EN CHINE ON PROJETTE DES HOLOGRAMMES DANS LA FUMÉE DES USINES

Initiative intéressante et créative pour dénoncer un fléau qui frappe la Chine de plein fouet : la pollution galopante de son atmosphère, principalement en raison des émanations échappées des usines.

Cette habitude de nombreux Chinois qui consultent l’application « Air Quality China »n’est pas qu’une nouvelle lubie originale et exotique, mais nécessaire à la survie des citadins chinois, quand on sait que des centaines de milliers de morts* sont, chaque année, imputées à la pollution en Chine. Ironie du calendrier, c’est pendant la COP 21 que Pékin a dû lancer, pour la première fois, une « alerte rouge » à la pollution atmosphérique.
Quediriez-vous d’un monde où la conversation avec la voisine depalier ne porterait plus sur le temps qu’il fait, mais sur le tauxde particules polluantes dans l’air prévu pour la journée ?
Voir le vidéo intéressant  “Breathe again” en fin de cet articles 

Idée originale et décalée pour un problème gravissime révélant une tragédie