Petit Guide de relations conjugales

petit-guide-mon-carre-de-sable

Petit Guide de relations à l’attention de jeunes (de cœur) mariés pour réussir leur bonheur conjugal

Petit Guide de relations pour réussir son bonheur conjugal

HEEEY ! devinez quoi? Un de mes amis blogueur s’est marié il y a deux semaines.

Et comme la plupart des gens, il a demandé à quelques-uns des gens plus âgés et plus sages autour de lui des mots rapides, des conseils concernant leurs  mariages pour s’assurer que son propre couple pourra en tirer une solide information, pour mettre toutes les chances de leur côté. Je pense que la plupart des jeunes mariés font cela, les conseils n’ont jamais fait de tort à quiconque… d’où l’idée de ce petit guide…


Ce sujet m’étant particulièrement cher, je me devais d’aller un peu plus profondément dans cette étude ; à la base, il s’agit d’un travail de traduction d’un article publié Par Mark Manson sur son site markmanson.net https://qz.com/884448/every-successful-relationship-is-successful-for-the-same-exact-reasons/

Je me suis marié la deuxième fois parce que j'étais misérable et solitaire et pensais qu’avoir une femme affectueuse arrangerait tout pour moi. Aussi mauvais. J'ai pris trois essais pour comprendre ce qui aurait dû être évident dès le début, la seule raison pour laquelle vous devriez jamais être avec la personne avec qui vous êtes est parce que vous aimez simplement être avec elle. C'est aussi simple que ça. »
« Petit guide « Ne jamais être avec quelqu’un parce que quelqu’un d’autre vous a poussé à le faire. Je me suis marié la première fois parce que j’ai été élevé dans un milieu protestant et c’est ce que vous deviez faire. Faux, totalement faux !!! »

Voyez, j’ai accès à des centaines de gens intelligents et étonnants à travers mon site. Alors pourquoi ne pas les consulter et établir un petit guide ? Pourquoi ne pas leur demander leur meilleure relation / conseil mariage? Pourquoi ne pas synthétiser toute leur sagesse et leur expérience en quelque chose de simple et immédiatement applicable à toute relation, peu importe qui vous êtes ?

Petit guide : Esther PEREL, thérapeute du couple et de la famille à New York, est très présente dans les médias américains.
Petit guide : Esther PEREL, thérapeute du couple et de la famille à New York, est très présente dans les médias américains.

Pourquoi également ne pas consulter la littérature spécialisée dans ce domaine : GUIDE ULTIME DE RELATION POUR METTRE FIN A TOUS LES GUIDES DE RELATION ™ ?


Alors, c’est ce que j’ai fait. J’ai envoyé l’appel de la semaine avant l
e mariage : toute personne qui a été marié pendant 10 ans et plus et est toujours heureuse dans sa relation, quelles leçons passerait-il à d’autres s’il avait cette opportunité de la transmettre ? Qu’est-ce qui fonctionne pour lui et sa partenaire? Et si vous êtes divorcé, ce qui n’a pas fonctionné auparavant?

 

Petit guide : Au XXIe siècle la fidélité n'est peut-être plus la vertu que l'on croit, source de bonheur et de stabilité, mais plutôt une peur de s'ouvrir aux autres, de s'autoriser le désir et l'affirmation de soi.
Petit guide : Au XXIe siècle la fidélité n’est peut-être plus la vertu que l’on croit, source de bonheur et de stabilité, mais plutôt une peur de s’ouvrir aux autres, de s’autoriser le désir et l’affirmation de soi.

La réponse a été écrasante. Près de 1 500 personnes ont répondu, dont beaucoup ont envoyé des réponses mesurées en pages, pas seulement en paragraphes. Il a fallu presque deux semaines pour les éplucher tous, mais je l’ai fait. Et ce que j’ai trouvé m’a stupéf


Ils étaient incroyablement répétitifs !

Ce n’est pas une déception ou quoi que ce soit. En fait, c’est plutôt l’inverse. C’étaient des gens intelligents et bien articulés de tous les horizons, du monde entier, avec leurs propres histoires, leurs tragédies, leurs erreurs et leurs triomphes …

Et pourtant, ils disaient à peu près la même douzaine (treizaine) de choses.
Ce qui veut dire que ces choses doivent être assez importantes … et surtout, elles fonctionnent.

Voici ce qu’il en est :

Petit Guide – Conseil #1 Soyez ensemble pour les bonnes raisons

« Ne jamais être avec quelqu’un parce que quelqu’un d’autre vous a poussé à le faire. Je me suis marié la première fois parce que j’ai été élevé dans un milieu protestant et c’est ce que vous deviez faire. Faux. Je me suis marié la deuxième fois parce que j’étais misérable et solitaire et pensais qu’avoir une femme affectueuse arrangerait tout pour moi. Aussi mauvais. J’ai pris trois essais pour comprendre ce qui aurait dû être évident dès le début, la seule raison pour laquelle vous devriez jamais être avec la personne avec qui vous êtes est parce que vous aimez simplement être avec elle. C’est aussi simple que ça. »

Greg


Avant même d’entrer dans ce que vous devez faire dans votre relation, commençons par ce que
vous ne devez pas faire.

Lorsque j’ai envoyé ma demande aux lecteurs pour obtenir des conseils, j’ai ajouté une mise en garde qui s’est révélée être éclairante. J’ai demandé aux gens qui étaient sur leur deuxième ou troisième (ou quatrième) mariages ce qu’ils ont fait de mal. Où ont-ils gâché leur(s) union(s) précédente(s) ?

De loin, la réponse la plus courante était «être avec cette personne pour les mauvaises raisons. »

Certaines de ces fausses raisons comprenaient:

  • Pression des amis et de la famille.

  • Se sentir comme un «perdant» parce qu’ils étaient célibataires et de s’installer avec la première personne venue.

  • Être ensemble pour l’image – parce que la relation avait l’air bien sur le papier (ou sur les photos), non pas parce que les deux personnes se sont admirées.

  • Être jeune et naïf et désespérément amoureux et penser que l’amour résoudrait tout.


Comme nous le verrons dans le reste de cet article, tout ce qui rend une relation «
effective» (et par « effective », je veux dire qu’elle est fonctionnelle, heureuse et durable pour les deux personnes impliquées) exige une véritable, profonde admiration pour l’autre. Sans cette admiration mutuelle, tout le reste se démêlera.

L’autre «mauvaise» raison d’entrer dans une relation est, comme Greg dit, de «réparer» vous-même. Ce désir d’utiliser l’amour de quelqu’un d’autre pour calmer vos propres problèmes émotionnels conduit inévitablement à la quo-dépendance, une dynamique malsaine et dommageable entre deux personnes où ils acceptent tacitement d’utiliser l’amour de l’autre comme une distraction de leur propre dégoût. Nous irons plus dans la quo-dépendance plus tard dans cet article, mais pour l’instant, il est utile de souligner que l’amour, en lui-même, est neutre. C’est quelque chose qui peut être à la fois sain ou malsain, utile ou nuisible, en fonction de pourquoi et comment vous aimez quelqu’un d’autre et êtes aimés par quelqu’un d’autre. En soi, l’amour n’est jamais suffisant pour soutenir une relation

Petit Guide – Conseil #2 Avoir des attentes réalistes sur les relations et la romance.

« Vous n’allez pas être absolument gaga l’un de l’autre chaque jour pour le reste de vos vies, et tout cet « heureusement jamais après bullshit » sert juste à mettre les gens plus près de l’échec. Ils entrent en relation avec ces attentes irréalistes. Puis, à l’instant où ils réalisent qu’ils ne sont plus «gaga», ils pensent que la relation est cassée ou qu’il faut y mettre un terme, et ils ont besoin de sortir. Non! Il y aura des jours, des semaines, ou peut-être même plus longtemps, quand vous n’êtes pas tous mushy-gushy (fleur bleue, à l’eau de rose =NDT) en amour. Vous allez même vous réveiller un beau matin et penser, « Yark…, vous êtes toujours ici … » C’est normal! Et, plus important encore, le faire valoir en vaut la peine, car cela changera aussi. Dans un jour, une semaine, ou peut-être même plus longtemps, vous verrez cette personne et une vague géante d’amour vous inondera, et vous l’aimerez tellement que vous pensez que votre cœur ne peut pas contenir tout cet amour et va éclater. Parce qu’un amour qui est vivant est également en constante évolution. Il se dilate et se contracte, se mélange et se renforce. Ça ne va pas être comme avant, ni comme ça, et ça ne devrait pas être. Je pense que si plus de couples comprennent cela, ils seraient moins enclins à la panique et se précipiteraient moins pour briser ou divorcer. »

Paula


L’amour est une chose drôle. Dans les temps anciens, les gens considéraient réellement l’amour comme une maladie. Les parents ont averti leurs enfants contre
lui, et les adultes ont rapidement arrangé des mariages avant que leurs enfants soient assez grands pour faire quelque chose de stupide au nom de leurs émotions.

 

Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) est un film fantastique franco-allemand, produit et réalisé par Wim Wenders, sorti en 19871. Il narre l'histoire de Damiel et Cassiel, deux anges invisibles et immortels, qui scrutent Berlin et errent parmi les humains, jusqu'au jour où l'un d'entre d'eux s'éprend d'une belle et solitaire trapéziste nommée Marion et décide de renoncer à l'immortalité afin de goûter aux plaisirs sensoriels de la vie humaine
Petit guide : Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) est un film fantastique franco-allemand, produit et réalisé par Wim Wenders, sorti en 1987 Il narre l’histoire de Damiel et Cassiel, deux anges invisibles et immortels, qui scrutent Berlin et errent parmi les humains, jusqu’au jour où l’un d’entre d’eux s’éprend d’une belle et solitaire trapéziste nommée Marion et décide de renoncer à l’immortalité afin de goûter aux plaisirs sensoriels de la vie humaine…

C’est parce que l’amour, tout en nous faisant sentir tous vertigineux et hilares, nous rend très irrationnels. Nous connaissons tous des gars (ou fille) qui ont abandonné l’école, ont vendu leur voiture, et ont dépensé l’argent pour s’enfuir sur les plages de Tahiti. Nous savons tous que ce type (ou cette fille) a fini par se fâcher quelques années plus tard se sentir comme un imbécile, sans parler de dommages plus conséquents.

C’est l’amour débridé. C’est la façon de la nature de nous tromper en nous suggérant des choses folles et irrationnelles nous incitant à procréer avec une autre personne, probablement parce que si on s’arrêtait pour penser aux répercussions d’avoir des enfants et d’être avec la même personne pour toujours et toujours, personne ne le ferait jamais. Comme Robin Williams plaisantait, « Dieu a donné à l’homme un cerveau et un pénis et seulement assez de sang pour opérer un à la fois. » Mais les femmes ne sont pas en reste dans cette folie.

Au moins les homme ont – pour la plupart – l’argument pour se défendre qu’un pénis nécessite un plus gros volume de sang qu’un clitoris apparemment…

L’amour romantique est un piège conçu pour obtenir que deux personnes amoureuses ont tendance à négliger les défauts de l’autre assez longtemps pour obtenir une ou plusieurs naissances. Cela ne dure généralement que quelques années au plus. Ce moment vertigineux qu’on peut qualifier de « coup de foudre » ne dure jamais longtemps : c’est estimé scientifiquement, notre cerveau et notre système nerveux ne sont pas adaptés pour vivre un coup de foudre permanent ! C’est donc un fantasme d’y croire et une assurance d’aller au-delà d’une désillusion si on veut se cantonner dans cette croyance !


Le véritable amour, c’est-à-dire l’amour profond et durable qui est imperméable aux caprices émotionnels ou à la fantaisie, est un choix. C’est un engagement constant envers une personne quelle que soit la situation actuelle. C’est un engagement envers une personne que vous comprenez,
mais il ne va pas toujours vous rendre heureux, il faut lâcher cette croyance, au pire, vous obtiendrez une bonne surprise en adoptant ce scepticisme….

Et il se pourra qu’une personne qui aura besoin de compter sur vous à certains moments, tout comme vous pourrez compter sur elle, se présentera.
Cette forme d’amour est beaucoup plus difficile. Principalement parce qu’il n
e s’envisage pas de façon naturelle à priori. Ce n’est pas sexy ni glamour. Par exemple, il peut y avoir beaucoup de visites tôt le matin du médecin en cas de maladie. C’est le nettoyage des fluides corporels que vous préférez ne pas nettoyer. Il s’agit des insécurités et des peurs et des idées d’une autre personne, même si vous ne les souhaitez pas, parfois, elle sont à prendre à notre compte.


Mais cette forme d’amour est aussi beaucoup plus satisfaisante et significative. Et, à la fin de la journée,
elle apporte le vrai bonheur, pas seulement une autre série de satisfactions passagères.

« ‘’Happily Ever After’’ (heureusement jamais après) n’existe pas. Chaque jour, vous vous réveillez et décidez d’aimer votre partenaire et votre vie – le bon, le mauvais et le laid. Certains jours, c’est une lutte et certains jours vous vous sentez comme la personne la plus chanceuse dans le monde. »

Tara


Beaucoup de gens n’apprennent jamais à enfreindre cet amour profond et inconditionnel. Beaucoup de gens sont plutôt dépendants des hauts et des bas de l’amour romantique. Ils sont
dans cet amour pour les sentiments, pour ainsi dire. Et quand ils se sentent épuisés, ils le sabordent.


Beaucoup de gens entre
nt dans une relation comme un moyen de compenser quelque chose qui leur manque ou qu’ils haïssent en eux-mêmes ou bien parce que cette relation ne vient pas les confronter. Il s’agit d’un aller simple à une relation toxique parce qu’il rend votre amour conditionnel : vous aimerez votre partenaire tant qu’ils vous aidera à vous sentir mieux vous-même. Vous leur donnerez aussi longtemps qu’ils vous donneront. Vous les rendrez heureux tant qu’ils vous rendront heureux, parfois même, vous vous sentirez soulagée parce que vous savez que la relation que vous avez est « pratique » : elle n’est pas menaçante pour vous car sinon, un autre partenaire vous exigerait peut être d’affronter vos démons, vos craintes, vos carapaces : vous demanderais de vous mettre nue !

Petit guide : Ai Weiwei (chinois : 艾未未), né le 28 août 1957 à Pékin, est un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise, à la fois sculpteur, performer, photographe, architecte, commissaire d'exposition et blogueur.
Petit guide : Ai Weiwei (chinois : 艾未未), né le 28 août 1957 à Pékin, est un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise, à la fois sculpteur, performer, photographe, architecte, commissaire d’exposition et blogueur.


Cette conditionn
alité empêche toute véritable intimité réelle toute implication profonde dans la relation intime, un dévoilement qui peut sembler impossible à réaliser pour un esprit pudique ou replié sur lui même, craintif de l’autre, qui peut le voir comme un intrus suspect exposant le partenaire à vivre des drames internes déchirants.

Petit Guide – Conseil #3 Le facteur le plus important dans une relation n’est pas la communication, mais le respect

« Ce que je peux vous dire est la chose # 1, la plus importante avant tout, c’est le respect. Ce n’est pas l’attraction sexuelle, les regards, les objectifs communs, la religion ou le manque de, ni l’amour. Il y a des moments où vous ne sentirez pas l’amour pour votre partenaire. C’est la vérité. Mais vous ne voulez jamais perdre le respect pour votre partenaire. Une fois que vous perdez le respect vous ne le récupérerez jamais. »

Laurie


Comme nous avons parcouru les centaines de réponses que nous avons reçues, mon assistant et moi avons commencé à remarquer une tendance intéressante.
Les gens qui avaient
connu le divorce et ou avaient seulement été avec leurs partenaires pendant 10-15 ans ont presque toujours estimé que la communication étant la partie la plus importante pour le bon fonctionnement des choses. Parlez souvent. Parlez ouvertement. Parlez de tout, même si ça fait mal et il y a un certain mérite à cela (j’y reviendrai plus tard).

Mais nous avons remarqué que la chose dont les gens avec des mariages allant sur 20, 30, ou même 40 ans ont le plus évoqué était le respect.


Mon sentiment est que ces personnes, à travers la quantité d’expérience, ont appris que
plus la communication sera ouverte, transparente et disciplinée, plus l’expérience conjugale sera positive. Les conflits sont finalement inévitables, et les sentiments seront toujours blessés.


Et la seule chose qui peut vous sauver
vous et votre partenaire, qui peut vous amortir le dur atterrissage de la faillibilité humaine, est un respect infaillible pour l’autre, le fait que vous vous tiendrez en haute estime, croire en un autre – souvent plus que vous ne croyez en vous-même et de confiance que votre partenaire fait de son mieux avec ce qu’il a.

 

Petit guide : Beaucoup de gens entrent dans une relation comme un moyen de compenser quelque chose qui leur manque ou qu’ils haïssent en eux-mêmes ou bien parce que cette relation ne vient pas les confronter.
Petit guide : Beaucoup de gens entrent dans une relation comme un moyen de compenser quelque chose qui leur manque ou qu’ils haïssent en eux-mêmes ou bien parce que cette relation ne vient pas les confronter.

Sans cette base de respect infaillible, vous douterez des intentions de chacun. Vous jugerez leurs choix et empièterez sur leur indépendance. Vous ressentirez la nécessité de cacher des choses l’un à l’autre par peur de la critique et c’est alors que les fissures dans l’édifice commencent à apparaître.

 

Mon mari et moi avons été ensemble 15 ans cet hiver. J’ai pensé beaucoup à ce qui semble nous garder ensemble, alors que les mariages autour de nous s’effondrent (sérieusement, c’est partout … nous semblons être à cet âge). Le seul mot que je continue de retenir est «respect». Bien sûr, cela signifie montrer le respect, mais c’est trop superficiel ! Il ne suffit pas de le montrer. Vous devez le sentir profondément en vous. Je le respecte profondément et sincèrement pour son éthique de travail, sa patience, sa créativité, son intelligence et ses valeurs fondamentales. De ce respect vient tout le reste – la confiance, la patience, la persévérance (parce que parfois la vie est vraiment difficile et vous avez tous les deux juste envie de persévérer). Je veux entendre ce qu’il a à dire (même si je ne suis pas d’accord avec lui) parce que je respecte son opinion. Je veux lui permettre d’avoir un peu de temps libre dans nos vies injustement occupées parce que je respecte ses choix de la façon dont il passe son temps et avec qui il passe du temps.. Et, vraiment, ce que signifie ce respect mutuel, c’est que nous nous sentons en sécurité pour partager nos plus profonds, plus intimes moments ensemble»

Nicole


Vous devez également vous respecter. Tout comme votre partenaire doit également
se respecter lui-même. Parce que sans ce respect de soi, vous ne vous sentirez pas digne du respect accordé par votre partenaire. Vous ne serez pas disposé à l’accepter et vous trouverez des moyens de le saper. Vous sentirez constamment le besoin de compenser et de prouver que vous êtes digne de l’amour, qui se retourne contre le feu.


Le respect pour votre partenaire et le respect pour vous-même sont entrelacés. Comme le dit un lecteur Olov: «
Respectez-vous et votre femme. Ne parlez jamais mal à elle ou à son sujet. Si vous ne respectez pas votre femme, vous ne vous respectez pas. Vous l’avez choisie, vivez jusqu’à ce choix. »

Alors, à quoi ressemble le respect?


Exemples communs donnés par de nombreux lecteurs :

  • Ne parlez jamais en mal de votre partenaire ou ne vous en plaigniez pas à vos amis. Si vous avez un problème avec votre partenaire, vous devriez avoir cette conversation avec lui, pas avec vos amis ou pire : avec vos enfants ! Parler mal à leur sujet va éroder votre respect pour eux et vous faire sentir encore pire d’être avec eux.

  • Respectez le fait d’avoir des passe-temps, intérêts et perspectives différents de vous. Juste parce que vous passiez votre temps et votre énergie différemment, ne signifie pas que c’est mieux / pire.

  • Respectez le fait qu’ils aient une opinion égale dans la relation, que vous êtes une équipe, et si une personne de l’équipe n’est pas heureuse, alors l’équipe ne réussit pas.

  • Pas de secrets. Si vous êtes vraiment dans cet ensemble et que vous vous respectez l’un et l’autre, tout devrait être un jeu équitable. Y a-t-il un risque d’écrasement ou de litige avec quelqu’un d’autre ? Il faut en discuter. Rire à son sujet. A-t-il un fantasme sexuel bizarre qui semble ridicule? Soyez ouvert à ce sujet. Rien ne doit être interdit.


Le respect va de pair avec la confiance. Et la confiance est la pierre angulaire

Petit guide : « Ce que je peux vous dire est la chose # 1, la plus importante avant tout, c'est le respect. Ce n'est pas l'attraction sexuelle, les regards, les objectifs communs, la religion ou le manque de, ni l'amour.
Petit guide : « Ce que je peux vous dire est la chose # 1, la plus importante avant tout, c’est le respect. Ce n’est pas l’attraction sexuelle, les regards, les objectifs communs, la religion ou le manque de, ni l’amour.

de toute relation (romantique ou autre). Sans confiance, il ne peut y avoir aucun sentiment d’intimité ou de confort. Sans confiance, votre partenaire deviendra une responsabilité dans votre esprit, quelque chose à éviter et à analyser, pas une base de protection pour votre cœur et votre esprit.

Petit Guide – Conseil #4 Parlez ouvertement de tout, surtout de ce qui fait mal.

« Nous parlons toujours de ce qui nous tracasse l’un et l’autre, pas n’importe qui d’autre! Nous avons tant d’amis qui sont dans des mariages qui ne fonctionnent pas bien et ils me disent tous ce qui ne va pas. Je ne peux pas les aider, ils ont besoin de parler à leur conjoint à ce sujet, c’est la seule personne qui peut les aider à comprendre. Si vous pouvez trouver une façon d’être en mesure de toujours parler avec votre conjoint et de bénéficier d’une écoute mutuelle, vous pouvez alors travailler sur le problème. »

Ronnie

« Il ne peut y avoir de secrets. Les secrets vous divisent. Toujours. »

Tracey


Je reçois des centaines de courriels de lecteurs chaque semaine demandant des conseils de vie. Un grand pourcentage de ces courriels impliquent leurs relations romantiques en difficulté. (Ces courriels, eux aussi, sont étonnamment répétitifs.)
Il y a quelques années, j’ai découvert que je répondais à la grande majorité de ces courriels relation avec la même réponse exacte.

« Prenez cet e-mail que vous venez de m’envoyer, imprimez-le et montrez-le à votre partenaire. Puis revenez et demandez à nouveau. »

Cette réponse est devenue si commune que je l’ai mise sur mon formulaire de contact sur le site parce que j’étais tellement fatigué de la copier et la coller.


Si quelque chose vous dérange dans la relation, vous devez être disposé à le dire. Dire construit la confiance et la confiance construit l’intimité. Cela peut faire mal, mais il faut quand même le faire. Personne d’autre ne peut fixer votre relation pour vous. Tout comme la douleur
renforce la résistance de vos muscles et leur permet de repousser plus fort, souvent, introduire une certaine douleur dans votre relation, une certaine vulnérabilité est la seule façon de rendre la relation plus forte.

Derrière le respect, la confiance était le trait le plus souvent mentionné pour une relation saine. La plupart des gens l’ont mentionné dans le contexte de la jalousie et de la fidélité – faites confiance à votre partenaire
quand il part seul, ne vous sentez pas en colère si vous le voyez parler avec quelqu’un d’autre, etc.
Mais la confiance est beaucoup plus profonde que cela. Parce que quand vous parlez vraiment du long-
terme, vous commencez à entrer dans quelques considérations de vie-ou-mort sérieuses. En effet, plus on vit ensemble et plus le risque de partager des moments dangereux se concrétisent : si vous êtes atteint d’un cancer demain, feriez-vous confiance à votre partenaire pour rester avec vous et prendre soin de vous? Auriez-vous confiance que votre partenaire s’occupera de votre enfant pendant une semaine? Avez-vous confiance en eux pour gérer votre argent ou prendre des décisions judicieuses sous pression? Avez-vous confiance en eux pour ne pas se retourner contre vous ou de vous blâmer quand vous faites des erreurs?

Ce sont des choses difficiles à faire. Et elles sont encore plus difficiles à penser au début de la relation. La confiance au début d’une relation est facile. C’est comme, « Oh, j’ai oublié mon téléphone à son appartement, je lui fais confiance pour ne pas le vendre et s’acheter une robe ou un gadget électronique avec l’argent … je pense. »

Mais plus l’engagement est profond, plus vos vies se confondent et plus vous devrez faire confiance à votre partenaire pour agir dans votre intérêt en votre absence.
Il y a une vieille chanson de Ben Folds où il chante: «Il me semble que si vous ne pouvez pas faire confiance, on ne peut pas vous faire confiance.» La méfiance a tendance à susciter la méfiance. Si votre partenaire est toujours
suspicieux à travers vos trucs, vous accusant de faire des choses que vous n’avez pas fait, et de remettre en question toutes vos décisions, naturellement, vous allez commencer à remettre en question leurs intentions aussi bien – Pourquoi est-elle si peu sûre ?

Et si cela cachait quelque chose?


La clé pour favoriser et maintenir la confiance dans la relation est que les deux partenaires soient complètement transparents et vulnérables:

Si quelque chose vous dérange, dites quelque chose. Ceci est important non

petit guide : Parlez souvent. Parlez ouvertement. Parlez de tout, même si ça fait mal et il y a un certain mérite à cela
petit guide : Parlez souvent. Parlez ouvertement. Parlez de tout, même si ça fait mal et il y a un certain mérite à cela

seulement pour traiter les problèmes tels qu’ils se posent, mais ça prouve à votre partenaire que vous n’avez rien à cacher. Ces choses irritantes – comme une insécurité que vous détestez partager avec les gens – partagez-les avec votre partenaire ! Non seulement c’est une voie de guérison, mais vous et votre partenaire devez avoir une bonne compréhension l’un de l’autre, sur les insécurités et la façon que vous choisissez chacun de les compenser.
Faire des promesses et ensuite
les tenir. La seule façon de vraiment reconstruire la confiance après qu’elle ait été brisée se déroule à travers une expérience avérée dans le temps. Vous ne pouvez pas construire cette nouvelle route sans avoir remédié aux erreurs précédentes et fait la correction de celles-ci.
Apprenez à discerner le comportement ombragé de votre partenaire à partir de vos propres insécurités (et vice-versa). C’est dur et
ça exigera probablement des confrontations pour arriver au fond. Mais dans la plupart des combats de relations, une personne pense que quelque chose est complètement «normale» et l’autre pense que c’est vraiment le contraire. Il est souvent extrêmement difficile de distinguer qui est irrationnel et insécure et qui est raisonnable et simplement debout pour eux-mêmes. Soyez patient en arrachant ce qui est quoi, n’hésitez pas à faire un véritable travail de bibliothécaire sur les mots employés car ils sont révélateurs de l’âme et des émotions ; les lapsus sont particulièrement significatifs, partez à la chasse aux lapsus, ils sont si efficaces que parfois ils donnent la solution le temps de le commettre alors que cela aurait nécessité parfois des heures d’explications et de déchirements et quand c’est votre pugnace insécurité (et parfois ça le sera, croyez-moi), soyez honnête à ce sujet et surtout humble : il n’y a aucune honte à faillir, le seul but est de s’efforcer d’être mieux, de mieux en mieux….


La confiance est comme une plaque de porcelaine. Si vous l
a laissez tomber et qu’elle se casse, vous pouvez la recoller avec beaucoup de travail et de soins. Si vous la laissez tomber et la cassez une deuxième fois, elle se divisera en deux fois autant de pièces et il faudra beaucoup plus de temps et de soins pour les remettre ensemble à nouveau. Mais laissez tomber et casser assez de fois, et il se brisera en tant de morceaux que vous ne pourrez jamais le remettre ensemble, peu importe ce que vous faites.

Petit Guide – Conseil #5 Une relation saine signifie deux individus en bonne santé.

« Comprenez que c’est à vous de vous faire plaisir, ce n’est pas le travail de votre conjoint. Je ne dis pas que vous ne devriez pas faire de belles choses pour l’autre, ou que votre partenaire ne peut pas vous rendre heureux parfois. Je dis juste ne pas mettre des attentes sur votre partenaire pour «vous rendre heureux.» Ce n’est pas leur responsabilité. Déterminez individuellement ce qui vous rend heureux en tant qu’individu, soyez heureux vous-même, alors, chacun de  vous apporterez cela à la relation. »

Mandy


On fait beaucoup de «sacrifices» dans une relation. Vous êtes censé garder la relation heureuse en vous sacrifiant constamment pour votre partenaire et
ses désirs et besoins.


Il y a une certaine vérité à cela. Chaque relation exige que chaque personne choisisse consciemment de donner quelque chose à certains moments.
Mais le problème est quand tout le bonheur de la relation est contingenté sur l’autre personne et les deux personnes sont dans un état constant de sacrifice. Lisez-le encore une fois. Cela semble horrible. Une relation basée sur les sacrifices ne peut être soutenue, et finira par devenir dommageable pour les deux individus en elle.

« Les déplorables, relations quo-dépendantes ont une stabilité inhérente parce que vous êtes à la fois verrouillé dans une négociation implicite de tolérer le mauvais comportement de l’autre parce qu’il tolère les vôtres, et aucun de vous ne veut être seul. À première vue, on dirait «compromettre les relations parce que c’est ce que les gens font», mais la réalité est que les ressentiments s’accumulent et les deux parties deviennent l’otage émotionnel de l’autre face à devoir affronter et à gérer leurs propres conneries 14 ans pour réaliser cela, soit dit en passant). »
– Karen


Une relation saine et heureuse nécessite deux individus en bonne santé et heureu
ses. Mot-clé ici: «individus». Cela signifie deux personnes avec leurs propres identités, leurs propres intérêts et perspectives, et les choses qu’ils font par eux-mêmes, sur leur propre temps.

« C’est pourquoi essayer de contrôler votre partenaire (ou de vous soumettre au contrôle de votre partenaire) pour les rendre «heureux» finit par échouer – il permet de détruire les identités individuelles de chaque personne, les identités mêmes qui attirent chaque personne et les rapprochent en premier lieu.
N’essayez pas de les changer. C’est la personne que vous avez choisie. Il était assez bon pour se marier alors ne vous attendez pas à ce qu’il change maintenant. »

– Allison

« Ne jamais abandonner qui vous êtes pour la personne avec qui vous êtes. Il ne fera que se retourner contre vous et vous rendre malheureux. Ayez le courage d’être qui vous êtes, et le plus important, laissez votre partenaire être qui il est. Ce sont les deux personnes qui sont tombées amoureuses lune de l’autre en premier lieu. »

Dave


Mais comment faire? Eh bien, c’est un peu contre-intuitif. Mais c’est quelque chose que des centaines et des centaines de couples
ont réussi à faire comme ils en témoignent dans leurs @

Petit Guide – Conseil #6 Donner de l’espace – tout l’espace dont il a besoin – à l’autre

« Soyez sûr que vous avez votre vie propre, sinon il est plus difficile d’avoir une vie ensemble. Qu’est ce que je veux dire? Ayez vos propres intérêts, vos propres amis, votre propre réseau de soutien, et vos propres passe-temps. Ensuite, le chevauchement est toujours possible, mais ne pas être identique devrait vous donner un sujet de discussion et vous permettre de vous exposer à l’autre. Cela aide à élargir vos horizons en tant que couple, tout en diversifiant votre expérience de vie commune, en vous permettant de discuter ensemble des intérêts de l’autre »

– Anonyme


Parmi le
s courriels, l’un des thèmes les plus populaires était l’importance de créer l’espace et la séparation l’un de l’autre.

Les gens chantaient les louanges de comptes de chèques séparés, de cartes de crédit séparées, d’amis et de passe-temps différents, prenant des vacances séparées les unes des autres chaque année (cela a été un gros problème dans ma propre relation). Certains sont même allé jusqu’à recommander des salles de bains séparées ou même des chambres séparées.


Certaines personnes ont peur de donner à leur partenaire la liberté et l’indépendance. Cela vient d’un manque de confiance et / ou d’insécurité
et bien évidemment de jalousie qui est un marqueur de fragilité psychologique. La crainte que, si nous donnons à notre partenaire trop d’espace, ils découvrira qu’ils ne veut plus être avec nous (?) ! En règle générale, plus nous sommes mal à l’aise avec notre propre valeur dans la relation, aimer et être aimé, plus nous essaierons de contrôler la relation et les comportements de notre partenaire.


MAIS, plus important encore, cette incapacité à laisser nos partenaires être

Petit guide : Mon mari et moi avons été ensemble 15 ans cet hiver. J'ai pensé beaucoup à ce qui semble nous garder ensemble, alors que les mariages autour de nous s'effondrent (sérieusement, c'est partout ... nous semblons être à cet âge).
Petit guide : Mon mari et moi avons été ensemble 15 ans cet hiver. J’ai pensé beaucoup à ce qui semble nous garder ensemble, alors que les mariages autour de nous s’effondrent (sérieusement, c’est partout … nous semblons être à cet âge).

qui ils sont, est une forme subtile de manque de respect. Après tout, si vous ne pouvez pas faire confiance à votre mari pour avoir un simple voyage de golf avec ses copains, ou vous avez peur de laisser votre femme sortir pour boire un verre après le travail, que traduit cette grande réserve de votre respect pour leur capacité à se gérer elle-même? Que dit-il de votre respect pour vous-même? Je veux dire, après tout, si vous croyez qu’un verre après le travail ou un café en tête à tête est assez pour diriger votre petite amie loin de vous, cela semble indiquer que vous avez une piètre opinion de vous-même.

« Dix-sept ans. Si vous aimez votre partenaire assez vous le laisserez être qui il est et surtout qui il veut devenir ! vous ne le possédez pas, en aucune façon vous n’avez droit de décision sur ce qu’ils fait ou comment ils se sent. Je me sens très fâchée quand je vois les femmes ne pas laisser leurs maris sortir avec les gars ou qui sont jalouses d’autres femmes. »

Natalie

Petit Guide – Conseil #7 Vous et votre partenaire grandiront et changeront de façon inattendue… Acceptez-le

« Au cours des 20 dernières années, nous avons tous deux changé énormément. Nous avons changé de croyances, de partis politiques, de nombreuses couleurs et styles de cheveux, mais nous nous aimons et peut-être même plus. Nos enfants cultivés disent constamment à leurs amis quels romantiques désespérés nous sommes. Et la plus grande chose qui nous maintient en force, c’est de ne pas se foutre de ce que quelqu’un d’autre dit au sujet de notre relation. »

Dotti


Un thème qui a été soulevé à plusieurs reprises, en particulier avec les personnes mariées de plus de 20 ans, était de savoir combien chaque individu change au fil des décennies, et comment chacun d’entre vous doit être prêt à embrasser l’autre partenaire que ces changements se produisent. Un lecteur a fait remarquer qu’à son mariage, un membre de la famille âgé lui a dit: «Un jour, dans de nombreuses années, vous vous réveillerez et votre conjoint sera une personne différente. Assurez-vous de tomber amoureux de cette personne aussi.
Il s’ensuit logiquement que s’il y a un fondement du respect de l’intérêt et des valeurs de chaque individu qui sous-tend la relation et que chaque individu est encouragé à favoriser sa croissance et son développement, chaque personne évoluera de façon différente et inattendue . C’est alors au couple de communiquer et de s’assurer qu’ils sont constamment : a) conscients des changements qui se produisent chez leur partenaire, et b) d’accepter et de respecter en permanence ces changements au fur et à mesure qu’ils se produisent.


Maintenant, vous êtes probablement en train de lire ceci et de penser, « Bien

Petit guide : Le seul mot que je continue de retenir est «respect». Bien sûr, cela signifie montrer le respect, mais c’est trop superficiel ! Il ne suffit pas de le montrer. Vous devez le sentir profondément en vous
Petit guide : Le seul mot que je continue de retenir est «respect». Bien sûr, cela signifie montrer le respect, mais c’est trop superficiel ! Il ne suffit pas de le montrer. Vous devez le sentir profondément en vous.

sûr, Bill aime la saucisse maintenant, mais dans quelques années, il pourrait préférer le steak – à moins carrément qu’il devienne végan !.

Je peux m’en occuper.


Non, je parle de changements de vie assez sérieux. Rappelez-vous, si vous allez passer des décennies ensemble, un
coup du sort vraiment lourd frappera (et cassera sans doute) le ventilateur. Parmi les changements majeurs de la vie, les gens m’ont dit que leurs mariages ont survécu à de véritables bouleversements tels que changer de religion, pays en mouvement, décès de membres de la famille, enfants, soutenir des membres âgés de la famille, changer les croyances politiques et même modifier son orientation sexuelle. L’identification du genre.


Étonnamment, ces couples ont survécu parce que leur respect mutuel leur a permis de s’adapter et de permettre à chaque personne de continuer à s’épanouir et à grandir.

Lorsque vous vous engagez avec quelqu’un, vous ne savez pas réellement avec qui vous vous engagez. Vous savez qui il est aujourd’hui, mais vous n’avez aucune idée de qui cette personne va être dans cinq ans, dix ans, et ainsi de suite. Vous devez être préparé pour l’inattendu, et vraiment vous demander si vous admirez cette personne, indépendamment des détails superficiels (ou pas-si-superficiels), parce que je promets à presque tous  un moment ou ils vont changer ou s’en aller .

Michael

Mais ce n’est pas facile, bien sûr. En fait, parfois, ce sera carrément destructif pour l’âme.

C’est pourquoi vous devez vous assurer que vous et votre partenaire sachiez comment vous battre.

Petit Guide – Conseil #8 Devenez un expert au combat


« 
La relation est une chose vivante, « respirante ». Tout comme le corps et les muscles, il ne peut pas devenir plus fort sans stress et défi. Vous devez vous battre. Vous devez éliminer les choses. Les obstacles font le mariage. »

Ryan Saplan


John Gottman est un psychologue et chercheur qui a passé plus de 30 ans à analyser les couples mariés et à chercher des clés pour expliquer pourquoi ils se collent et pourquoi ils se séparent. Les chances sont
fortes, si vous avez lu un article de conseil relation avant, que vous ayez été directement ou indirectement exposés à son travail. Quand il s’agit de «pourquoi les gens adhèrent ensemble?», Il domine le terrain.

Ce que Gottman fait est qu’il réuni des couples mariés dans une pièce, met des caméras sur eux, et puis il leur demande de se battre.


Remarque: il ne leur demande pas de parler de la grandeur de l’autre personne. Il ne leur demande pas ce qu’ils aiment le mieux de leur relation.
Il leur demande de se battre.
Il leur demande de choisir quelque chose qui leur pose problème et d’en parler ensuite devant la caméra.


Il lui reste à simplement analyser le film pour la discussion du couple (ou du pugilat, peu importe), il est capable de prédire avec une précision surprenante si un couple divorcera ou non. C’est stupéfiant !


Mais ce qui est le plus intéressant au sujet de la recherche de Gottman est que les choses qui mènent au divorce ne sont pas nécessairement ce que vous pensez. il a
découvert qu’autant les couples réussis, que les couples infructueux se battent systématiquement. Et certains d’entre eux se battent même furieusement.
Il a réussi à réduire quatre caractéristiques d’un couple qui tent à conduire à des divorces (ou des ruptures). Il a appelé ces
caractéristiques « les quatre cavaliers » de la relation apocalypse dans ses livres.

Elles sont:

  1. Critiquer le caractère de votre partenaire («Tu es si stupide» vs «Ce que vous avez fait était stupide»)

  2. Être sur la défensive (ou fondamentalement, faute de changement, « je n’aurais pas fait cela si vous n’étiez pas en retard tout le temps »).

  3. Mépriser (dénigrer votre partenaire et leur faire sentir inférieur).

  4. Ignorer (se retirer derrière un argument et ignorer votre partenaire)
    Les courriels de lecteur soutiennent ceci vers le haut aussi bien. Sur les
    environs 1 500 courriels, presque tous ont mentionné l’importance de bien gérer les conflits !


Les conseils donnés par les lecteurs incluent :

Petit guide : « La relation est une chose vivante, « respirante ». Tout comme le corps et les muscles, il ne peut pas devenir plus fort sans stress et défi. Vous devez vous battre. Vous devez éliminer les choses. Les obstacles font le mariage. »
Petit guide : « La relation est une chose vivante, « respirante ». Tout comme le corps et les muscles, il ne peut pas devenir plus fort sans stress et défi. Vous devez vous battre. Vous devez éliminer les choses. Les obstacles font le mariage. »
  • Ne jamais insulter ou appeler votre partenaire. En d’autres termes: « détestez le péché, aimez le pécheur. » La recherche de Gottman a révélé que le «mépris» – rabaisser et dégrader votre partenaire – est le prédateur numéro un du divorce.

  • N’amenez jamais les combats / les arguments précédents dans les combats actuels. Cela ne résout rien et rend la lutte deux fois plus mauvaise qu’elle ne l’était auparavant.

  • Ouais, tu as oublié de ramasser des provisions sur le chemin du retour, mais qu’est-ce qu’il est grossier envers ta mère le dernier Thanksgiving à voir avec quoi que ce soit?

  • Si les choses deviennent trop chaudes, prenez un repos. Retirez-vous de la situation et revenez une fois que les émotions ont refroidi un peu. C’est un grand pour moi personnellement – parfois quand les choses deviennent intenses avec ma femme, je suis accablé et j’ai besoin d’un certain temps. J’ai l’habitude de marcher autour du bloc deux ou trois fois et de laisser aller mes pensées pendant environ 15 minutes. Puis je reviens et nous sommes tous les deux un peu plus calmes et nous pouvons reprendre la discussion avec un ton beaucoup plus conciliant.

  • Rappelez-vous qu’être «bon» n’est pas aussi important que les deux personnes se sentent respectées et entendues. Vous avez peut-être raison, mais si vous avez raison d’une telle manière que votre partenaire se sentent mal aimé, alors il n’y a pas de véritable gagnant.


Mais tout cela prend pour acquis un autre point important: être disposé à se battre en premier lieu !


Je pense que lorsque les gens parlent de la nécessité d’une «bonne communication» tout le temps (un conseil vague que tout le monde dit, mais peu de gens semblent vraiment clarifier ce que cela signifie), c’est, ce qu’ils veulent dire : être disposé à avoir d’inconfortable pourparlers. Soyez prêt à avoir des combats. Dites les choses laides et obtenez les réponses tout dehors et en plein air. C’était un thème constant des lecteurs divorcés. Des dizaines (des centaines?) D’entre eux avaient plus ou moins la même histoire triste à raconter:

«Mais il n’y a aucun moyen sur la Terre Verte de Dieu, c’est sa faute seule. Il y avait des moments où j’ai vu des énormes drapeaux rouges. Au lieu d’essayer de comprendre ce qui se passait dans le monde, je ne faisais que progresser. J’achetais plus de fleurs, ou des bonbons, ou faisais plus de corvées autour de la maison. J’étais un «bon» mari dans tous les sens du mot. Mais ce que je ne faisais pas était de faire attention aux bonnes choses. Elle ne me disait pas qu’il n’y avait pas de problème, mais il y en avait. Et au lieu de dire quelque chose, j’ai ignoré tous les signaux. »

Jim

Petit Guide – Conseil #9 Devenez un spécialiste à pardonner


« 
Quand vous finissez par avoir raison à propos de quelque chose, taisez-vous. Vous pouvez avoir raison et être calme en même temps. Votre partenaire sait déjà que vous avez raison et vous vous sentirez aimé sachant que vous ne l’avez pas manié comme une épée bâtarde. »

Brian


« 
Dans le mariage, il n’y a rien de tel que de gagner un argument. »

Bill


Pour moi, peut-être la pépite la plus intéressante de la recherche de Gottman est le fait que la plupart des couples réussis ne résolvent pas réellement tous leurs problèmes. En fait, ses conclusions étaient complètement en arrière de ce que la plupart des gens attendent réellement: les gens dans des relations durables et heureu
ses ont des problèmes qui ne disparaissent jamais complètement, tandis que les couples qui se sentent comme si ils ont besoin d’accepter et de compromis sur tout finissent par se sentir misérable et tomber en morceaux.

Pour moi, comme tout le reste, cela revient à la chose de respect. Si vous avez deux individus différents partageant une vie ensemble, il est inévitable qu’ils auront des valeurs et des perspectives différentes sur certaines choses et se heurteront dessus. La clé ici n’est pas de changer l’autre personne-comme le désir de changer votre partenaire est intrinsèquement irrespectueux (à eux et à vous-même) -mais plutôt c’est simplement respecter la différence, les aimer malgré cela et quand les choses deviennent un peu rudes Autour des bords, de leur pardonner.


« 
Tout le monde dit que le compromis est la clé, mais ce n’est pas comment mon mari et moi le voyons. Il s’agit plutôt de chercher à comprendre. Les compromis sont des conneries, parce qu’il laisse les deux côtés insatisfaits, perdant beaucoup de morceaux d’eux-mêmes dans un effort pour s’entendre. D’autre part, refuser de faire des compromis est tout aussi catastrophique, parce que vous transformez votre partenaire en concurrent («je gagne, vous perdez»). Ce sont des objectifs erronés, parce qu’ils sont axés sur les résultats plutôt que sur les processus. Lorsque votre objectif est de savoir d’où vient votre partenaire – de vraiment comprendre à un niveau profond – vous ne pouvez pas aider, mais être modifié par le processus. Conflit devient beaucoup plus facile à naviguer, car vous voyez plus de contexte. »

Michelle


J’ai écrit pendant des années que la clé du bonheur n’est pas la réalisation de vos rêves élevés, ou d’expérimenter un haut vertigineux.

Un concept semblable semble être vrai dans les relations: votre partenaire idéal n’est pas quelqu’un qui ne crée pas de problèmes dans la relation, plutôt votre partenaire idéal est quelqu’un qui crée des problèmes dans la relation que vous vous sentez bien à traiter.


Mais comment progresser sur l’échelle de la connaissance ?

Qu’est-ce que cela signifie vraiment? Encore une fois, quelques conseils des lecteurs:

  • Quand un argument est terminé, c’est fini. Certains couples sont allés jusqu’à en faire la règle d’or dans leur relation. Quand vous avez fini de vous battre, peu importe qui a raison et qui a tort, peu importe si quelqu’un est méchant et quelqu’un est gentil. C’est fini. C’est dans le passé. Et vous acceptez tous deux de le laisser là, de ne pas le soulever tous les mois pendant les trois prochaines années.

  • Il n’y a pas de tableau de bord. Personne n’essaie de «gagner» ici. Il n’y a pas, « Tu me dois ça parce que tu as foutu la lessive la semaine dernière. » Il n’y a pas, « J’ai toujours raison sur des trucs financiers, alors tu devrais m’écouter. » Il n’y a pas, « Je lui ai acheté trois cadeaux et elle Ne m’a fait qu’une faveur.’’ Tout dans la relation est donné et fait inconditionnellement, c’est-à-dire sans attente ni manipulation.

  • Lorsque votre partenaire vis, vous séparez les intentions du comportement. Vous reconnaissez les choses que vous aimez et admirez dans votre partenaire et de comprendre qu’il / elle faisait tout simplement le meilleur qu’il peut, mais parfois pas toujours de la meilleure des façons. Non pas parce qu’ils est une mauvaise personne, non pas parce qu’il vous déteste secrètement et souhaite divorcer. Non plus parce qu’il y a obligatoirement quelqu’un d’autre en arrière-plan qui l’éloigne de vous. Il reste foncièrement une bonne personne et c‘est pourquoi vous êtes avec lui. Si vous perdez votre foi en cela, alors vous commencerez à éroder votre foi en vous-même.

Et enfin, choisissez vos batailles sagement. Vous et votre partenaire ont seulement tant d’accolades à vous donner, assurez-vous que vos rapports ne concernent que les choses réelles qui comptent et essayez d’éviter les futilités au maximum.

Petit guide : « Quand vous finissez par avoir raison à propos de quelque chose, taisez-vous. Vous pouvez avoir raison et être calme en même temps. Votre partenaire sait déjà que vous avez raison et vous vous sentirez aimé sachant que vous ne l'avez pas manié comme une épée bâtarde. »
Petit guide : « Quand vous finissez par avoir raison à propos de quelque chose, taisez-vous. Vous pouvez avoir raison et être calme en même temps. Votre partenaire sait déjà que vous avez raison et vous vous sentirez aimé sachant que vous ne l’avez pas manié comme une épée bâtarde. »


« 
J’ai été joyeusement marié +40 ans. Un conseil qui vient à l’esprit : choisissez vos batailles. Certaines choses importent et valent la peine de se fâcher, toutefois, la plupart ne le valent pas. Discutez des petites choses et vous vous retrouverez en train de discuter sans cesse ; Petites choses « pop up » toute la journée, il faut un filtre au fil du temps. Comme la torture de la goutte d’eau chinoise : mineure à court terme, au début, corrosif au fil du temps. Considérez : est-ce une petite chose ou une grande chose? Cela vaut-il le coût de discuter? »

Fred

Petit Guide – Conseil #10 Les petites choses s’ajoutent à de grandes choses.


« 
Si vous ne prenez pas le temps de vous réunir pour le déjeuner, aller faire une promenade ou aller dîner et voir un film avec une certaine régularité, vous retrouver fondamentalement avec un colocataire un jour prochain. Rester connecté à travers les hauts et les bas de la vie est critique. Finalement vos enfants grandissent, votre beau-frère désagréable décidera peut-être de se retirer dans un monastère et vos parents vont mourir. Quand cela arrive, devinez qui est parti aussi ? Vous l’avez … M./Mme. À vos côtés ! Vous ne voulez pas vous réveiller 20 ans plus tard et regarder un étranger parce que la vie a brisé les liens que vous avez formé avant que le « shitstorm » (l’ouragan de merde – NDT) a commencé. Vous et votre partenaire devez être l’œil de l’ouragan. »

Brian


Sur les 1 500 réponses que j’ai reçues, je dirais que la moitié d’entre elles ont mentionné à un moment ou un autre un conseil simple mais efficace : n’arrêtez jamais de faire les petites choses,
même celles qui semblent banales. elles s’ajoutent à votre capital tendresse conjugale.


Des choses aussi simples que de dire, «Je t’aime», avant d’aller au lit, les mains
dans la main pendant un film, faisant de petites faveurs ici et là, aidant avec certaines tâches ménagères. Même nettoyer lorsque vous avez accidentellement fait pipi sur le siège des toilettes (sérieusement, quelqu’un a dit ça ! Belle initiative effectivement), ces choses importent et s’ajoutent sur le long terme.


De la même façon, Fred, marié depuis plus de 40 ans, a déclaré plus haut que discuter de petites choses
banales constamment vous porte tous les deux vers le bas, «comme la torture de l’eau chinoise», ainsi faire les petites faveurs et des signes d’affection s’ajoutent. Ne les perdez pas.


Cela semble particulièrement important lorsque les enfants entrent en scène. Le grand message que j’ai entendu des centaines de fois au sujet des enfants:
mettre le mariage d’abord.


« 
Les enfants sont adorés dans notre culture de nos jours. On s’attend à ce que les parents sacrifient tout pour eux. Mais la meilleure façon d’élever des enfants en bonne santé et heureux est de maintenir un mariage sain et heureux. Les bons enfants ne font pas un bon mariage. Un bon mariage fait de bons enfants. Donc, garder votre mariage la priorité absolue. »

Susan


Les lecteurs ont supplié
qui veut bien entendre de planifier des nuits régulières, des escapades de week-end et de consacrer du temps pour le sexe, même lorsque vous êtes fatigué, même lorsque vous êtes stressé et épuisé et que le bébé pleure.

Prenez le temps de le faire ; Ça en vaut la peine.

Oh, et parler de sexe …

11. Petit Guide – Conseil #11 Le sexe compte … énormément

Petit guide : « Et savez-vous comment vous vous apercevez si vous ou elle (ou les deux) décroche de votre relation ? Le sexe commence à décrocher lui aussi ! . Aucun autre test n’est requis, je peux vous l’assurer »
Petit guide : « Et savez-vous comment vous vous apercevez si vous ou elle (ou les deux) décroche de votre relation ? Le sexe commence à décrocher lui aussi ! . Aucun autre test n’est requis, je peux vous l’assurer »


« 
Et savez-vous comment vous vous apercevez si vous ou elle (ou les deux) décroche de votre relation ? Le sexe commence à décrocher lui aussi ! . Aucun autre test n’est requis, je peux vous l’assurer »

Anonyme


Je me souviens encore
très bien d’un épisode à l’université, c’était une de mes premières relations avec une mignonne petite rousse. Nous étions jeunes, naïfs et fous l’un de l’autre. Et, parce que nous sommes arrivés à vivre dans le même dortoir, nous avons forniqué comme des lapins.

C’était tout ce qu’un homme de 19 ans pouvait demander.

Ensuite, après un mois ou deux, nous avons frappé notre premier « rough patch » (mauvais passage ; NDT) dans la relation. Nous nous sommes battus plus souvent, nous nous sommes ennuyés l’un avec l’autre, et soudain notre habitude de sexe plusieurs fois par jour, magiquement, s’est déséché. Et ce n’était pas seulement avec elle, mais avec moi aussi. À mon esprit masculin adolescent il était réellement possible d’avoir du désir sexuel constamment et d’être continuellement disponible, sans prévenir.


Avec cette « panne » de désir, c‘était presque comme si le sexe était lié aux émotions! Pour un idiot de 19 ans, c’était un choc total.

 

Petit guide : C'était la première fois que je découvrais une vérité sur les relations: le sexe est l'État de l'Union. Si la relation est bonne, le sexe sera bon. Vous allez tous les deux le vouloir et en profiter.
Petit guide : C’était la première fois que je découvrais une vérité sur les relations: le sexe est l’État de l’Union. Si la relation est bonne, le sexe sera bon. Vous allez tous les deux le vouloir et en profiter.

C’était la première fois que je découvrais une vérité sur les relations: le sexe est l’État de l’Union. Si la relation est bonne, le sexe sera bon. Vous allez tous les deux le vouloir et en profiter. Quand la relation est mauvaise – quand il y a des problèmes non résolus et des émotions négatives non adressées – alors le sexe sera souvent la première chose à sortir par la fenêtre.


Cela
m’a été réitéré des centaines de fois dans les courriels. La nature du sexe lui-même variait un peu chez les couples – certains couples prennent l’expérimentation sexuelle au sérieux, d’autres sont fidèles à la fréquence, d’autres s’investissent plus en fantasmes – mais le principe sous-jacent est partout : les deux partenaires doivent être sexuellement satisfaits autant que possible.
Le sexe maintient la relation en bonne santé, de nombreux lecteurs ont suggéré qu’ils l’utilisent pour guérir leurs relations. Quand les choses sont un peu frigide entre eux ou qu’ils ont quelques problèmes en cours, beaucoup de stress, ou d’autres questions (les enfants par exemple), ils vont même jusqu’à programmer du temps sexy pour eux-mêmes. Ils disent que c’est important. Et ça vaut le coup.

Quelques personnes ont même dit que lorsque les choses commencent à se sentir tendues dans la relation, ils acceptent d’avoir des relations sexuelles tous les jours pendant une semaine. Puis, comme par magie, la semaine suivante, ils se sentent bien mieux.

Petit Guide – Conseil #12 Être pragmatique et créer des règles relationnelles.


« 
Il n’y a pas de 50/50 dans l’entretien ménager, l’éducation des enfants, la planification des vacances, la vidange du lave-vaisselle, l’achat de cadeaux, le dîner, l’argent, etc Plus tôt tout le monde accepte, plus vite tout le monde est heureux . Nous avons tous des choses que nous aimons faire et d’autres que nous détestons ; Nous avons tous des choses dans lesquelles nous sommes bons ou pas. PARLER à votre partenaire au sujet de ces choses quand il s’agit de diviser et de conquérir toute la merde qui doit être fait dans la vie. »

Liz


Tout le monde a une image dans leur esprit de la façon dont une relation devrait fonctionner. Les deux personnes partagent des responsabilités. Les deux personnes parviennent à équilibrer finement leur temps avec le temps pour eux-mêmes. Les deux poursuivent des intérêts engageants et revigorants par eux-mêmes et partagent ensuite les avantages ensemble. Les deux à tour de rôle
vont nettoyer les toilettes ; idéalement, on va se soutenir mutuellement dans cette répartition et cuisiner les lasagnes gourmet pour la famille élargie à Thanksgiving (mais pas tous en même temps) (pour les familles plutôt anglo-saxonnes – NDT)

Ensuite, il y a concrètement comment les relations fonctionnent réellement.
Désordonné
es. Stressantes. « Malcommunication », inattention au point que les deux vous vous sentez comme si vous étiez dans un état perpétuel de tension et avec l’impression constante de parler à un mur.

Le fait est que les relations sont imparfaites, les affaires désordonnées. Et c’est

Petit guide : Tout le monde a une image dans leur esprit de la façon dont une relation devrait fonctionner. Les deux personnes partagent des responsabilités. Les deux personnes parviennent à équilibrer finement leur temps avec le temps pour eux-mêmes.
Petit guide : Tout le monde a une image dans leur esprit de la façon dont une relation devrait fonctionner. Les deux personnes partagent des responsabilités. Les deux personnes parviennent à équilibrer finement leur temps avec le temps pour eux-mêmes.

pour la simple raison qu’elles sont composées de personnes imparfaites et désordonnées – des gens qui veulent des choses différentes à des moments différents de différentes façons et oh, ils ont oublié de vous dire ? Eh bien, peut-être que si vous aviez écouté, imbécile…

Si la femme est avocate et passe 50 heures au bureau chaque semaine, et que le mari est un artiste et peut travailler à la maison la plupart du temps, il est plus logique pour lui de s‘occupent de la plupart des tâches parentales quotidiennes. Si l’épouse dont les normes de propreté ressemble à un catalogue Home & Garden, et le mari s’est promené six mois dans la maison sans même remarquer le luminaire accroché au plafond, alors il est logique que la femme gère plus de tâches de nettoyage à la maison.

C’est l’économie 101: la division du travail rend tout le monde meilleur. Déterminez ce dans quoi vous êtes bon, ce que vous aimez / détestez faire, puis organisez en conséquence. Ma femme aime le nettoyage (non, sérieusement), mais elle déteste les choses qui lui font sembler ridicules. Donc, devinez qui obtient des plats et des ordures ? Moi. Parce que je m’en fous. Je mangerai la même assiette sept fois de suite. Je ne pourrais pas sentir un rat mort, même si il gisait sous mon oreiller. Je vais jeter des ordures toute la journée.

En plus de cela, de nombreux couples ont suggéré d’établir des règles pour la relation. Cela semble ringard, mais finalement, c’est pratique. Dans quelle mesure partageriez-vous les finances? Combien de dettes seront prises ou payées? Combien chaque personne peut-elle dépenser sans consulter l’autre? Quels achats doivent être faits ensemble ou faites-vous confiance l’un a l’autre pour les faire séparément? Comment décidez-vous des vacances à faire?
Avoir des réunions à ce sujet. Bien sûr, ce n’est pas sexy ou cool, mais
ça doit être fait ainsi. Vous partagez une vie ensemble et vous devez planifier et tenir compte des besoins et des ressources de chaque personne.

Une personne a même dit qu’elle et son mari font une «revue annuelle» chaque année. Elle m’a immédiatement dit de ne pas rire, mais qu’elle était sérieuse. Ils ont des revues annuelles où ils discutent de tout ce qui se passe dans le ménage, ce qu’ils aiment et n’aiment pas et ce qu’ils peuvent faire dans l’année à venir pour le changer. Ce genre de choses semble boiteux, mais c’est ce qui maintient les couples en contact avec ce qui se passe les uns avec les autres. Et parce qu’ils ont toujours leurs doigts sur le pouls des besoins de l’autre, ils sont plus susceptibles de grandir ensemble plutôt que de se séparer.

Petit Guide – Conseil #13 Apprenez à surfer sur les vagues


« 
Je suis marié depuis 44 ans (4 enfants, 6 petits-enfants). Je pense que la chose la plus importante que j’ai appris dans ces années, c’est que l’amour que vous ressentez mutuellement est en constante évolution. Parfois, vous sentez un amour profond et de la satisfaction, d’autres fois vous ne voudriez rien à voir avec votre conjoint ; Parfois vous riez ensemble, parfois vous êtes en train de crier l’un après l’autre. C’est comme un tour de montagnes russes, des hauts et des bas tout le temps, mais comme vous restez ensemble assez longtemps les dépressions deviennent moins graves et les hauts sont plus affectueux et satisfaits. Donc, même si vous vous sentez comme vous ne pourriez jamais aimer votre partenaire plus, cela peut changer si vous lui donner une chance. Je pense que les gens abandonnent trop tôt. Vous devez être le genre de personne que vous voulez que votre conjoint soyez. Lorsque vous faites cela, ça fait un monde de différence. »

Chris


Sur les centaines d’analogies que j’ai vus ces dernières semaines, un
e a coincé avec moi. Une infirmière a envoyé un courriel disant qu’elle travaillait avec un grand nombre de patients gériatriques. Et un jour, elle parlait à un homme de presque 90 ans sur le mariage et pourquoi le sien avait duré si longtemps. L’homme a dit quelque chose comme: «les relations existent comme des vagues, les gens ont besoin d’apprendre à les monter.» En lui demandant d’expliquer, il a dit que, comme l’océan, il y a des vagues constantes d’émotion qui se passe dans une relation, Quelques vagues durent des heures, d’autres durent des mois ou même des années. La clé est de comprendre que peu de ces vagues ont quelque chose à voir avec la qualité de la relation – les gens perdent des emplois, les membres de la famille meurent, les couples déménagement, changent de carrière, font beaucoup d’argent, perdent beaucoup d’argent. Votre travail en tant que partenaire engagé est de simplement monter les vagues avec la personne que vous aimez, peu importe où ils vont. Parce qu’en fin de compte, aucune de ces vagues ne dure. Et vous finissez simplement les uns avec les autres.

« Il y a deux ans, j’ai soudainement commencé à ressentir des divergences avec ma femme pour un certain nombre de raisons. Je me sentais comme si nous étions flottant le long d’une rivière tourmentée tout en faisant mais un excellent travail de coexistence et co-parenting, mais j;avais tout de même le sentiment de ne pas maintenir un lien réel. Elle se détériora au point que je pensais me séparer d’elle ; Cependant, chaque fois que je réfléchissais de manière intense, je ne pouvais pas repérer un seul problème qui était un briseur d’accord. Je savais qu’elle était une personne étonnante, mère et amie. Je me mordais beaucoup la langue et je tenais l’espoir que le malaise passerait aussi soudainement qu’il était arrivé. Heureusement ça s’est produit et je l’aime plus que jamais. Donc, le dernier morceau de sagesse est de permettre à votre conjoint le bénéfice du doute. Si vous avez été heureux pour une période aussi longue, c’est le cas pour une bonne raison. Soyez patient et concentrez vous sur les nombreux aspects de sa vie qui existent encore qui vous a fait tomber en amour en premier lieu. »

Kevin


J’aimerais prendre un moment pour remercier tous les lecteurs qui ont pris le temps d’écrire quelque chose et de me l’envoyer. Comme toujours, il était
réconfortant de voir toute la sagesse et l’expérience de vie là-bas. Il y avait beaucoup, beaucoup, beaucoup d’excellentes réponses, avec des conseils gentils et sincères. Il a été difficile de choisir ceux qui ont fini ici, et dans de nombreux cas, je pourrais avoir mis une douzaine de citations différentes qui disaient presque exactement la même chose.


Des exercices comme celui-ci m’étonnent toujours parce que lorsque vous demandez des conseils à des milliers de personnes, vous attendez des milliers de réponses différentes. Mais dans les deux cas maintenant, la grande majorité des conseils a été largement la même. Il
s vous montrent comment nous sommes vraiment semblables. Et comment n’importe comment les choses mauvaises peuvent survenir, mais nous ne sommes jamais aussi seuls que nous pensons.
Je terminerai ceci en résumant les conseils dans une section bien rangée. Mais encore une fois, un lecteur nommé Margo l’a fait beaucoup mieux que je ne le pouvais. Nous allons donc terminer avec Margo:


« 
Vous pouvez travailler à travers n’importe quoi, tant que vous ne vous détruisez pas vous-même ou les uns les autres. Cela signifie dans tous les domaines, émotionnellement, physiquement, financièrement ou spirituellement. Ne pas accepter de limites pour discuter. Jamais de honte ou se moquer les uns des autres pour les choses que vous faites qui vous rendent heureux. Notez pourquoi vous êtes tombé amoureux et lisez-le chaque année à votre anniversaire (ou plus souvent). Écrire des lettres d’amour les uns aux autres et souvent. Faites passer l’un et l’autre en premier avant tout le reste. Quand les enfants arrivent, il sera facile de tomber dans une frénésie de leur faire le seul foyer de votre vie … n’oubliez pas l’amour qui les a produits. Vous devez garder cet amour vivant et fort pour nourrir leur amour. Le conjoint vient en premier. Chacun de vous continuera à croître. Apportez l’autre avec vous. Soyez celui qui accueille cette croissance. Ne pensez pas que l’autre tiendra la relation ensemble. Vous devez tous les deux assumer que c’est à vous de faire que vous travaillez tous les deux sur elle. Soyez passionné de nettoyer la maison, de préparer les repas et de prendre soin de votre maison. Cela est nécessaire de tous les jours, le rendre amusant et heureux et le faire ensemble. Ne vous plaignez pas de votre partenaire à qui que ce soit. Aimez-le pour ce qu’ils est. Faites l’amour même quand vous n’êtes pas d’humeur. Se faire confiance. Donnez-vous toujours l’avantage du doute. Soyez transparent. Ne rien cacher. Soyez fiers les uns des autres. Avoir une vie en dehors de l’autre, mais la partager par la conversation. Chouchouter et adorer vous les uns les autres. Allez au counseling maintenant avant que vous en ayez besoin afin que vous soyez tous les deux ouverts à travailler sur la relation ensemble. Pas d’accord avec les sentiments de l’autre. »

Soyez ouvert au changement et à l’acceptation des différences. Imprimez-le et consultez-le quotidiennement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

3 pensées sur “Petit Guide de relations conjugales”

    1. Merci d’avoir apprécié chère Nancy !
      La Dernière Volonté a longtemps été ma favorite pendant très longtemps, c’est elle qui m’a « fidélisé » avant que je ne fasse preuve de Moralité…
      Dernièrement, j’ai jeté mon dévolu sur la Solstice d’hiver, bien évidemment, on était en décembre !
      Mais tu sais ce qui me ferait réellement plaisir ?
      Ce serait une bonne Rigor Mortis, devant ce feu chaleureux et bien sûr en excellente compagnie !!!
      Cheers ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !