DE L’AVORTEMENT – La métaphore de l’automobile de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Sans plus d’autres considérations philosophiques, je vous soumets ici l’interprétation  d’un sage s’il en est concernant le processus de l’interruption volontaire de grossesse… 

De l’avortement

Cette photo représente le sage ésotériste bulgare Omraam Michaël Aïvanhov, que l-on peut aisément reconnaître avec sa chevelure et sa belle barbe blanches. L’avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation, c'est-à-dire du développement qui commence à la conception par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un œuf, qui se poursuit par la croissance de l'embryon, puis du fœtus, et qui s'achève normalement à terme par la naissance d'un nouvel individu de l'espèce. Le terme d'avortement (ou IVG)concerne toutes les espèces vivipares. Il peut entraîner, ou non, la mort du fœtus et son expulsion immédiate
Omraam Mikhaël Aïvanhov « philosophe, pédagogue et maître spirituel »

Dans le débat, Le Point du 10 novembre 1989, Une doctoresse ignore si Le fœtus engendré par deux êtres humains est un être humain; cela me laisse perplexe et j’ai honte pour elle devant cette Grande ignorance.

Il n’est pas question ici de débattre le pour ou le contre au sujet de l’avortement. Par contre nous pouvons, par un exemple, celui d’un véhicule automobile, apporter des éléments de réflexions. On a une clé qu’on introduit dans la serrure pour établir un contact : dés que le contact est fait, il se déclenche une foule d’événements : le courant passe à travers les fils provenant de la batterie aux pôles Négatif et positif (femme et homme) vers le démarreur (le sexe) qui met en mouvement une foule de dispositifs se reliant les uns aux autres, (engrenages, carburateur, essence, mélanges. moteur) enclenchant l’allumage du moteur : cela est ensuite relié à la Boite de vitesses (plusieurs vitesses avant et une vitesse arrière) et avec une direction (notre cerveau) et des freins pour l’immobiliser et sécuriser dans certaines circonstances ou en cas de besoin. Quand tout fonctionne normalement, avec le débrayage, le moteur est séparé de la boite de vitesse pour ne pas briser le mécanisme et vous roulez paisiblement sur la route donnant confiance au mécanisme.
Avez-vous songé un instant ce qui se passe quand pour immobiliser le véhicule devant un obstacle le chauffeur embraye sur la marche arrière alors qu’il est embrayé avant ?

LES 7 ÉTAPES DU DEUIL – Physique, professionnel ou social

Le cerveau humain est un organe extraordinaire ; bien sûr, les recherches scientifiques ont permis de comprendre énormément de choses à son sujet, surtout depuis les récentes avancées technologiques de ces 30 dernières années. 

Le mot deuil vient du bas-latin dolus (« douleur »), par l'ancien français duel (« douleur », « affliction causée par la mort de quelqu'un »)1. D'une manière générale, le deuil permet de surmonter un événement critique de la vie. Il est souvent associé à la mort : « la mort d'une image parfaite des parents lorsque ceux-ci divorcent », « la mort de la confiance en une personne », « la mort d'une relation amoureuse lors d'une séparation », « la mort de quelqu'un ». Ce processus peut également entrer en action dans le cas où un proche perd la mémoire ou la raison. Le deuil nécessite souvent le soutien d'autrui faisant preuve d'empathie
La perte d’un être cher est toujours une grave crise existentielle 

INTRODUCTION 

Mais, ces recherches ont abouti à des découvertes qui confirment de plus en plus hors de tous doutes que les interactions physico-chimiques qui procèdent à la base de son fonctionnement sont extrêmement complexes et diversifiées ce qui fait que pour un point particulier qui semble élucidé, il en apparaît au moins un autre – sinon plusieurs – qui constituent immédiatement de nouveaux défis et de nouvelles explorations en perspective. 
Le domaine des neurosciences en est l’exemple parfait, entre parenthèse, je vois un parallèle intéressant se dessiner entre la relation des neurosciences qui se rapproche de celui de la psychologie : on arrive à expliquer de plus en plus en plus le comportement humain par la génétique, l’endocrinologie et les neurosciences de même que les récentes investigations et hypothèses avancées en physique quantiques se rapprochent bigrement du domaine de la spiritualité et des comportements réservés jusqu’à présent au domaine de la conscience et de la mystique.
Ainsi donc, le modus operandi de l’expérimentation scientifique fait une introduction remarquée dans les Sciences humaines, ce qui en soi n’est pas une mauvaise nouvelle surtout si c’est pour apporter de la rigueur.
C’est ainsi que des comportements qui semblaient jusqu’à présent être imprévisibles ou difficilement quantifiables se sont trouvés étudiés, disséqués et, miracle : on a pu établir des classifications dans de nombreuses situations.
C’est ainsi que sont apparues différentes théories de types psychologiques servant à l’étude comportementale.
De telles études sont importantes en criminologie : bien pratique pour débusquer les Hannibal Lecter de ce monde, le Jack l’éventreur du siècle passé ou pour un employeur de trouver la perle rare, l’employé qui sera idéal pour combler le poste manquant au sein de son entreprise.

Au plan individuel, ces avancées ont permis de mieux comprendre nos émotions et donc de mieux prévenir des affections mentales qui sont souvent entraînées par un choc psychologique. La perte d’un être cher est la première chose qui nous vient à l’esprit, le deuil est en effet une conséquence qui survient de façon systématique quand un décès survient dans notre entourage.

EUTHANASIE – Un choix de société controversé et dérangeant

 L’euthanasie est un thème qui divise profondément les sociétés humaines. 

Comme tout ce qui touche la spécificité de la nature, le débat s’intensifie de plus en plus quand on s’approche des échéances inéluctables qui sont la naissance et la mort des êtres humains. 

On en est encore loin en ce qui concerner les animaux sauf dans le cas d’abattages généralisés telles que les épidémies de grippes aviaires par exemple, ou l’on emploie le verbe euthanasier alors qu’il est bien entendu que l’euthanasie exige le consentement éclairé et express de la victimes, ce qui est loin bien sur  d’être le cas ici. Mais nous sommes tous d’accord qu’il s’agit là d’une gigantesque hypocrisie. 
L’euthanasie ne pouvant donc pas s’appliquer à nos amis les animaux, mon article concerne les humains – qui toutefois sont parfois assimilés à du bétail – mais c’est encore une aparté qui dérive du sujet.

A la suite d'un accident dont il a été victime dans sa jeunesse, Ramón est paraplégique et ne peut plus bouger que la tête. « Enfermé dans son corps », locked-in, il vit depuis presque trente ans prostré dans un lit, désespoir. Sa seule ouverture sur le monde est la fenêtre de sa chambre à travers laquelle il voyage jusqu'à la mer toute proche, cette mer qui lui a tant donné et tout pris. Ramón a le fort désir de mourir. Il déteste sa vie depuis l'accident et voudrait seulement être libre encore.a belle avocate Julia veut l'aider. Elle aussi souffre d'une maladie grave.Mais le combat contre les services administratifs et l'église n'est pas facile. En plus, sa propre famille voudrait empêcher que Ramón se donne la mort.
Javier Bardem est l’acteur principal de ce magnifique film poignant traitant de l’euthanasie
Le « Dossier euthanasie » est énorme et s’il existe une ligne directrice qui se dessine dans l’application des dispositions légales et des Lois adoptées dans les parlements des différents gouvernements de l’ensemble des pays occidentaux, il n’en reste pas moins que les positions des différents intervenants, et des peuples, sont très tranchées, ici plus qu’ailleurs la décision doit se prendre au cas par cas, il faut néanmoins fixer les « cadres légaux d’application » ce qui n’est déjà pas une mince affaire !

L’affaire de Rosie en Nouvelle-Zélande

Dans une affaire récente en Nouvelle-Zélande, un homme qui a aidé sa femme Rosie à mourir, a été libéré après de longues et pénibles délibérations par le tribunal… 

Continuer la lecture de « EUTHANASIE – Un choix de société controversé et dérangeant »

CE BARRAGE ÉCOLOGIQUE NETTOIE L’OCÉAN DE SES INNOMBRABLES DÉCHETS

Inventé par un étudiant de 21 ans, ce barrage écologique nettoie l’océan de ses innombrables déchets

Pour remédier au problème de la pollution qui frappe les océans terrestres, un jeune Néerlandais a crée un vaste projet The Ocean Cleanup et une invention qui pourrait permettre de nettoyer l'océan Pacifique en l'espace de 10 ans.
Boyan Slat, le génie néerlandais qui veut nettoyer les océans de la planète
La dégradation de l’environnement est l’un des plus grands défis auxquels l’Homme devra faire face dans les décennies à venir. Mais certaines idées novatrices émergent peu à peu, comme celle d’un jeune écologiste néerlandais, Boyan Slat, et de son équipe, qui ont conçu un dispositif censé nettoyer le plastique des océans. SooCurious vous présente leur invention.
Boyan Slat, étudiant en ingénierie aéronautique d’une vingtaine d’années, était en vacances en Grèce quand il s’est rendu compte du réel niveau de la pollution des océans et du faible nombre de projets visant à l’endiguer. Un constat qui l’a poussé à récolter des fonds pour former une association : The Ocean Cleanup (littéralement, le « nettoyage de l’océan »). Après la conception d’un prototype, puis son déploiement, le groupe a pu conclure à l’efficacité de son invention.

PSYCHOSOMA – Les effets des émotions et des pensées sur notre corps – Michel Mougenot

La plupart des gens se demandent rarement comment les pensées ont une influence sur notre santé et notre corps.

 
Pourtant, parfois, nous nous laissons envahir par le stress, la tension , l’angoisse, le désespoir, la hâte et beaucoup d’autres sentiments négatifs qui, sans y penser, peuvent nous affecter tant au niveau émotionnel que physique, nuisant gravement à notre qualité de vie.
 
La plupart des gens se demandent rarement comment les pensées ont une influence sur notre santé et notre corps.
Les couleurs de notre aura donne des indications sur nos émotions 

DOCUMENTAIRE D’ANTHONY CHENE – La puissance de l’Intention – Michel Mougenot

Sommes-nous responsable de notre vie ? Qu’est ce que le hasard ? En quoi sommes-nous la cause inconsciente de ce qui nous arrive ? Comment nos pensées, nos croyances et nos conditionnements peuvent-elles avoir le moindre effet sur la réalité ? Quelle est la véritable nature de notre conscience ? Pour répondre à ces nombreuses interrogations, nous sommes allés à la rencontre d’intervenants qui nous ont amené des éléments de réponses, de part leur parcours, leur vécu, et leur compréhension des mécanismes de l’esprit humain.
« Notre esprit n’a pour limites que celles que nous lui reconnaissons.» – Napoleon Hill

« Ce sont vos modes de pensées qui décident si vous allez réussir ou échouer. » (Henry Ford)

« Vous êtes maître de votre vie, et qu’importe votre prison, vous en avez les clefs. » (Hervé Desbois)
« Notre esprit n’a pour limites que celles que nous lui reconnaissons.» (Napoleon Hill)
Sommes-nous responsable de notre vie ?
Qu’est ce que le hasard ?
En quoi sommes-nous la cause inconsciente de ce qui nous arrive ? 

10 SIGNES QUE VOUS AVEZ TROUVÉ VOTRE ÂME SŒUR – Michel Mougenot

 Par Sandra Véringa | 12 février 2015

« Votre âme sœur vous donne un sentiment d’intégralité, comme s’il ne manquait aucune pièce au puzzle. Un partenaire de vie, d’autre part, peut être un compagnon de longue date et un grand soutien mais ses capacités à enrichir votre esprit seront limitées ». - See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/ame-soeur.html#sthash.cxuQqTo0.dpuf
« Avez-vous déjà rencontré quelqu’un pour la première fois tout en ayant la sensation de l’avoir déjà rencontré auparavant? » ~ Joanne Kenrick
UN ARTICLE PROVENANT DU SITE :
Les âmes soeurs se retrouvent toujours dans des circonstances exceptionnelles et sont toujours là l'une pour l'autre en cas de besoin. L'âme soeur est un soutien tangible, constant et sûr
http://www.espritsciencemetaphysiques.com/ame-soeur.html
Nous en avons entendu parler, nous avons lu certaines choses à ce sujet et certains d’entre nous ont eu la chance d’en faire l’expérience. Les âmes sœurs sont différentes des partenaires de vie. Certaines personnes ne rencontrent jamais d’âme sœur et choisissent de s’installer avec un partenaire de vie. Ces relations peuvent être très satisfaisantes. Elles sont souvent construites sur la confiance mutuelle, le respect et l’amitié.Vous voyez, dans la vie nous n’avons aucun contrôle sur les moments et encore moins sur les circonstances. Certains ne veulent pas patienter indéfiniment dans l’espoir de la rencontrer, donc ils se contentent d’une relation avec un partenaire de vie. Pour d’autres c’est une question de survie, de sécurité ou de camaraderie ordinaire et le mot « âme sœur » ne fait pas écho. Le concept peut sembler instable, rêveur et peu réaliste. Et les conditions de vie, la chronologie, la disponibilité et la doctrine de sécurité et de nombreux autres facteurs peuvent influencer tous les choix dans nos relations …
Mais …

POLYAMOUREUX – TOUT UN PROGRAMME – Michel Mougenot

Le polyamour (de l'anglais polyamory), pluriamour, amour plural, amour-camaraderie (vieilli) ou non-exclusivité relationnelle, est une éthique des relations amoureuses basée sur le rejet de l'obligation d'exclusivité (sentimentale et sexuelle), l'égalité et l'honnêteté entre partenaires, et le respect de l'individualité et de l'autonomie de chacun. Ce terme est également utilisé pour désigner les modes de vie qui en découlent, principalement caractérisés par la possibilité pour une personne d'être simultanément impliquée dans plusieurs relations amoureuses. Le terme « polyamoureux » (ou « poly ») désigne les personnes adhérant à cette éthique — qu'ils soient ou non présentement engagés avec plusieurs partenaires — ainsi que les relations et les couples basés sur ces principes. Ces « relations polyamoureuses » peuvent prendre des formes très diverses, le polyamour prônant la négociation par les partenaires des modalités de la relation.
« Quand tu te sens seule, regarde juste l’espace entre tes doigts et rappelle toi qu’à cet endroit tu peux voir mes doigts scellés aux tiens pour toujours. »


TRÈS BON ARTICLE EN DATE DU 27 OCTOBRE 2013 PAR AUDREN DANS la section « CONFESSION » DE CET Excellent site que je recommande : 

LES FESSES DE LA CRÉMIÈRE


A force de coucher avec des filles bien, forcément un jour tu tombes sur une fille exceptionnelle avec qui ça fait des feux d’artifice. D’abord tu fais semblant de croire que bon, c’est l’attrait de la nouveauté, c’est le côté narcissique, c’est le sexe, ça va se calmer bientôt, ou pour elle, ou pour toi.
Et puis au bout d’un an, tu te rends compte que tu fonds de bonheur à chaque SMS, que tu penses à elle dès que tu te poses, que tu as hâte que les vacances finissent pour pouvoir la retrouver…

L’EXPÉRIENCE DE MILGRAM – Michel Mougenot

L’expérience de Milgram est extrêmement célèbre !

 

L'expérience de Milgram est une expérience de psychologie réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Cette expérience cherchait à évaluer le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qu'il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l'autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet.
L’expérience de Milgram a fait l’objet d’un film : « I comme Icare« 

Dans les milieux scientifiques, elle révèle des particularités du caractère humain particulièrement dérangeantes en stigmatisant l’inaction et le manque de réaction de la majorité des individus face à une injustice flagrante… 

En prenant note de ce constat qui justifie la subordination (il est utilisé le mot « soumission ») des individus à une autorité et qui, de ce fait, se déchargent de toute responsabilité personnelle, cela amène à mieux comprendre que des catastrophes aient pu se produire sans que la population ne s’oppose à leur réalisation…
 

La disparition du sens de la responsabilité individuelle est de très loin la conséquence la plus grave de la soumission à l’autorité !!! 

 

Je vous propose ci-dessous un article sur cette expérience réellement troublante sur le site :