CRUDIVORISME (alimentation crue)– UNE HABITUDE ALIMENTAIRE COHÉRENTE ?

Une femme vient à bout de 17 années de douleurs causées par la fibromyalgie grâce à l’alimentation crue !!!

J’ai testé le crudivorisme (L’alimentation crue) il y a un peu plus de vingt ans, à cette époque je vivais sur la Côte d’Azur et tout se prêtait à ce choix alimentaire : la variété des produits, leur fraîcheur, la clémence du climat, car ensuite j’ai passé 20 ans au Canada et il faut avouer qu’il est agréable au plus fort de l’hiver de se taper une bonne soupe bouillante, un pot-au-feu pour les carnassiers ou un repas de Cabane à sucre quand les printemps est là mais que l’hiver s’incruste parce qu’il se sent vraiment bien au Québec, je peux vous l’assurer !
Mais, rentré depuis peu en France et dans cette belle région baignée de soleil, je pensais réformer mon alimentation et je tombe sur le cas «  Stacy Stowers » qui évidemment m’interpelle immédiatement et voilà, ma décision est prise, je vais me remettre à L’alimentation crue !
Depuis environ deux mois, je me suis imposé un jeûne pour me détoxiner, détoxiquer , j’avais un sale soucis de santé qui s’est maintenant résorbé durablement, mais il est évident que tous les problèmes de santé que l’on rencontre proviennent de notre hygiène de vie – « hygiène » que l’on peut de moins en moins utiliser pour qualifier nos pratiques de consommation et de comportements.

Mes centres d’intérêts privilégiés (hormis l’alimentation crue) :

Continuer la lecture de « CRUDIVORISME (alimentation crue)– UNE HABITUDE ALIMENTAIRE COHÉRENTE ? »

LES INTESTINS : NOTRE 2ième CERVEAU

Notre ventre, abri du système nerveux entérique, contient 200 millions de neurones, qui, selon des recherches récentes, joueraient un rôle sur l’ensemble de notre corps, en interaction avec le cerveau. 

« Les scientifiques se sont aperçus qu’il existait quantité de neurones dans notre ventre, à peu près autant que dans le cortex d’un chat ou d’un chien. Ils s’occupent, entre autres, de notre digestion. S’il n’avait disposé que d’un seul cerveau, celui “du haut”, l’être humain aurait été absorbé en permanence par ce processus très complexe et n’aurait pas pu développer d’autres activités intellectuelles. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/01/31/le-ventre-notre-deuxieme-cerveau_4354317_3246.html#ksSUiZVz7jYRMPZ5.99
 
Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ». Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l’on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l’inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions

Le Jeûne thérapeutique détruit le cancer et régénère le corps – Pour ceux qui ne le savent pas encore…

Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système.

 

une phase initiale : De 0 à 24h Le glucose disponible dans le sang ou stocké sous forme de glycogène dans le foie, sera utilisé par l’organisme en tant qu’un substrat énergétique. une phase intermédiaire : De 24h à 5jours Cette phase est caractérisée par l’épuisement du glucose et du glycogène. Le corps et le cerveau pompent dans les réserves de graisses et de protéines pour fournir le glycose. Il y a aussi l’intervention des acides gras du tissu adipeux. jeûne prolongé : Au delà de 5 jours : Le foie et les reins synthétisent des coups cétoniques pour remplacer le glucose et seront utilisés ensuite par le cerveau.
«Le jeûne intermittent augmente la capacité des cellules nerveuses pour la réparation d’ADN. »
ES-CE QUE LE JEÛNE, BIEN ENCADRÉ? EST LA MEILLEURE EXPÉRIENCE SANTÉ ? 

LE CAUCHEMAR DE DARWIN – Documentaire explosif AVERTISSEMENT : C’EST VIOLENT !!!

Le Cauchemar de Darwin (Darwin’s Nightmare) est un film documentaire coproduit par la France, l’Autriche, la Belgique, le Canada, la Finlande et la Suède réalisé par Hubert Sauper, sorti en 2004 et en salles en France le 2 mars 2005.

cette image est l'affiche du film documentaire le cauchemar de Darwin, un reportage d'une violence émotionnelle intense car il décrit la misère quotidienne qui sévit en Tanzanie
Le cauchemar de Darwin : ne regardez surtout pas ça si vous voulez continuer tranquillement votre vie !


 
J’ai vu ce film pour la première fois il doit y avoir 7 ou 8 ans : extrêmement choquant !