Le lait, tueur en série dans le réfrigérateur ?

Pourquoi une femme sur 10 est elle atteinte d’un cancer du sein en occident en comparaison avec 1 sur 10 000 en Chine : le lait tueur ou pas ???

 

Ce que l’on sait, c’est que les Chinois ne consomment pas de produits laitiers. 

Le nom familier du cancer du sein en Chine est « La maladie des femmes riches » car elles mangent de la glace ou du fromage comme à Hong Kong, alors, le lait, tueur ? 
 
 
Les études en épidémiologie commencent également à mettre en évidence le lien entre lait et cancer.
Alors, comment les produits laitiers, tant aimés et adulés par les occidentaux, sans parler des américains dont le régime en contient 40%, peuvent-ils avoir des effets si néfastes ?

La filière du lait tueur affiche un chiffre d’affaires de 27,7 milliards € en 2012, ce qui la classe au deuxième rang des industries agro-alimentaires, juste après la viande. 650 établissements de transformation emploient 55 300 personnes. Le secteur réalise en 2012 près de 750 millions € d’investissements.
Tous les moyens sont bons pour promouvoir un lait tueur
Tout ce qui est lait est merveilleusement beau mais, bon, pas très bon ! 

Séralini révèle la toxicité des OGM sur les vaches !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 25 Février 2016, 18:31pm
Catégories : #Santé

L’histoire du Docteur Séralini : Pendant ce temps, un fermier expérimenté et médaillé pour sa productivité de lait de vache en Allemagne, Gottfried Glöckner, collaborait avec l’industrie des OGM, d’abord pour tester des cultures (1995), puis pour être le premier, dès sa commercialisation, à donner le maïs Bt 176 après ensilage à ses vaches laitières (1998-2002).
Séralini démontre la toxicité des OGM sur les vaches
Séralini a gagné son procès contre Monsanto, David contre Goliath, on doit le soutenir !

Une nouvelle étude du professeur Séralini démontre la toxicité d’un OGM sur des vaches !

Important à lire !!!
Je voulais prendre comme ligne de conduite éditoriale de concevoir et rédiger tous mes articles, il est parfois des exceptions que je veux me réserver : quand je vois passer une info qui m’interpelle, je me contente d’en vérifier les sources et de la relayer, le temps ici jouant un rôle non négligeable…Je veux donc rendre hommage au Site « 
Le Nouveau Paradigme » à qui j’ai pompé cet article !

 

Je vous le dit, ce Professeur Séralini, il faut le suivre et le soutenir, parce que les travaux qu’il fait sont vraiment majeurs et démontrent que nous devons ABSOLUMENT nous préoccuper de notre santé et des conditions de notre alimentation, qui passent malheureusement de plus en plus par la dépendance aux moyens de distribution « lourds » des multinationales et court-circuitent le local et la confiance qui vient plus facilement avec la proximité, évidemment !