Posséder, ce n’est pas aimer !

Posséder, ce n’est pas aimer ! Avoir un conjoint est bien trop souvent envisagé comme le posséder (et parfois dans tous les sens de ce verbe !)

De nos jours encore, beaucoup de gens confondent le fait de posséder avec le véritable amour, et ils ont terriblement tort.

Posséder, ce n’est pas aimer, d’ailleurs, dans une relation, cela a déjà-t-il marché ? Pourquoi cela fait-il naître des problèmes si nous pensons ainsi ?

Nous allons découvrir aujourd’hui les grandes différences qui existent entre avoir, posséder, et ce qui est lié ou non à l’amour. Allons-y !

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

L’amour n’est pas une cage, et la liberté, ce n’est pas être seul. L’amour, c’est la liberté de voler tout en étant accompagné. Cela implique également que la jalousie n’a pas sa place dans une relation égalitaire et libre, puisque dans une telle communication, les besoins de l’Autre sont mis en avant et en priorité !

Continuer la lecture de « Posséder, ce n’est pas aimer ! »

Je suis l’amour de ma vie : j’en suis fier

Je commence à comprendre que je suis l’amour de ma vie !

Je suis l’amour de ma vie. Et le dire à voix haute n’est pas un acte d’égoïsme ou d’orgueil.

” Je suis l’amour de ma vie ” est une simple réflexion que nous devrions tous intérioriser chaque jour, aussi facilement que nous avons l’habitude de prendre une bonne tasse de café pour débuter notre journée.

Celui qui prend soin de lui, qui lutte contre ses peurs, qui soigne ses plaies et qui laisse derrière lui tout ce qui lui fait du mal pour affronter son quotidien avec optimisme et résistance n’est pas égoïste.
Car si je suis bien, je serais capable de donner le meilleur de moi-même aux autres. Je serais capable d’être heureux et de donner du bonheur.

" Je suis l’amour de ma vie " est une simple réflexion que nous devrions tous intérioriser chaque jour, aussi facilement que boire son café tous les matins
” Je suis l’amour de ma vie ” est une simple réflexion que nous devrions tous intérioriser chaque jour, aussi facilement que boire son café tous les matins

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Je suis l’amour de ma vie : je commence à le comprendre !

Continuer la lecture de « Je suis l’amour de ma vie : j’en suis fier »

Principes du karma, selon le bouddhisme

Les principes du karma sont partie intégrante du bouddhisme, philosophie et religion composé d’enseignements pratiques, comme la méditation, qui prétend induire une transformation à l’intérieur de qui la pratique.

Le bouddhisme encourage le développement de la sagesse, de la conscience et de la bonté pour atteindre un état d’illumination.

Les principes du karma, sont à la fois simples à comprendre mais difficiles à cerner dans leurs finalités…  Dans le bouddhisme, l’existence est abordée comme un état permanent de changement.
La condition pour bénéficier de ce changement est de développer une discipline dans notre esprit. Elle se concentre sur des états positifs, la concentration et le calme.

Les principes du karma, selon le bouddhisme nous sommes responsables de nos actions qui sont  toujours suivies de résultats en résonance avec le type d'action
Les principes du karma, selon le bouddhisme nous sommes responsables de nos actions qui sont toujours suivies de résultats en résonance avec le type d’action

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Continuer la lecture de « Principes du karma, selon le bouddhisme »

Personne indigo : 5 signes que vous en êtes une

Personne indigo : En êtes-vous une ?  cinq signes qui le démontrent !

Depuis ces 10 dernières années, on utilise le terme de personne indigo pour parler d’enfants qui seraient l’exemple même d’un état supérieur de l’évolution humaine, dans le contexte du mouvement New Age.

Maintenant, même un retraité peut être une personne indigo, en effet, les premiers spécimens ont vus le jour à la fin de WWII.

Ceux qui défendent cette hypothèse parlent de cette évolution comme d’un progrès spirituel, éthique et mental. Une espèce de “race” dont la mission est de lutter contre le système établi.

“À la fin de la Seconde Guerre mondiale, on a commencé à voir naître une catégorie de gens appelée personne indigo, dont le nombre a augmenté dans les années 70 et 80”, nous explique la psychologue Esther Morales León.

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Beaucoup de ces jeunes, à ce niveau, ont déjà atteint la maturité.

Il s’agit maintenant d’adultes qui ignorent qu’ils appartiennent à ce groupe et qui, à cause de cela, ont des difficultés pour se comprendre et savoir se gérer émotionnellement.

Le docteur Morales León nous explique que la tâche d’une personne indigo est de s’accepter, de s’estimer et de découvrir leur mission particulière dans la vie, en se servant pour cela des talents dont elles disposent de façon innée, ainsi que de leur niveau élevé de conscience.

“Tout cela afin d’être un réel apport à l’évolution planétaire”, expose la psychologue.

Nous allons vous expliquer aujourd’hui quelles sont les principales caractéristiques d’une personne indigo.

“L’âme est ce pour quoi nous vivons, nous ressentons et nous pensons.”
-Aristote-

Une personne indigo se sent différente des autres

La personnalité d’une personne indigo se construit sur une forte sensibilité, intelligence et créativité.

Ce sont pour ainsi dire des passionnés qui créent des éléments et des expériences en utilisant pour cela une grande empathie vis-à-vis de leur entourage.

Malgré cela, la personne indigo se sent différente des autres, rendant difficile son adaptation au modèle de vie social imposé.
Ça lui est difficile de tolérer des actions réalisées sans envie ou qui n’exploitent pas tout le talent de la part de la personne en question, générant chez elle des blocages quand il faut gérer sa colère et son énervement.

Elles préfèrent choisir de travailler seules et les positions de leader, ainsi que coopérer avec des groupes, mais de façon individuelle en ce qui les concerne.

Elle perçoit facilement le mensonge et la fausseté
C’est un lieu commun de dire que personne n’aime les mensonges, même s’ils sont tout petits. Ça ne nous plaît pas que l’on décide à notre place ce que nous devons ou ne devons pas savoir.

C’est pourquoi la personne indigo, qui a un sentiment de justice particulièrement développé, n’aime pas le mensonge et la fausseté quand il s’agit d’avoir des relations avec leur entourage.

En percevant des sensations invisibles pour d’autres, elle est plus intuitive et détecte facilement d’autres réalités qui lui sont étrangères, en pouvant détecter les supercheries très facilement.

Wendy Chapman, auteure américaine qui a écrit plusieurs livres sur le sujet, nous livre d’autres caractéristiques selon les résultats de ses enquêtes.

“Elle est intelligente, même si elle n’a pas forcément eu les meilleures notes. Elle a toujours besoin de savoir pourquoi ; en particulier pourquoi on lui demande de faire quelque chose. Elle n’aimait pas et elle détestait peut-être même une grande partie du travail répétitif et obligatoire à l’école.”

Spirituelle quand il s’agit d’améliorer son intérieur et le monde
Depuis qu’elles est petite, la personne indigo jouit d’un haut niveau de conscience d’elle-même, en parvenant à être perceptive et intuitive.

Elles possède une sagesse intérieure sur notre système vital, en développant la pensée abstraite depuis son plus jeune âge.

De plus, elle a de grandes capacités au moment de réaliser ses rêves et ses aspirations.

Grâce à ses talents, elle a besoin d’accomplir des actions pour changer et améliorer le monde, mais elle peut rencontrer des obstacles au moment de trouver sa voie.

Chercher le bonheur intérieur de façon consciente comme priorité quotidienne est un des signes particuliers des personnes qui ont une forte sensibilité et capacité pour comprendre la vie, comme c’est le cas d’une personne indigo.

Elle comprend le monde à travers la spiritualité, les sensations de ceux qu’elle aime le plus ou en donnant des conseils pour aider chaque personne.

Certains soutiennent que ces enfants disposeraient de dons paranormaux comme la télépathie ou la capacité de lire dans les pensées, une meilleure capacité d’empathie ou une forte créativité. On appelle un de ces êtres personne indigo car on croit que ces enfants pourraient avoir une aura de cette couleur.

Quand on parle d’expériences psychiques, on fait référence à des prémonitions, à des expériences extracorporelles ou au fait d’entendre des voix.

Nombreux sont ceux qui croient en la capacité de certaines personnes à pouvoir se connecter à d’autres dimensions, percevoir l’énergie de ce qui nous entoure, visualiser mentalement et rêver de situations qui se produiront dans le futur ou avoir des amis imaginaires.

C’est une personne fortement sensible

La personne indigo bénéficie d’une personnalité émotionnelle extrêmement sensible et exprime ses sentiments à la moindre occasion ou, à l’inverse, en ne montrant aucune marque d’émotion.

Elle est très expressive sexuellement ou peut rejeter la sexualité par ennui ou dans l’intention de parvenir à une connexion spirituelle plus élevée.

Elle cherche un sens à son existence, mission vitale ou la compréhension du monde.

Personne indigo avant l'heure, Victor Hugo était un grand écrivain : Les misérables Poche – 13 août 2014 de Victor Hugo (Auteur)
Personne indigo avant l’heure, Victor Hugo était un grand écrivain : Les misérables Poche – 13 août 2014
de Victor Hugo (Auteur)

Nous ne nous sentons pas de la même manière tous les jours et heureusement, nous possédons divers mécanismes pour exprimer ce qui nous arrive.

Mais le problème réside dans l’importance de la variation de nos états émotionnels.

À cause de cette hypersensibilité à ses propres émotions et à celles des autres, la personne indigo évolue de la tristesse au désespoir total.

“Le corps humain ne pourrait bien n’être qu’une apparence. Il cache notre réalité. La réalité, c’est l’âme.”
-Victor Hugo-

Fermer certaines portes, c’est aussi aimer

Parfois, nous nous entêtons à rester quelque part et ce n’est pourtant pas ce qui convient le mieux, car il y a des situations où rester, c’est aller bien trop loin.

C’est pour cela que nous disons ici que fermer certaines portes peut aussi vouloir dire s’aimer. Partir de certains lieux, c’est aussi prendre soin de soi. S’éloigner de certaines personnes, c’est aussi se protéger

Fermer certaines portes, c’est aussi aimer
Fermer certaines portes, c’est aussi aimer

Fermer certaines portes, c’est aussi aimer, Souvenez-vous en !

Continuer la lecture de « Fermer certaines portes, c’est aussi aimer »

Panem et circenses

C’est la fête ! L’Euro est sur toutes les infos, inclut toutes les discussions et se voit sur toutes les lèvres, grandes ou petites !

Évidemment, je ne parle pas de la monnaie fédérale européenne qui est pourtant bien hypothéquée, à un point tel que de plus en plus de joueurs politiques envisagent de quitter le tournoi des nations et de gâcher la fête, la grand-messe communautariste.

Panem et circenses, Juvénal a péjorativement utilisé l'expression du pain et des jeux pour désigner autant la fourberie dirigeante que l'indolence populaire
Panem et circenses, Juvénal a péjorativement utilisé l’expression du pain et des jeux pour désigner autant la fourberie dirigeante que l’indolence populaire

Panem et circenses, dans la Rome antique Juvénal a péjorativement utilisé cette expression : “du pain et des jeux” pour désigner autant l’opportunisme implacable et la fourberie des dirigeants que l’indolence opiniâtre du peuple qui ne voulut que se vautrer dans le confortable relâchement et l’oisiveté douce, délégant au passage esprit de conquête et désir d’aventures extraordinaires à des représentants qui s’ébrouèrent à leur place dans des arènes qui devenaient ainsi leurs champs de bataille !

Panem et circenses pour cacher leur insignifiance !

Continuer la lecture de « Panem et circenses »