire historique de Machu Picchu est l’une des plus grandes réalisations artistiques, architecturales et d’aménagement du territoire au monde et le plus important patrimoine matériel laissé par la civilisation inca.
Saviez-vous que si vous allez à Machu picchu, dans certaines fontaines vous pouvez régler le débit de l’eau avec votre doigt seulement sans que personne ne puisse expliquer comment c’est possible !?!?!

vous pourrez voir ce phénomène sur le vidéo à la fin de cet article

 je sais que je pars souvent un peu dans toutes les directions, mais plus le temps passe et plus je commence à trouver un fil conducteur à toutes ces digressions.

Continuer la lecture de « Machu Picchu: énigme architecturale »

C’est peut être le temps de la retraite pour moi !

En navigant sur le net ce matin, je suis tombé nez à nez avec ce projet que je ne connaissais absolument pas, mais que je me préparais mentalement à rencontrer depuis une dizaine de jours : une idée de retraite !

Retraite au Le Monastère de Saorge. Le chant grégorien est le chant liturgique officiel de l'Église catholique d'après le rite romain. Issu d'anciens chants romains, originalement chant messin et chant vieux-romain, il reste pratiqué continuellement auprès des églises paroissiales ainsi que des établissements religieux, fréquemment selon les cérémonies plus solennelles de la liturgie en forme extraordinaire.
Le Monastère de Saorge, un endroit parfait pour envisager une retraite
ancien couvent des franciscains, brillant témoignage du baroque surplombant les gorges de la Roya, Retraite au Monastère de Saorge.

Je cherchais des informations sur les associations d’écrivains de la région et également sur les concours littéraires actuellement ouverts aux candidats futurs Modiano ou Volodine, qui seront assurément encensés par nos futurs Ministres de la Culture, quand je suis arrivé à cette page qui m’a tout de suite attiré une idée intéressante ça, une Retraite au Monastère de Saorge.!

 
« Historique et missions :

Dix millième page vue sur Mon Carré De Sable

Je prends le temps de m’arrêter de souffler aujourd’hui dimanche 21 février et de prendre le temps de fêter ma dix millième page vue sur Mon Carré De Sable … 10.000 !!!

Cette semaine a été personnellement relativement intense ; comment pourrais-je exprimer ça : beaucoup de bouleversements ordinaires peut être ?

Je me vois en train de regarder dans mon crane les sentiments contradictoires qui y circulent, c’est d’ailleurs l’occasion pour moi de constater qu’il y en a un grand nombre qui tournent en rond et ça, c’est pas bon pour la circulation !
On dirait un peu le périph. dans la couronne parisienne ou l’autoroute Descarie à Montréal, ceux qui connaissent savent que quelque soit l’heure, c’est bouché ! Au moins, on est prévenu, c’est une certitude, pas de surprise…

On a tous une dent contre Descarie !

Pourquoi je ressens le besoin de prendre du recul ? Plusieurs choses :

Continuer la lecture de « Dix millième page vue sur Mon Carré De Sable »

Histoire vraie d’accident d’avion : Turbulences

J’aimerais vous parler ce soir d’un livre écrit par Annette Herfkens narration d’une histoire vraie extrêmement bouleversant par le regard qu’il pose sur les capacités de résilience dont sont capables tous les êtres humains. 

Il s’agit de l’ histoire vraie d’un accident d’avion dans lequel 30 personnes ont pris place à bord et qui s’est écrasé : seule Annette a survécu miraculeusement et à finalement été secourue après huit jours d’attente et de souffrance atroce…

Au delà du côté inhabituel et terrifiant de l’élément déclencheur de ce récit – qui est une histoire vraie, il faut vraiment le mentionner – le plus impressionnant demeure la sensation mitigée qui nous étreint longtemps après avoir refermé le livre sur la dernière page, un peu à regret pour ma part, je dois l’avouer, j’aurais aimé prolonger plus longuement ce profond sentiment d’empathie que je ressentais pour l’auteure de ce récit.
C’est évidemment une immense compassion qui s’empare de tous les lecteurs qui se plongent dans ce livre, le drame est aussi inimaginable qu’un scénario catastrophe réalisé par les meilleurs studios hollywoodiens, qui auraient étudiés les péripéties les plus incroyables afin de maximiser au maximum le potentiel du film…
Sauf que nous sommes en pleine réalité et parfois, cette histoire vraie nous aménage des histoires palpitantes dépassant les fictions les plus extraordinaires.

C’est une telle aventure issue d’une histoire vraie qui est arrivée à Annette Herfkens, l’auteure du livre « Turbulences ». Mais, voyez plutôt, Récit de cet événement miraculeux : 

Continuer la lecture de « Histoire vraie d’accident d’avion : Turbulences »

Guerre mondiale, il est minuit moins cinq

Oui, nous croyons que la paix est en danger, menacée par la guerre mondiale !

La Russie a agi de manière intelligente pour éviter la Guerre mondiale en intervenant militairement en Syrie, et la politique migratoire de l'Europe mènera cette dernière vers sa destruction, estime un parlementaire hongrois. L'UE récolte les fruits de l'aide qu'elle a fournie aux USA dans la déstabilisation du nord de l'Afrique et de l'Ukraine, a estimé dans une interview à Sputnik Gyöngyösi Márton, vice-président du Groupe interparlementaire du Parlement hongrois et vice-président du parti Jobbik.
La Guerre mondiale est à nos portes
Les tensions n’ont jamais été aussi vives

Le refus hystérique des élites anglo-américaines (Wall Street et la City) de procéder à une mise en faillite ordonnée de leurs banques et institutions financières les conduit aujourd’hui à une folie suicidaire que la plupart d’entre vous ont bien du mal à imaginer. Oui, la guerre mondiale est à nos portes.

En 2015, à part l’imposition d’une austérité mortifère contre les populations de la zone dollar/euro, comme le démontre la propagande à la Goebbels que nous subissons, c’est bien une politique de Guerre mondiale qui est à l’ordre du jour.

Continuer la lecture de « Guerre mondiale, il est minuit moins cinq »