Des rétrovirus contaminent les vaccins !

La découverte explosive du Dr Judy Mikovits

Judy Mikovits, Ph.D., biochimiste, spécialiste en biologie moléculaire avec plus de 33 ans d’expérience, démontre que des rétrovirus contaminent les vaccins.

21 février 2016

Qui est Judy Mikovits pour affirmer que des rétrovirus contaminent les vaccins ? 

Connue internationalement comme une véritable « Rock Star » du monde scientifique, elle a été directrice, à l’Institut National du Cancer, du laboratoire qui étudie les mécanismes des médicaments antiviraux avant de prendre la direction du programme de la biologie du cancer à l’ « EpiGenX Pharmaceuticals ». C’est elle qui a fondé le premier institut de neuroimmunologie.

HIV, fatigue chronique, autisme ; des rétrovirus contaminent les vaccins…

Continuer la lecture de « Des rétrovirus contaminent les vaccins ! »

Vaccin DT-Polio : Coup de théâtre !

 Ceux qui sont concernés, sensibles et inquiets par rapport aux vaccinations connaissent le Professeur Joyeux et surtout le courage avec lequel il défend ses convictions, étayées par de multiples documents et statistiques qui exigeraient que pour le moins, le principe de précaution soit appliqués sur une grande partie des vaccins actuellement imposés en France et dans le monde 

Vaccin DT-Polio : « Marisol Touraine, économiste et ministre de la Santé a refusé le débat que je lui ai proposé. Elle s’est basée sur des racontars pour me traiter de « médecin rétrograde » parce que j’ai dit et maintiens qu’il n’est pas nécessaire sauf exception de vacciner un enfant de 2 mois contre l’hépatite B et à 9 ans – garçons et filles – contre le cancer du col de l’utérus. Si ce dernier vaccin est imposé dans le domaine scolaire, qui sera responsable en cas de complications : l’éducation nationale, l’État, ou les parents ? » Professeur Joyeux
Vaccin DT-Polio : Le Professeur Joyeux s’oppose fermement aux professeurs Simplet et Grincheux…..
Vaccin DT-Polio, depuis 1982, le Professeur joyeux consacre bénévolement une journée à la santé des jeunes et des familles

Je voudrais vous relayer ici l’info-lettre que reçoivent les abonnés de Santé Nature Innovation qui relate apparemment un changement drastique de la part du Ministère de la Santé en la personne de Madame la Ministre, Marisol Touraine.

Vaccin DT-Polio, je ne sais pas ce qui fait en sorte que, soudainement, le Ministère se mette à avoir des exigences envers les multinationales de Bigpharma mais bon, on ne va pas s’en plaindre !
Si vous ne recevez pas les infos de Santé Nature Innovation, je vous conseille de vous y inscrire, c’est toujours de bons articles très bien documentés.

 Concernant le Vaccin DT-Polio, sans plus attendre, voilà donc le contenu de la Lettre, je vous laisse avec Jean-marc Dupuis :

Continuer la lecture de « Vaccin DT-Polio : Coup de théâtre ! »

LES VACCINS, ALORS EFFICACES OU PAS ???

Est-il exact que les vaccins protègent des maladies et ont stoppé les épidémies ?


Voici quelques témoignages qui déterminent que les campagnes de vaccination massives qui nous sont imposées non seulement ne semblent pas contrer les propagations des maladies contre lesquelles elles sont sensées être efficaces, mais dans beaucoup de cas elle seraient totalement inefficaces et contre-productives…. Préoccupant !

La controverse sur la vaccination concerne l’efficacité et l’innocuité de la vaccination. Du point de vue majoritaire, les bienfaits de la vaccination dépasseraient largement les risques, en particulier parce que la vaccination a permis, depuis le milieu du xxe siècle, de faire disparaître de grands fléaux infectieux et de réduire le taux de mortalité. Les polémiques se sont cependant multipliées
La question de la validité théorique de la vaccination est parfois mise en cause

  Sylvie SIMON, La Dictature Médico-scientifique :

« Le taux de mortalité par la variole s’élevait à 10 % aux Philippines lorsque les U.S.A. prirent possession des îles en 1905. Entre 1905 et 1906, à la suite d’une campagne de vaccination massive, une épidémie fit mourir 25 % de la population. Entre 1918 et 1920, alors que l’armée américaine venait d’obliger 95 % de la population à se faire vacciner une terrible épidémie emporta, cette fois, 54 % de la population. Manille où le pourcentage de gens vaccinés était le plus fort (la presque totalité de la population), fut la plus touchée (65,3 %) alors que l’île de Mindanao ne fut touchée qu’à 11,4 %. Curieusement dans cette île, les indigènes avaient refusé de se faire vacciner…»