PLONGER AU CŒUR DES MANDALAS PERMET “UN MIEUX ÊTRE”

Enchevêtrement de cercles, lignes et courbes symétriques, les mandalas captivent au premier regard. S’y plonger permet de se ressourcer et se recentrer. Depuis les années 2000, le mandala séduit un public croissant à la recherche d’un mieux être : bienvenue pour un voyage au cœur de vous-même !

Un choix varié de mandala est disponible 

Les libraires en proposent un riche éventail, les publicitaires s’inspirent de leurs motifs… les mandalas ont fait une percée remarquée dans notre société depuis le début des années 2000. Enfants et adultes se retrouvent à égalité dans la pratique de ce « coloriage » créatif complexe. Qu’on le pratique de façon ludique, ou que l’on recherche l’harmonie et la paix intérieur, les bienfaits du mandala opèrent automatiquement en nous.
 

L’apport thérapeutique des mandalas

Les offrandes, déposées sur les autels des temples ou au pied des monuments funéraires, représentent l'une des formes de dévotion les plus courantes, au même titre que les dons aux monastères et l'écoute des sermons publics.
“Mandala est un terme sanskrit signifiant cercle,

Au delà d’une représentation artistique colorée très plaisante,le mandala est un outil de méditation, d’harmonisation, de perfectionnement et de croissance. Il s’avère être un excellent moyen pour lutter contre le stress. Il permet de lâcher prise et de se recentrer afin d’entrer en contact avec sa réalité intérieure.

Continuer la lecture de « PLONGER AU CŒUR DES MANDALAS PERMET “UN MIEUX ÊTRE” »

CADEAU DU LIVRE L’INITIATION – Elisabeth Haich !!!

En ce début d’année 2016 j’ai décidé d’offrir un exemplaire du livre “L’initiation” d’Elisabeth Haich au premier ou à la première d’entre vous qui me mentionne son intérêt et s’inscrit sur mon blog… 

MERCI BEAUCOUP DE VISITER MON SITE? J’Y RAJOUTE QUOTIDIENNEMENT DES NOUVEAUTÉS…
UN PETIT CONSEIL? J’Y AI DISSÉMINÉ DES LIENS CACHÉS UN PEU PARTOUT, ALORS, SURVEILLEZ LES RÉACTIONS DE VOTRE SOURIS POUR DÉCOUVRIR DES PETITES SURPRISES … 

 
C’est tout ! 
 
***
**
*


 MON CADEAU AU PREMIER QUI SE MANIFESTE
Les mystères de l’Egypte Ancienne –  Elisabeth Haich (Auteur) – Paru en juin 2006 – Guide (poche)
 Dans l’ancienne Egypte, une jeune fille est préparée pour être initiée aux secrets de la prêtrise par le Grand Prêtre Ptahhotep. En Europe au XXe siècle, une femme à la fois mère et enfant se bat pour conquérir le pouvoir sur elle-même face à une civilisation corrompue et pour tenter d’atteindre les limites de ses propres sens. Des siècles les séparent et pourtant il s’agit bien de la même femme. Voici le récit de sa vie, une expérience spirituelle unique qui commence dans un temps et finit dans un autre. Ce livre dans lequel se confondent roman, biographie et enseignement occulte donne une image captivante des mystères de l’initiation dont la vérité profonde a de tout temps séduit l’Imagination. Le lire c’est prendre part soi-même à l’initiation. Elisabeth Haich, co-auteur des célèbres livres sur le Yoga, donne, dans ce livre, la description de la grande initiation dans l’Ancienne Egypte et d’importants extraits de l’enseignement du grand prêtre Ptahhotep qui dévoile les lois occultes de l’univers, de l’âme humaine et du destin. Le lecteur y trouvera un nombre impressionnant de pensées, d’événements et d’expériences touchant à tout le domaine mystique et illustrant de manière exceptionnelle les lois du karma et de la réincarnation. Le témoignage d’Elisabeth Haich représente un guide de valeur dans ces temps chaotiques.
 
Cliquez sur la couverture du livre pour avoir plus d’informations concernant ce livre très intrigant !!! 





Le canari du nazi- Collectif d’auteurs de l’UPC

aprés la fin de Bernard Werber, j’enchaîne avec un collectif d’auteurs, Michel Onfray et ses amis de l’Université populaire de Caen :

” Le canari du nazi ” Essais sur la monstruosité… 

Titre intriguant ce titre, Le canari du nazi, mais Onfray dévoile le sens dès l’introduction du livre : c’est parce qu’Himmler, quand il rentrait tard le soir chez lui retirait ses chaussures et faisait doucement pour ne pas réveiller son canari endormi : Le canari du nazi
Je lis actuellement un article concernant Lilith, très intéressant … 

Le canari du nazi, un essai sur la monstruosité de l’homme  

Afin de condamner le comportement antisocial des femmes insoumises, peut-on lire dans le canari du nazi, des figures féminines légendaires ont été altérées par les promoteurs d’une image tantôt insipide tantôt diabolique de la féminité. Tel fut le sort jeté à Lilith, figure originelle de l’insoumission, transformée en monstresse infernale, en démone nocturne, en épouse du Mal avant d’être revalorisée au cours du XXième par des écrivaines et des artistes qui s’en emparent pour dire l’émancipation de la femme moderne.”

  

C’est dans le Le canari du nazi et c’est à suivre … 

Le canari du nazi : Lilith (en hébreu : לילית) est une figure démoniaque de la tradition juive. Elle est à l'origine un démon féminin mésopotamien. Dans les légendes juives qui se répandent au Moyen Âge, Lilith est présentée comme la première femme d'Adam, avant Ève. Elle constitue une figure récurrente dans les rituels magico-religieux car elle représente un danger pour les femmes enceintes et pour les enfants que l'on protège grâce à des amulettes.
Le canari du nazi, un livre de Michel Onfray et un collectif d’auteurs de l’Université populaire de Caen
Dans le livre Le canari du nazi, Lilith serait l’incarnation féminine du mal, du vice et de la tentation.  
Cet ouvrage, Le canari du nazi, publié sous la direction de Michel Onfray dans la collection Universités populaires et Cie, se propose de questionner les concepts de monstre et de monstruosité à travers douze articles issus d’un cycle de conférences organisées par l’Université populaire de Caen. Pour parvenir à cerner au plus près cette notion complexe et généralement assez peu étudiée, les divers « essais sur la monstruosité » convoquent de multiples disciplines : littérature, art, histoire, psychanalyse, économie, sociologie… : « Nous ne manquons pas de voie d’accès à l’éternelle monstruosité des hommes », écrit à ce propos Michel Onfray dans son introduction du canari du nazi, (p. 6). Car il n’est pas uniquement question, dans cet ouvrage, de créatures mythologiques et fabuleuses. La notion de monstruosité est aussi appliquée à l’être humain, et même à la société toute entière, remettant ainsi en cause le préjugé selon lequel le monstre est inhumain par nature : « le pire n’est pas que le monstre soit, mais qu’il n’ait pas toujours la tête de l’emploi… Quand il ressemble à ce qu’il est, la chose devient facile. Mais la plupart du temps, le monstre arbore une figure humaine… » (p. 5 du canari du nazi). Les enjeux majeurs de cet ouvrage seront donc de parvenir à situer et à définir la monstruosité, qu’elle soit extérieure ou propre à l’être humain, d’en étudier les manifestations mais aussi, et peut-être surtout, d’en comprendre les causes.