Compostelle et connexion internet sans limite

C’était l’aube de Facebook et l’utilisation des smartphones en 2007 quand je suis parti faire les 500 miles du Camino de Santiago [NDT : un tout petit peu plus de 800 km] – mille ans d’histoire, une route de pèlerinage dans le nord de l’Espagne. Rien qui anticipait une connexion internet sans limite qui sévit maintenant tout au long du Camino…

Arpenter le chemin de Compostelle à l’ère du wifi

Dans les temps modernes, le Camino a explosé en popularité. Le pèlerinage le long de son chemin est devenu fondamentalement une expérience de réflexion et de découverte de soi, même si certains font encore le voyage pour des raisons religieuses, mais c’est de plus en plus une affaire de spiritualité, il y a une différence.

connexion internet sans limite, tel est la caractéristique maintenant du célèbre chemin de pèlerinage traditionnel. Faut-il s'en émouvoir ?
Le chemin de Compostelle est maintenant équipé de connexion internet sans limite

Compostelle et connexion internet sans limite

Une traduction de l’article “Walking the Camino in the age of Wi-Fi” PAR DOUGLAS CHALLENGER (@DFCHALLENGER), CONTRIBUTEUR INVITÉ SUR LE SITE ONBEING

Un comportement qui est acceptable en public aujourd’hui – comme poser pour des selfies, vérifier constamment ses courriels, ses textos à des réunions et en classe et dans presque toutes les situations sociales avec des amis et en famille – aurait semblé étrange, peut-être même désagréable à l’époque. Mais les choses ont bien changé.

Continuer la lecture de « Compostelle et connexion internet sans limite »

Pourquoi la quête du bonheur est notre obligation morale ? ALBERT CAMUS

Pourquoi la quête du bonheur n’est pas un luxe ou une simple nécessité, mais notre devoir existentiel ? 

Son œuvre poursuivant la quête du bonheur comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des films, des poèmes et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir.
Camus a toute sa vie poursuivi la quête du bonheur
En marge des courants philosophiques, Camus, dans sa quête du bonheur
 est d’abord témoin de son temps, intransigeant, refusant toute compromission.

«Pour décider si la vie est digne d’être vécue et pour répondre à la question fondamentale de la philosophie»,la quête du bonheur- écrivait Albert Camus dans son essai philosophique Le Mythe de Sisyphe en 1942.

« Tout le reste … n’est qu’un jeu d’enfant »; nous devons tout d’abord répondre à la question “Une des plus célèbres lignes douverture que le XXe siècle capture : l’un des défis philosophiques les plus durables de l’humanité – la quête du bonheur – l’impulsion au cœur des méditations de Sénèque, sur la vie et les essais intemporels de Montaigne, les réflexions de Maya Angelou et une richesse d’enquête humaine entre les deux.
Mais Camus, le deuxième plus jeune lauréat du prix Nobel de littérature après Rudyard Kipling, relance cette question de la quête du bonheur avec un courage inégalé et une grande conviction et tente de mieux comprendre les aspirations inconciliables de l’esprit humain.

la quête du bonheur pour Camus :