ONDES GRAVITATIONNELLES – SUITE –

Ondes gravitationnelles : du nouveau !

Il y a eu aujourd’hui un effet d’annonce concernant la découverte de la première manifestation avérée et de l’observation des effet de ces ondes, mais, à qui revient la paternité de la découverte

Ondes gravitationnelles : prédite par Einstein, on les détecte pour la 1ère fois !

Des ondes gravitationnelles : une « vibration de l’espace-temps » prédite par Albert Einstein, pour la première fois, ont été détectées ! Un événement majeur, le dénouement de plus d’un siècle d’effort, que la revue Nature devrait annoncer le jeudi 11 février 2016

En physique, les ondes gravitationnelles sont des oscillations de la courbure de l'espace-temps. Albert Einstein en a prédit l'existence en 1916 en se fondant sur sa théorie de la relativité générale. Les ondes électromagnétiques (perturbations des champs électrique et magnétique) sont produites par les particules chargées accélérées. De la même façon, les ondes gravitationnelles sont produites par des masses accélérées
en plus, il était terriblement visionnaire !

Je reproduit ici un extrait de l’article que le magazine « Science et Avenir » vient de consacrer à cet événement médiatique :

 

 

BOMBE ! : « Ondes gravitationnelles: Nice au coeur du Big Bang? » Titre Nice Matin

Selon Nice Matin : 

« C’est aujourd’hui qu’une conférence de presse mondiale annoncera une découverte qui pourrait bien trouver ses origines dans les laboratoires de recherche de l’observatoire niçois »

par Guillaume Bertolino il y a 8 heures

« Mystère. C’est aujourd’hui à 16 heures qu’une découverte annoncée comme « révolutionnaire » devrait décoiffer les astrophysiciens de la planète. Mais aussi les passionnés de théorie de la relativité. Voire les fans de science-fiction qui ont érigé le …. /….« 

 

L’intérêt des ondes scalaires est qu’elles expliquent le fonctionnement des machines à énergie libre, de la fusion froide, permettent une vision unificatrice des forces électromagnétiques avec la gravité, expliquent le pourquoi de la masse et les effets d’accroissement de masse à vitesse accélérée; et finalement si un génie les intégrait dans une vision globale de l’univers, cela serait certainement le pas majeur suivant dans la physique après celui de la physique quantique au début des années 1900.
Virgo et ses bras de plusieurs kilomètres, installé en Italie près de Pise, dispose d’un laser de très haute sensibilité élaboré par un laboratoire azuréen. Il sera aujourd’hui au centre d’une annonce mondiale.

 Manchette de Nice Matin

C’est ce que titrait Nice Matin dans son édition en page 14 ; jeudi 11 février:

CES MYSTÉRIEUSES ONDES SCALAIRES

AUPARAVANT DÉNOMMÉES ONDES GRAVITATIONNELLES, LES ONDES SCALAIRES N’ONT PAS ENCORE FINI DE FAIRE PARLER D’ELLES ! 

http://moncarredesable.blogspot.fr/2016/01/theorie-de-lunivers-connecte-nassim.html
Les ondes scalaires ont été découvertes et expliquées par Tesla
 Médecine du futur Le cinquième congrès de Quantique Planète, les 16 et 17 novembre 2013 à Reims, a mis en évidence la convergence entre physique classique, physique quantique, biologie et médecine. Les ondes dites scalaires sont l’un des jalons de cette convergence : sorte de chaînon manquant entre le niveau quantique et le niveau classique permettant de dépasser les blocages de la théorie relativiste, elles ouvrent des perspectives inattendues en biologie. En particulier sur le plan thérapeutique. Ondes scalaires, clés du vivant ?
Par Alexandre Rougé

UNE GRANDE ABSENTE