10 SIGNES QUE VOUS AVEZ TROUVÉ VOTRE ÂME SŒUR – Michel Mougenot

 Par Sandra Véringa | 12 février 2015

« Votre âme sœur vous donne un sentiment d’intégralité, comme s’il ne manquait aucune pièce au puzzle. Un partenaire de vie, d’autre part, peut être un compagnon de longue date et un grand soutien mais ses capacités à enrichir votre esprit seront limitées ». - See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/ame-soeur.html#sthash.cxuQqTo0.dpuf
« Avez-vous déjà rencontré quelqu’un pour la première fois tout en ayant la sensation de l’avoir déjà rencontré auparavant? » ~ Joanne Kenrick
UN ARTICLE PROVENANT DU SITE :
Les âmes soeurs se retrouvent toujours dans des circonstances exceptionnelles et sont toujours là l'une pour l'autre en cas de besoin. L'âme soeur est un soutien tangible, constant et sûr
http://www.espritsciencemetaphysiques.com/ame-soeur.html
Nous en avons entendu parler, nous avons lu certaines choses à ce sujet et certains d’entre nous ont eu la chance d’en faire l’expérience. Les âmes sœurs sont différentes des partenaires de vie. Certaines personnes ne rencontrent jamais d’âme sœur et choisissent de s’installer avec un partenaire de vie. Ces relations peuvent être très satisfaisantes. Elles sont souvent construites sur la confiance mutuelle, le respect et l’amitié.Vous voyez, dans la vie nous n’avons aucun contrôle sur les moments et encore moins sur les circonstances. Certains ne veulent pas patienter indéfiniment dans l’espoir de la rencontrer, donc ils se contentent d’une relation avec un partenaire de vie. Pour d’autres c’est une question de survie, de sécurité ou de camaraderie ordinaire et le mot « âme sœur » ne fait pas écho. Le concept peut sembler instable, rêveur et peu réaliste. Et les conditions de vie, la chronologie, la disponibilité et la doctrine de sécurité et de nombreux autres facteurs peuvent influencer tous les choix dans nos relations …
Mais …
email

POLYAMOUREUX – TOUT UN PROGRAMME – Michel Mougenot

Le polyamour (de l'anglais polyamory), pluriamour, amour plural, amour-camaraderie (vieilli) ou non-exclusivité relationnelle, est une éthique des relations amoureuses basée sur le rejet de l'obligation d'exclusivité (sentimentale et sexuelle), l'égalité et l'honnêteté entre partenaires, et le respect de l'individualité et de l'autonomie de chacun. Ce terme est également utilisé pour désigner les modes de vie qui en découlent, principalement caractérisés par la possibilité pour une personne d'être simultanément impliquée dans plusieurs relations amoureuses. Le terme « polyamoureux » (ou « poly ») désigne les personnes adhérant à cette éthique — qu'ils soient ou non présentement engagés avec plusieurs partenaires — ainsi que les relations et les couples basés sur ces principes. Ces « relations polyamoureuses » peuvent prendre des formes très diverses, le polyamour prônant la négociation par les partenaires des modalités de la relation.
« Quand tu te sens seule, regarde juste l’espace entre tes doigts et rappelle toi qu’à cet endroit tu peux voir mes doigts scellés aux tiens pour toujours. »


TRÈS BON ARTICLE EN DATE DU 27 OCTOBRE 2013 PAR AUDREN DANS la section “CONFESSION” DE CET Excellent site que je recommande : 

LES FESSES DE LA CRÉMIÈRE


A force de coucher avec des filles bien, forcément un jour tu tombes sur une fille exceptionnelle avec qui ça fait des feux d’artifice. D’abord tu fais semblant de croire que bon, c’est l’attrait de la nouveauté, c’est le côté narcissique, c’est le sexe, ça va se calmer bientôt, ou pour elle, ou pour toi.
Et puis au bout d’un an, tu te rends compte que tu fonds de bonheur à chaque SMS, que tu penses à elle dès que tu te poses, que tu as hâte que les vacances finissent pour pouvoir la retrouver…

NOS COMPORTEMENTS DÉROUTANTS SONT UN APPEL A L’AIDE DANS LE COUPLE

les relations de couples et la communication entre conjoints se trouve au cœur du défi de notre société contemporraines. Nous sommes à cheval entre tradition et modernité.
S’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, mais regarder dans la même direction
Nous sommes des êtres d’amour et de compassion, nous sommes des êtres naturellement doués pour le lien. A la naissance nous avions un potentiel relationnel inégalable!
(Observez les bébés, voyez comme ils sont capables d’être intensément en lien, entièrement en lien.)
Puis nos blessures dans la relation nous ont fait « congeler » de nos facultés.( Et nous avons eu souvent de bonnes raisons de faire comme ça. Il a été vital pour nous de demeurer dans l’amour de nos parents, alors nous avons renoncé à des parties entières de nous ). Non seulement ces renoncements nous ont coûté, mais nous avons visité à ces occasions des zones d’insécurité ou de souffrance dans le lien à l’autre…

LA CIRCULATION DE L’ÉNERGIE SELON LE TANTRA

EXCELLENT TEXTE DE JEAN-PHILIPPE RUETTE REPRODUIT ICI INTÉGRALEMENT

(ET TRÈS JOLI DESSIN DE MIGHUN)
Cette image est ma “carte”. Elle me guide et m’aide à comprendre, à expliquer la dynamique énergétique du couple. Les flèches indiquent simplement dans quelle direction devrait circuler l’Amour/l’énergie sexuelle… dans le couple.

CARUSO – Lucio Dalla

 
Soprattutto per la ragazza quegli occhi verdi come il mare 

La chanson raconte la douleur et l'envie qu'éprouve un homme sur le point de mourir en regardant dans les yeux d'une jeune femme qui lui est chère. Elle est probablement une interprétation romancée des derniers instants d'Enrico Caruso à Sorrento et Naples. Caruso, légende de l'opéra italien, a éprouvé plusieurs difficultés à se faire reconnaître en son pays, ayant obtenu plus de succès aux États-Unis. Il a également entretenu plusieurs relations tumultueuses avec des femmes de renom et mariées. Caruso décrirait sa dernière femme Dorothy Park Benjamin, qui était de vingt ans sa cadette. Cependant, la chanson pourrait également décrire sa fille.
Caruso est une chanson écrite en 1986 par l’auteur et interprète italien Lucio Dalla


 
LYV
Caruso : Lucio Dalla 

 
Qui dove il mare luccica e tira forte il vento

Sulla vecchia terrazza davanti al golfo di surriento


Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto


Poi si schiarisce la voce e ricomincia il canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai


 
Vide le luci in mezzo al mare penso alle notti là in America

Ma erano solo le lampare e la bianca scia di un elica


Senti il dollore nella musica e si alzo dal pianoforte


Ma quando vide la luna uscire da una nuvola


Gli sembrò più dolce anche la morte


Guardo negli occhi la ragazza quegli occhi verdi come il mare


Poi all’improvviso usci una lacrima e lui credette di affogare


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai
 

Potenza della lirica dove ogni dramma é un falso


Che con un po’ditrucco e con la mimica puoi diventare un altro


Ma due occhi che ti guardano cosi vicini e veri


Ti fan scordarele parole confondonoi pensieri


Cosi diventa tutto piccolo anche le notti la in America


Ti volti e vedi la tua vita come la scia di un’elica


Ma si é la vita che finisce ma lui non ci penso poi Tanto


Anzi si sentiva gia felice e ricomincio il suo canto


 
[RITORNELLO]
Te voglio bene assai

Ma tanto tanto bene sai


E una catena ormai


Che scioglie il sangue dint’e vene sai

L’HOMME ET SES SYMBOLES – Carl Gustav Jung

 Carl Gustav Jung, fondateur de la psychologie analytique et penseur influent, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont je ferai quelques commentaires dans des prochains articles.

 

Carl Gustav Jung a été un pionnier de la psychologie des profondeurs : il a souligné le lien existant entre la structure de la psyché (c'est-à-dire l'« âme », dans le vocabulaire jungien) et ses productions et manifestations culturelles
Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Sagesse

« Il est essentiel de le comprendre : l’homme moderne est en fait un curieux mélange de caractères acquis au long d’une évolution mentale millénaire. Et c’est de cet être mêlé de cet homme et de ses symboles qu’il nous faut nous occuper, et qu’il faut examiner la vie mentale avec la plus grande attention.

Le scepticisme et la conviction scientifique co-existent chez lui avec des préjugés démodés, des manières de penser et de sentir, dépassées, des contresens obstinés, une ignorance aveugle.