La vie à deux, carcan rigide ou non ?

Et si la vie a deux n’était pas un carcan rigide, mais le moyen de s’épanouir ensemble et chacun de son côté ?

C’est le crédo de Julia Kristeva et Philippe Sollers dans leur livre à l’usage des néo-romantiques.

la vie à deux, carcan rigide ou non ?
La vie à deux, Philippe Sollers Julia Kristeva la connaissent, ici à Bordeaux photo Sophie Zhang

La vie à deux, carcan rigide ou non ? et si, à l’envers des rêves aseptisés de villa en banlieue avec option voiture à cinq portes et chien-chien qui court dans l’allée, s’allier pour la vie pouvait être un acte rebelle ?

vie à deux : Du mariage considéré comme un des beaux-arts de Julia Kristeva,Philippe Sollers
vie à deux : Du mariage considéré comme un des beaux-arts de Julia Kristeva,Philippe Sollers

Presque cinquante ans après leur rencontre, toujours aussi épris – et toujours aussi libres –, Julia Kristeva et Philippe Sollers émettent cette hypothèse. le couple iconique d’intellectuels français vient de publier « du mariage considéré comme un des beaux-arts », un recueil de dialogues qu’ils ont eus ensemble entre 1990 et 2004 et qui n’a jamais semblé aussi pertinent qu’en 2015, donnant vie à l’utopie d’une alliance séditieuse, presque contestataire. c’est encore une source d’inspiration pour une poignée de jeunes femmes biberonnées au féminisme. sans jamais penser le mariage comme une valeur refuge rassurante parce que inaltérable, elles y voient elles aussi un lieu de liberté. « La vie à deux ne doit pas être un carcan rigide », dit Natacha, une trentenaire en couple depuis neuf ans. le choix du sujet de mémoire de cette prof de français en dit long : l’alliance Beauvoir-Sartre. son compagnon et elle ont construit leur relation sur la base du respect des aspirations de chacun. « je dirais qu’on a une vision libertaire du couple. on aspire à construire à deux, mais on ne veut surtout pas être enfermés. » a ceux qui croient que c’est incompatible, Natacha répond que, dès lors qu’il n’y a pas d’obligations, il n’y a que des libertés.

Est-il possible de ne désirer que la personne qu’on aime pendant toute sa vie ?

Continuer la lecture de « La vie à deux, carcan rigide ou non ? »