Vie réussie le créateur d’Apple, Steve Jobs

par | Mar 2, 2016 | INDIVIDU, Les Arts et Cultures, Mon Carré De Sable | 0 commentaires

Il y a une petite année, je me suis intéressé à la vie du créateur d’Apple, Steve Jobs

Cela faisait environ 4 ans qu’il était décédé, au moment de sa mort j’ai voulu lire sa biographie, le temps a passé, j’avais d’autres lectures en route et je suis passé à autre chose…

Fils d’une mère américaine, Joanne Carole Schieble, et d’un père syrien, Abdulfattah John Jandali, professeur de sciences politiques, le créateur d'Apple, Steve Jobs est né à San Francisco en Californie. Il fut adopté peu après sa naissance par Paul Jobs et Clara Jobs vivant à Mountain View en Californie.

Le créateur d’Apple, Steve Jobs


 Et puis, une amie m’a dit qu’elle l’avait lue et me le recommandait.Cela m’a donné l’impulsion et j’ai lu deux livres sur sa vie (en même temps que je lisais deux livres également sur Carl Gustav Jung)

Immense personnalité que le créateur d’Apple, Steve Jobs !

Son parcours est passionnant. Nous devrions sans doute tous désirer vivre notre vie avec autant d’intensité qu’il a lui même vécu la sienne…

Il faut dire qu’il a appliqué le conseil qui semble le plus évident à suivre si on veut avoir le plus de chance possible d’accéder au bonheur : vivre sa passion totalement et si cette passion se transforme aussi en carrière professionnelle c’est encore mieux !
On sait tous le géant incontournable qu’Apple est devenu et surtout le créateur d’Apple, Steve Jobs, le sentiment d’attachement et le haut degré d’identification des utilisateurs pour cette marque qui sont des adeptes convaincus et même des partisans inconditionnels.
Le créateur d’Apple, Steve Jobs étudie les sciences à l’université, mais également la littérature et la poésie pendant quelques mois. Jeune homme inspiré, il ne terminera pas ses études mais deviendra tout de même l’un des génies les plus connus dans le monde, grâce à Apple et son Mac légendaire.
Un discours dans lequel il parlait de sa vision de la vie. Onze ans plus tard, ses propos restent d’actualité. Je pense que les conseil d’un homme qui a eu une immense réussite dans un pan de sa vie mérite d’être écouté pour tenter d’en tirer des conseils pertinents et éventuellement de les adapter pour soi même. C’est ce que je me suis dit
En voilà l’essence :

Les recommandation du créateur d’Apple, Steve Jobs

1/ Ne pas se mentir

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Tout le reste est secondaire. »
Mieux vaut suivre la voie qui vous fait rêver plutôt que de vous lancer dans quelque chose qui ne vous ressemble pas. Cela veut souvent savoir dire non au bon moment pour ne pas prendre le mauvais chemin mais aussi savoir dire oui quand on reconnaît l’opportunité. Chercher sa voie, tout faire pour y parvenir : dans sa vie professionnelle comme personnelle, mettre de la passion dans ses actes fait souvent toute la différence.
La simplicité et la transparence doivent nous accompagner toute la vie. Nos pensées et nos sentiments doivent être exprimés avec sincérité et sans offenser les autres. Ainsi, nous aurons des liens avec des gens qui nous apporteront de la valeur et du bonheur.
Si nous vivons dans l’apparence, les personnes qui nous entourent ne sauront jamais qui nous sommes vraiment et nos relations avec les autres ne seront jamais totalement vraies.
Montrez votre estime aux personnes que vous aimez, laissez-les vous protéger quand vous allez mal et célébrez vos succès avec elles.

2/ Croire en quelque chose

“Vous devez faire confiance à ce qui suit : votre intuition, votre destinée, votre vie, votre karma et quoi que ce soit d’autre. Cette approche ne m’a jamais trahi ; elle aura fait toute la différence dans ma vie.”
Avoir confiance en soi ! Ne pas trop écouter les autres… On rêve tous d’avoir ce mental, d’être suffisamment libres pour oser.
Pour Steve Jobs, la vie n’est que ce que l’on en fait. Peu importe à quel point de notre vie nous en sommes, à force de formation, mais surtout de détermination, tout est possible et là où il y a une volonté il y a un chemin.
“Seuls ceux qui sont suffisamment fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent.”
À en croire le créateur d’Apple, Steve Jobs , notre petit grain de folie peut enfin s’exprimer librement ! A bas le conformisme, vive la créativité, la bonne humeur et l’envie d’un monde meilleur. L’entreprise a besoin de gens un peu fou ou rebelles pour bousculer les habitudes et satisfaire les clients, tout comme dans votre vie privée. Initiative, bénévolat, envie, rien n’est trop beau pour embellir le quotidien. Si ça peut nous motiver, Steve Jobs n’avait pas les meilleures conditions de départ dans la vie, loin s’en faut : abandonné par ses parents biologiques il est adopté par une famille modeste il a étudié les sciences, la littérature et la poésie à l’université avant de tout abandonner pour vivre sa passion de l’informatique. C’est une leçon à laquelle nous devons réfléchir, même si au final nous ne suivons pas la même voie que lui, il est possible de s’en inspirer positivement.
Peu importe le nombre de fois où vous vous trompez ou à quelle vitesse vous progressez, vous êtes toujours bien devant ceux qui n’essaient même pas».
-Anthony Robbins-

3/ Utiliser toutes ses connaissances et capacités

« On ne peut pas prévoir l’incidence qu’auront certains événements dans le futur, c’est après coup seulement qu’apparaissent les liens. Vous pouvez seulement espérer qu’ils joueront un rôle dans votre avenir. »
Le passé est quelque chose que nous ne pouvons pas changer. Nous pouvons seulement changer notre futur. Si nous nous accrochons au passé, nous ne pourrons plus avancer.
Nous avons tous commis des erreurs dans notre vie, mais nous apprenons tout simplement d’elles et nous les laissons derrière nous pour essayer de ne pas les commettre à nouveau.
Nos souvenirs font partie de notre vie, mais nous ne pouvons pas leur permettre d’être des obstacles sur notre chemin ou les utiliser comme des excuses pour ne pas avancer et pour ne pas lutter pour nos rêves.
Il est essentiel de laisser de côté ses peurs car il est normal d’avoir peur face à l’incertitude, mais il n’est pas question de se laisser paralyser par la peur.
Faites tout d’abord ce qui vous fait peur, ne le gardez pas pour la fin, et le reste sera beaucoup plus simple.
Peu importe notre âge, il est toujours possible de trouver des choses à faire. Il s’agit tout simplement de sortir de cette «zone de confort» et de développer toutes nos capacités professionnelles et personnelles.

4/ Aller de l’avant et oser

« Soyez insatiables. Soyez fous. C’est ce que j’ai toujours souhaité pour moi-même. Et maintenant, au moment où vous recevez votre diplôme qui marque le début d’une nouvelle vie, c’est ce que je vous souhaite, de rester insatiables et fous. »
“Parfois la vie vous frappe à la tête avec une brique. Ne perdez pas la foi.”
le créateur d’Apple, Steve Jobs  a été licencié abruptement en 1985 de la la société qu’il avait lui même créée le 1er avril 1976 (une vraie farce !), il savait donc de quoi il parlait. Parfois, un échec personnel ou professionnel paraît insurmontable.
Pourtant, l’important n’est pas l’échec mais ce que vous en faites. Si vous décidez de vous servir de cette expérience pour avancer, pour ne pas recommencer les mêmes erreurs, ce soit disant échec deviendra une victoire : celle de vous avoir montré la voie de la réussite. Ainsi, un licenciement peut servir de nouveau départ pour faire le point, vous former ou pourquoi pas vous reconvertir.
Aucun rêve ne viendra vous chercher à la porte de votre maison. Vous devrez sortir dehors pour chercher ce que vous désirez. Bougez votre corps et votre esprit, avec une activité régulière.
“Se rappeler qu’on va bientôt mourir est le meilleur moyen d’éviter de penser que l’on a quelque chose à perdre.”
Symbole d’excellence et de succès, le créateur d’Apple, Steve Jobs  a souvent prouvé en repoussant les limites qu’elles étaient en fait posées par notre esprit.
Vivre chaque journée comme si c’était la dernière peut paraître cliché ou irréaliste, mais c’est une bonne façon de vivre, vivre à fond, s’investir dans son travail, s’occuper de ceux qu’on aime, avoir des projets, les réaliser.

5/ Aimer ce que l’on fait

« Il faut découvrir ce que l’on aime. (…) La seule manière de faire du bon travail est d’aimer ce que l’on fait. Si vous n’avez pas encore trouvé, continuez de chercher. Et ne baissez pas les bras jusqu’à ce que vous ayez trouvé. »
Personnellement ça a été une recherche de toute ma vie, j’ai manqué de vision, je ne me suis pas posé les bonnes questions et j’ai utilisé tout un tas d’excuses aussi mauvaises les unes que les autres pour m’éviter de m’investir sérieusement dans un projet solide. Il aura fallu un coup de pouce du destin pour me mettre sur les rails de ma passion et j’avoue que j’aime ce voyage, surtout du fait que je ne suis plus le passager qui était relégué dans le dernier wagon mais je suis maintenant le chauffeur de la locomotive.
C’est en donnant de l’épaisseur à sa vie qu’elle prend tout son sens.
Atteindre un rêve n’est pas facile, et cela demande beaucoup d’effort, une grande force de volonté et une énorme confiance en soi.
Sur le chemin de nos rêves, nous rencontrerons mille difficultés, qui nous démoraliseront et qui nous feront penser que nous ne pouvons pas continuer.
Cependant, il est toujours possible de continuer, et il y a toujours un chemin ou une autre manière d’atteindre ses rêves.
Faites du sport, lisez, voyagez, promenez-vous, allez au cinéma ou au théâtre, faites du vélo, écrivez, suivez un cours qui vous plaît, peignez, faites de la photo, cuisinez, dessinez, chantez et dansez.
Exprimez chaque seconde de votre existence, vivez le «ici et maintenant», et ne restez jamais statique.
Apprenez chaque jour quelque chose de nouveau et n’arrêtez jamais de faire fonctionner votre esprit. Faites du sport chaque jour, n’arrêtez jamais de bouger votre corps.
Voilà les conseils du créateur d’Apple, Steve Jobs

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Blogue Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Michel Mougenot, alias MICHEL-CHIVAT, Mon Carré de Sable

Webmestre

La conception, la gestion et l’entretien du Site  “Mon Carré de Sable” sont assurés par : Michel Mougenot

“CDS – Mon Carré de Sable”

Michel Mougenot gère également les Sites suivants  :

Le Site Crisalida Rebozo Québec

Le Site Kazilik

Le site Bloomfelt

le mode de subsistance de mon carré de de sable

Ce site vous plait ? merci de bâtir Mon Carré De Sable
Nous avons décidé que Mon Carré De Sable reste un blog indépendant, libre et gratuit ! Néanmoins, celà me prend des centaines d'heures par mois en recherches, rédaction et gestion informatique et multimédia. Toutefois, c'est un choix raisonné et assumé depuis le début qu'il est hors de question de remettre en cause.

Si vous trouvez du bonheur, de la joie, de l'intérêt et ou de valeur dans ce que je fais, s'il vous plaît envisagez de devenir membre et de soutenir mon initiative avec un don mensuel récurrent de votre choix, d'une valeur comprise entre café (ou un cappuccino !) un et un bon dîner (un soir de Saint-Valentin ? 🙂 )

DONATION MENSUELLE – À TITRE INDICATIF

♥ 3 € / mois
♥ 5 € / mois
♥ 7 € / mois
♥ 10 € / mois
♥ 25 € / mois
♥ ??? € / mois

Oui je soutiens Mon Carré de Sable !

J’aimerais vous recommander de visiter 3 sites auxquels je tiens tout particulièrement, le premier s’appelle Kazilik, c’est le site d’une artiste niçoise qui fait des créations très originales, le second s’appelle Crisalida Rebozo Québec, comme son nom l’indique il traite de la technique du rebozo par deux femmes formidables dans la province du Québec et le troisième est le site d’une artiste Internationale qui travaille le feutre. D’origine hollandaise, elle vit au Québec. Ci-dessous, les boutons pour accéder à leurs pages ; excellente visite !