RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 1

“Hard Romance – Cinquante nuances de Grey et nous” par EVA ILLOUZ

 
La sociologue israélienne Eva Illouz montre à partir du succès du roman d’E.L. James comment un best-seller permet d’analyser les normes et les idéaux d’une société. Elle renoue avec sa thèse sur la souffrance amoureuse comme contrecoup de la libération sexuelle.
Eva Illouz est une sociologue franco-marocaine, née le 30 avril 1961 à Fès, où elle vivra dix ans avant de venir en France. Elle est diplômée de l’Université Paris X et de l’Université de Pennsylvanie, spécialisée dans la sociologie des émotions et de la culture. Elle débute sa carrière universitaire à Princeton puis revient en France enseigner à l’Institut de recherche sociale et à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Elle est actuellement professeure à l’Université hébraïque et dirige l’École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem.

EVA ILLOUZ est actuellement professeure à l'Université hébraïque et dirige l'École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem. Elle travaille sur la manière dont le capitalisme produit de nouvelles normes sociales et morales et comment la marchandisation s’immisce dans le domaine privé et émotionnel.



Qu’est-ce qui vous a amenée, Eva Illouz à penser qu’un best-seller est aujourd’hui un des baromètres de notre société et comment êtes-vous venue à travailler sur Cinquante nuances de Grey ? 

RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 2

“La souffrance amoureuse a des causes sociales” , Eva Illouz

Eva Illouz est une sociologue franco-marocaine, née le 30 avril 1961 à Fès, où elle vivra dix ans avant de venir en France. Elle est diplômée de l’Université Paris X et de l’Université de Pennsylvanie, spécialisée dans la sociologie des émotions et de la culture. Elle débute sa carrière universitaire à Princeton puis revient en France enseigner à l’Institut de recherche sociale et à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Elle est actuellement professeure à l’Université hébraïque et dirige l’École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem.

 
 
 

Eva Illouz : « La souffrance amoureuse a des causes sociales »

La sociologue Eva Illouz renouvelle en profondeur l’analyse de la souffrance amoureuse en la confrontant aux transformations de la modernité.

Continuer la lecture de « RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 2 »