NOUVELLE BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES BRICS : DONS

EXCELLENT : LA NOUVELLE BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES BRICS DONNE 719 MILLIONS D’EUROS À DES PROJETS LIÉS À L’ÉNERGIE VERTE

 
La banque de développement (NDB ou NBD en français) des BRICS, créée en juillet 2015, a validé un premier volet de prêts de 719 millions d’euros pour des projets d’énergie renouvelable. Le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud seront les premiers à recevoir des fonds.

La NDB ( Nouvelle banque de développement) BRICS est configurée pour favoriser une plus grande coopération financière et de développement entre les pays émergents. Elle aura son siège à Shanghai en Chine et son premier directeur général est originaire d'Inde. Le président du Conseil d'administration sera originaire du Brésil et le président inaugural du Conseil des gouverneurs sera Russe. Elle est inaugurée officiellement le 15 juillet 2014 à l'occasion du 6e sommet des BRICS qui s'est tenu à Fortaleza au Brésil.
La NDB BRICS est un organisme international de développement dont la création a été proposée par les États des BRICS
«La Nouvelle banque de développement des BRICS a annoncé aujourd’hui que le Conseil des directeurs du nouveau bailleur de fonds multilatéral avait approuvé son premier volet de prêts d’un montant total de 719 millions d’euros pour des projets d’énergie renouvelable dans quatre de ses pays membres», lit-on dans un communiqué écrit suite à une réunion du Conseil d’administration à Washington avant que les administrateurs ne participent à la session commune de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI).
Au total, le Conseil a approuvé quatre projets d’investissement. Le Brésil recevra 300 millions de dollars, la Chine, 81, l’Inde, 250 et l’Afrique du Sud, 180. D’après les estimations de la NDB des BRICS, la réalisation de ces quatre projets permettra de réduire le volume d’émissions polluantes de 4 millions de tonnes par an.

La guerre est à nos portes, qu’on se le dise

Ce matin nous entendons parler de bombardements sur un hôpital dans le nord de la Syrie, les regards et les accusations se tournent toutes vers l’arme syrienne ou russe, rien n’est encore prouvé mais, en attendant, la guerre est à nos portes !

La guerre est à nos portes, on ne peut plus le nier Avant la crise financière de 2008, l'Islande était au premier rang des pays les plus développés au monde selon l'indice de développement humain (IDH) de 2007 et 2008. Son économie est fondée sur un système d'économie mixte où les services, la finance, la pêche et les industries sont les principaux secteurs. Le pays est membre de l'ONU, du Conseil de l'Europe, de l'OTAN, de l'AELE, de l'OCDE et de l'EEE. L'Islande a déposé sa candidature à l'entrée dans l'Union européenne le 17 juillet 2009, mais celle-ci, gelée à partir du 13 juin 2013, est officiellement retirée le 12 mars 2015.
La guerre est à nos portes !
La guerre est à nos portes, la Turquie est un cheval de Troie.

La guerre est à nos portes, ce qu’il faut se demander c’est :

« à qui profite le crime quand la guerre est à nos portes ??? « 

Bizarrement il y a eu des raids qui ont été menés par la Turquie dans cette zone à ce moment-là mais je n’insinue rien je n’en sais pas plus que tout le monde mais ça prouve que guerre est à nos portes…
Ce que je sais c’est que les médias ont eu tôt fait d’incriminer un camp sans avoir de preuves, le communiqué de MSF mentionnant qu’ils n’avaient pas pu identifier ces avions observés au moment des frappes.
Je me rappelle que le dernier événement qui ressemblait à ça a été le bombardement d’un hôpital de MSF par des avions américains le 3 octobre dernier  – ce qui a été reconnu par le Pentagone comme une « erreur » mais n’a toutefois pas fait l’objet d’excuses officielles malgré les nombreux morts !!!
 Voilà d’ailleurs ce qu’on pouvait lire à ce sujet sur le site « LE MONDE.FR