La guerre est à nos portes, qu’on se le dise

Ce matin nous entendons parler de bombardements sur un hôpital dans le nord de la Syrie, les regards et les accusations se tournent toutes vers l’arme syrienne ou russe, rien n’est encore prouvé mais, en attendant, la guerre est à nos portes !

La guerre est à nos portes, on ne peut plus le nier Avant la crise financière de 2008, l'Islande était au premier rang des pays les plus développés au monde selon l'indice de développement humain (IDH) de 2007 et 2008. Son économie est fondée sur un système d'économie mixte où les services, la finance, la pêche et les industries sont les principaux secteurs. Le pays est membre de l'ONU, du Conseil de l'Europe, de l'OTAN, de l'AELE, de l'OCDE et de l'EEE. L'Islande a déposé sa candidature à l'entrée dans l'Union européenne le 17 juillet 2009, mais celle-ci, gelée à partir du 13 juin 2013, est officiellement retirée le 12 mars 2015.
La guerre est à nos portes !
La guerre est à nos portes, la Turquie est un cheval de Troie.

La guerre est à nos portes, ce qu’il faut se demander c’est :

à qui profite le crime quand la guerre est à nos portes ??? “

Bizarrement il y a eu des raids qui ont été menés par la Turquie dans cette zone à ce moment-là mais je n’insinue rien je n’en sais pas plus que tout le monde mais ça prouve que guerre est à nos portes…
Ce que je sais c’est que les médias ont eu tôt fait d’incriminer un camp sans avoir de preuves, le communiqué de MSF mentionnant qu’ils n’avaient pas pu identifier ces avions observés au moment des frappes.
Je me rappelle que le dernier événement qui ressemblait à ça a été le bombardement d’un hôpital de MSF par des avions américains le 3 octobre dernier  – ce qui a été reconnu par le Pentagone comme une “erreur” mais n’a toutefois pas fait l’objet d’excuses officielles malgré les nombreux morts !!!
 Voilà d’ailleurs ce qu’on pouvait lire à ce sujet sur le site “LE MONDE.FR

EN CHINE ON PROJETTE DES HOLOGRAMMES DANS LA FUMÉE DES USINES

Initiative intéressante et créative pour dénoncer un fléau qui frappe la Chine de plein fouet : la pollution galopante de son atmosphère, principalement en raison des émanations échappées des usines.

Cette habitude de nombreux Chinois qui consultent l’application « Air Quality China »n’est pas qu’une nouvelle lubie originale et exotique, mais nécessaire à la survie des citadins chinois, quand on sait que des centaines de milliers de morts* sont, chaque année, imputées à la pollution en Chine. Ironie du calendrier, c’est pendant la COP 21 que Pékin a dû lancer, pour la première fois, une « alerte rouge » à la pollution atmosphérique.
Quediriez-vous d’un monde où la conversation avec la voisine depalier ne porterait plus sur le temps qu’il fait, mais sur le tauxde particules polluantes dans l’air prévu pour la journée ?
Voir le vidéo intéressant  “Breathe again” en fin de cet articles 

Idée originale et décalée pour un problème gravissime révélant une tragédie