Mystère des nombres, hasard ou pas ?

Je publie cet article suite au questionnement d’un ami concernant les nombres, hasard et coïncidences mathématiques.

Une vidéo qui traitait de la mystérieuse coïncidence qui faisait que la réduction théosophique d’un arc de cercle revenait toujours au nombre neuf !

nombres, hasard : Vitruve dit, dans son ouvrage sur l'architecture : la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci: Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font un coude : quatre coudes font la hauteur d’un homme. Et quatre coudes font un double pas, et vingt-quatre paumes font un homme ; et il a utilisé ces mesures dans ses constructions. Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur d’un quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que l’espace entre vos jambes sera un triangle équilatéral. La longueur des bras étendus d’un homme est égale à sa hauteur.
Proportions, nombres, hasard, y a-t-il des liens entre ces élément ?

Qu’est-ce que le hasard, y a-t-il un lien nombres, hasard  ???

Se questionner sur les nombres, hasard en mathématiques ou en géométrie revient beaucoup à se demander si cette science est subordonnée à un rythme sous-jacent auquel elle obéit ou tout au moins à un genre de déterminisme préexistant à son observation.
A contrario, découvrir un rythme caché dans un événement quelconque, circonstanciel doit-il obligatoirement nous faire conclure que le hasard n’existe pas ? Le gagnant du gros lot doit-il se convaincre qu’il y a un ordonnancement occulte qui préside à nos destinées puisqu’il vient de déjouer toutes les règles statistiques – surtout s’il jouait pour la première fois de sa vie !
Alors, nombres, hasard = épineuse question que celle-là !