ALEXANDER JANSSON CRÉÉ DES ILLUSTRATIONS SURRÉALISTES, UN VRAI CONTE DE FÉES – Michel Mougenot

Alexander Jansson est un artiste suédois au talent assez remarquable. Maîtrisant plusieurs styles, il allie des créations 2D et 3D pour en faire des œuvres très intéressantes. À l’aise avec un pinceau et un ordinateur, il réalise des dessins féeriques.
Avec des crayons, une tablette graphique et Photoshop, on réalise des choses extraordinaires de nos jours, enfin, encore faut-il avoir du talent. C’est le cas d’Alexander Jansson, illustrateur suédois, qui nous enchante grâce à ses dessins oniriques. Ils sont utilisés pour des calendriers ou des couvertures de livres de contes. De vrais bijoux.

Dans une peinture au décor de nature fantastique et diaphane, une femme en orange escalade une rivière qui monte au ciel
une femme en orange escalade une rivière mordorée
cette oeuvre représente un chevreuil qui nous fixe, la lumière brille dans son œil et son regard a une expression humaine
quel regard lumineux et expressif… J’adore les chevreuils !

LEn français, les termes de connaissances et savoirs sont employés alors que, par exemple, l'anglais utilise knowledge dans tous les cas. Ce décalage a une origine ancienne puisque le mot provient du latin sapere, verbe qui employé intransitivement indiquait une entité qui possédait une saveur. Il n'y avait donc alors pas de référence au moindre processus cognitif. Ce n'est qu'au Moyen Âge qu'émergea le sens actuel après avoir transité par une forme figurée désignant une personne en quelque sorte « informée ». À partir de cette époque, le fait de savoir fut considéré comme une attestation ou garantie de sagesse, association qu'on retrouve de nos jours sous la forme de la confusion traditionnelle entre le savoir et l'intelligence ; des oppositions telles que « tête bien pleine » et « tête bien faite » rappelant que les choses ne sont pas si simples.
Je ne veux pas voir ça, car voir ça c’est aussi savoir
deux jeunes personne face à face sur ce dessins, toujours cette même ambiance fantastique irréaliste du peintre jansson, au dessus du tableau et en bas, des engrenages, mécanismes d'horlogerie pour symboliser le temps qui fait vieillir les corps
même le temps ne pourra pas nous séparer, au contraire il tend un pont entre les amoureux
ambiance bleue, blue notes, pour ce tableau un brin nostalgique, un homme jeune d'allure, chapeau haut de forme marche seul vers le soleil couchant ? une aura rouge autour du coeur, il souffre, mais part tout de même vers son destin
Cruelle solitude cruelle, mais l’homme se dirige tout de même vers son destin, le Levant
Ces œuvres, mêlant prises de vue réelles, dessins en 2D, ou 3D, sont tout simplement magiques. De vrais contes de fées visuels, qui donnent envie de savoir dessiner.
 

email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !