LE DIVORCE SÉPARE DE PLUS EN PLUS LES SENIORS

Le nombre de sexagénaires qui divorcent a presque doublé en dix ans, selon des chiffres du ministère de la Justice. Le passage à la retraite est souvent le déclic.

Ils ne vieilliront pas ensemble. En dix ans, de plus en plus de couples de sexagénaires ont franchi le pas et décidé de se séparer de leur moitié. Ce sont les hommes qui divorcent le plus. 

Divorce : un mot plus seulement pour les jeunes !
En 2014, ils étaient 13.941 hommes de plus de soixante ans à divorcer de leur épouse, contre 8.203 en 2004, selon les chiffres du ministère de la Justice. La progression se traduit aussi chez les femmes qui étaient 8.824 à s’être séparées en 2014, contre 4.755 en 2004.

divorce des ainés : selon l'INED (Institut National d'Etudes Démographiques), le nombre des divorces des plus de soixante ans a doublé depuis 1985 et, après 30 à 35 ans de mariage, a été multiplié par neuf en une quarantaine d'années. Dans 60% des cas, ce sont les femmes qui demandent le divorce. Cette forte proportion est d'ailleurs vraie pour toutes les générations.
Même après soixante ans, la séparation n’est plus un tabou. L’image stable que pouvait offrir dans le passé un couple continuant de vieillir côte à côte malgré les difficultés, les disputes et les conflits n’est plus d’actualité.
 
Les unions longues ne résistent plus forcément au temps qui passe: alors que près de 130.000 divorces sont prononcés chaque année, 15.000 seniors ont divorcé après 35 ans de vie commune en 2012.