nos attitudes changent quand on tombe amoureux

Plus qu’un état relationnel, le fait d’être en couple a un impact certain sur les amants. Quand on est amoureux, on est différent on peut alors parler d’effets physiques, linguistiques ou même mentaux, qui modifient peu à peu mais très significativement le comportement des conjoints.

 
D’après un article du site SooCurious : On peut distinguer cinq changements scientifiquement prouvés qui se produisent quand s’établissent toutes les relations amoureuses à long terme. Être amoureux devient alors un symptôme ! 
Un amoureux = un développement d’un langage particulier

Il vous est sûrement déjà arrivé de recevoir un texto de votre conjoint qui ne veut rien dire en soi, mais dont vous seul comprenez le sens. Ce langage « d’initié » est l’un des premiers signes qu’il existe une synchronisation entre les deux amants, d’après Joshua Wolf Shenk, auteur du livre « Powers of Two ». Selon une étude de Robert Hopper, professeur de communication à l’université du Texas, une communication secrète a deux effets : elle permet d’abord d’approfondir un lien existant, qu’il soit romantique ou platonique. Egalement, ce langage privé établit une identité unique et partagée entre les deux protagonistes qui le pratiquent.

Joshua Wolf Shenk :

selon l’essayiste Joshua Wolf Shenk, longuement interviewé par Vox. Dans son dernier ouvrage, Powers of Two, cet amoureux de la sociologie et la communication développe la théorie selon laquelle les «génies» ne sont que la partie émergée de l’iceberg du processus créatif.
Joshua Wolf Shenk, spécialiste du comportement amoureux et de la communication intime
Selon lui, l’invention et l’œuvre d’art sont le résultat d’une alchimie entre deux êtres amoureux. 

Les bienfaits de dormir nu

Dormir nu a toujours été considéré comme un peu tabou, mais une nouvelle recherche a révélé des effets sur notre santé surprenants quand nous dormons nu, ce qui devrait nous faire sérieusement revoir notre gêne et nos interdits…

LES CANADIENS ANGLAIS DÉCOUVRENT LES AVANTAGES DE DORMIR NU

Dormir nu avait une connotation certaine d’une attitude plutôt provocatrice, principalement dans notre culture anglo-saxonne, plus coincée que les latins par définition, car c’est assimilé à un appel sexuel plus ou moins explicite envers le partenaire, on semble lui signifier qu’en étant nu, on désire avoir une relation sexuelle (ce qui ne manque pas de provoquer souvent des situations ambiguës ).
 

C’est pourtant un moyen extrêmement efficace pour stimuler plusieurs aspects de votre santé globale incluant le corps et l’esprit!

Habitude de dormir nu perturbée, selon le Livre de la Genèse, Adam et Ève ont été expulsés du paradis parce qu'ils avaient mangé une pomme. Et depuis ce terrible jour, vous et moi sommes voués au malheur : tels des Sysiphes, nous devons pousser ce « péché » tout au long de notre vie sans jamais pouvoir racheter la faute originelle de nos lointains parents, et encore moins ouvrir la porte du paradis.

BOUDDHISME : CINQ LEÇONS DE SAGESSE POUR MIEUX AIMER PAR MATTHIEU RICARD

Dans son dernier livre, Plaidoyer pour l’altruisme, la force de la bienveillance (Editions du Nil), Matthieu Ricard explore les différentes facettes de  la sagesse, l’amour, de l’empathie à la compassion, de l’oubli de ses propres intérêts au don de soi.

D’après le moine bouddhiste, nous avons tous ce potentiel d’amour altruiste en nous, telle « une pépite d’or » enfouie et parfois ignorée. Ses conseils remplis de sagesse pour la faire fructifier.

Matthieu Ricard nous expose non sans sagesse : Certes nous avons fait de grands progrès de civilisation, avec la déclaration universelle des droits de l'homme, les droits de la femme et de l'enfant, etc. La valeur de la vie humaine n'est plus négociable.
 
1. Cultiver l’amour altruiste : sagesse élémentaire 

LA RÉSILIENCE : UNE INTERVIEW DE BORIS CYRULNIK, NEURO-PSYCHIATRE

Boris Cyrulnik est psychiatre depuis 34 ans ; spécialiste de la résilience, il a abandonné son cabinet de consultations depuis 3 ans, il est aujourd’hui chercheur et enseignant à l’université de Toulon. 

Il a écrit de nombreux ouvrages, dont :  » Les vilains petits canards « , aux éditions Odile Jacob.

Boris Cyrulnik est convaincu qu’un enfant blessé n’est pas condamné à rater sa vie. Il a développé la notion de résilience, cette capacité de l’enfant maltraité à pousser droit en dépit de l’adversité et à refuser le statut de victime. Boris Cyrulnik a lui-même vécu une enfance tourmentée. :  » si je suis psychiatre, c’est évidemment à cause de mon enfance. Il faut avoir un compte à régler pour faire ce métier ».
 Une relation sécurisante aidera les enfants à trouver la force de s’en sortir, c'est la définition de la résilience. Viennent ensuite les relations évitantes, et ambivalentes ou désorganisées. La résilience entraîne : la défense-protection, l'équilibre face aux tensions, l'engagement-défi, la relance, l'évaluation, la signification-valuation, la positivité de soi, et la création. La résilience est rendue possible grâce à une thérapie, ou une analyse.
Déjà, dans l’Antiquité, le théâtre grec avait une fonction, celle de médiatiser les questions existentielles. La représentation avait pour objet de mettre à distance l’affect des spectateurs: ce que je vois, représenté sur la scène, c’est moi.

QUELLE EST LA DÉFINITION DE LA RÉSILIENCE ?

Continuer la lecture de « LA RÉSILIENCE : UNE INTERVIEW DE BORIS CYRULNIK, NEURO-PSYCHIATRE »

JOSEF SCHOVANEC : PHILOSOPHE AUTISTE

Josef Schovanec est philosophe, autiste, écrivain et militant pour la dignité des personnes avec autisme. Il est né le 2 décembre 1981, de parents tchèques, à Charenton-le-Pont dans le Val-de-Marne, en France.

 
Il est souvent appelé pour témoigner sur l’autisme avec lequel il vit.
Le philosophe autiste :"Parfois des gens qui ne connaissent pas l'autisme et qui peuvent commencer à se moquer de moi. Subitement ils ont un moment :"c'est le monsieur de la radio." Et là leur attitude change complètement", regrette le philosophe.
Autre défaillance soulignée par le philosophe autiste, la scolarisation souvent chaotique des autistes.

L’autisme est un état de normalité différent

Josef Schovanec assimile l’autisme à « une manière différente d’être », et non à « une pathologie qui se guérit avec des comprimés ». Partisan des bienfaits thérapeutiques du voyage, selon lui, les personnes autistes peuvent, ailleurs, se sentir enfin comme les autres : « Le voyage, mieux que nulle autre thérapie, rend obsolètes les traumatismes passés. Vous vous sentez moche ? Peut-être faites vous-même partie avec moi des gens peu favorisés par Dame Nature ? Peu importe. Ce qui passe ici pour un défaut pourra devenir une qualité ailleurs ».

LA LANGUE QUE NOUS UTILISONS POUR NOUS EXPRIMER INFLUENCE NOTRE FAÇON DE PERCEVOIR LE MONDE QUI NOUS ENTOURE

Nous savions déjà que très tôt dans notre vie nous sommes sensibles à notre langue maternelle, dès les 3-4 premières semaines de sa vie un nourrisson est capable de faire la différence entre la langue maternelle et une langue qui lui est étrangère !

La langue, c’est la grande question de l’identité, en général, et de l’identité culturelle en particulier qui est posée et que je voudrais développer ici, devant vous, sous votre regard, en présence de vos oreilles. D’autant que quand on enseigne une langue étrangère, on sait, même si c’est difficile, que son enseignement est inséparable de l’enseignement de la culture du pays qui s’y attache.

L’apprentissage de cette langue initiale détermine notre vision du monde qui nous entoure tout au long de notre vie de manière spécifique selon un nombre infini de facteurs !

Continuer la lecture de « LA LANGUE QUE NOUS UTILISONS POUR NOUS EXPRIMER INFLUENCE NOTRE FAÇON DE PERCEVOIR LE MONDE QUI NOUS ENTOURE »

RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 1

« Hard Romance – Cinquante nuances de Grey et nous » par EVA ILLOUZ

 
La sociologue israélienne Eva Illouz montre à partir du succès du roman d’E.L. James comment un best-seller permet d’analyser les normes et les idéaux d’une société. Elle renoue avec sa thèse sur la souffrance amoureuse comme contrecoup de la libération sexuelle.
Eva Illouz est une sociologue franco-marocaine, née le 30 avril 1961 à Fès, où elle vivra dix ans avant de venir en France. Elle est diplômée de l’Université Paris X et de l’Université de Pennsylvanie, spécialisée dans la sociologie des émotions et de la culture. Elle débute sa carrière universitaire à Princeton puis revient en France enseigner à l’Institut de recherche sociale et à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Elle est actuellement professeure à l’Université hébraïque et dirige l’École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem.

EVA ILLOUZ est actuellement professeure à l'Université hébraïque et dirige l'École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem. Elle travaille sur la manière dont le capitalisme produit de nouvelles normes sociales et morales et comment la marchandisation s’immisce dans le domaine privé et émotionnel.



Qu’est-ce qui vous a amenée, Eva Illouz à penser qu’un best-seller est aujourd’hui un des baromètres de notre société et comment êtes-vous venue à travailler sur Cinquante nuances de Grey ? 

RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 2

« La souffrance amoureuse a des causes sociales » , Eva Illouz

Eva Illouz est une sociologue franco-marocaine, née le 30 avril 1961 à Fès, où elle vivra dix ans avant de venir en France. Elle est diplômée de l’Université Paris X et de l’Université de Pennsylvanie, spécialisée dans la sociologie des émotions et de la culture. Elle débute sa carrière universitaire à Princeton puis revient en France enseigner à l’Institut de recherche sociale et à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Elle est actuellement professeure à l’Université hébraïque et dirige l’École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem.

 
 
 

Eva Illouz : « La souffrance amoureuse a des causes sociales »

La sociologue Eva Illouz renouvelle en profondeur l’analyse de la souffrance amoureuse en la confrontant aux transformations de la modernité.

Continuer la lecture de « RENCONTRE AVEC EVA ILLOUZ SOCIOLOGUE ÉCRIVAIN PARTIE 2 »

POURQUOI L’AMOUR FAIT MAL ??? par EVA ILLOUZ

pourquoi l’amour fait mal : explications sociologiques de la manière dont nos institutions incriminent l’agonie romantique de la vie moderne plutôt que nos erreurs psychologiques personnelles par Eva Illouz 

« Valider la quête difficile de l’identité sexuelle et de la lutte des genres reviens à confirmer les dilemmes institutionnels et culturels fondamentaux et l’ambivalence de la société moderne. » Eva Illouz

Pour  Eva Illouz , le féminisme s’est débarrassé de superstructures de pouvoir sans toucher les infrastructures. Dans la société patriarcale, il y avait davantage de symétrie entre hommes et femmes car les deux cherchaient à se marier.
Eva Illouz : « Lasouffrance amoureuse a des causes sociales »
«Il n’y a pratiquement aucune activité, aucune entreprise, qui ont commencé avec des espoirs et des attentes énormes, et qui échouent pourtant si régulièrement, comme les histoire d‘amour», écrivait le philosophe Erich Fromm dans son enquête de fond en 1956 « sur ce qui nous empêche de maîtriser l’art d’aimer » Eva Illouz .
Mais pourquoi est-ce que la frustration est-elle souvent l’aboutissement d’une relation alors qu’on recherche plutôt la satisfaction dans une romance et l’harmonie ?
Jacques Ferrand dès le 17ème siècle a écrit sur la maladie d’amour, les chercheurs ont eux aussi tenté de faire la lumière sur le phénomène qui a inspiré la grande majorité des artistes, musiciens et écrivains depuis que le monde est monde – la douleur de l’amour !

Trois aspects importants ; la volonté, la reconnaissance, le désir.

Continuer la lecture de « POURQUOI L’AMOUR FAIT MAL ??? par EVA ILLOUZ »