Légende Sioux sur les relations de couple

Légende Sioux ; Mon Carré De Sable

Légende Sioux : Ensemble mais pas attaché-e-s

Selon une ancienne et belle légende Sioux, pour qu’un couple perdure et soit heureux, les deux membres doivent voler ensemble, l’un-e à côté de l’autre mais jamais attaché-e-s, jamais en étant esclaves. Car l’amour authentique n’emprisonne pas mais unit deux individualités dans un même projet, sans que l’un-e des deux ait à renoncer à son propre être, à sa propre personnalité.

Légende Sioux : une leçon de sagesse

Légende sioux ; Mon Carré De Sable ON NOUS APPELAIT LES SAUVAGES Broché – 15 mars 2012 - Dominique Rankin et Marie-Josée Tardif
Légende sioux ; Mon Carré De Sable
ON NOUS APPELAIT LES SAUVAGES Broché – 15 mars 2012 – Dominique Rankin et Marie-Josée Tardif

Il est curieux de voir à quel point l’ancienne sagesse des natifs américains perdure aujourd’hui et à quel point ils nous inspirent avec leurs histoires et leurs légendes parfois magiques et toujours capables d’éveiller une force en nous, en nous racontant des faits qui, d’une certaine façon, continuent à être utiles et significatifs. Parmi toute cette anthropologie de savoirs, c’est presque toujours le peuple Sioux qui nous a le plus apporté grâce à son vaste trésor culturel.

« Pris individuellement, nous sommes tous mortels. Ensemble, nous sommes éternels. »

-Apuleyo-

Nous leur devons par exemple la légende des capteurs

Légendes sioux ; Mon Carré De Sable : American Indian Stories and Old Indian Legends (Anglais) Broché – 20 août 2014 de Zitkala-Sa (Auteur)
Légendes sioux ; Mon Carré De Sable :
American Indian Stories and Old Indian Legends (Anglais) Broché – 20 août 2014
de Zitkala-Sa (Auteur)

de rêves et aussi ce cadeau en forme de fable à travers laquelle nous offre une leçon sensible mais claire sur la façon dont se construit une relation de couple stable et heureuse. Il convient aussi de rappeler, car c’est un fait intéressant, que nous avons à notre portée le passionnant livre Contes et légendes des indiens Sioux de Zitkala-Ša.

Cette femme auteure très intéressante a été la première indienne Sioux éduquée en Occident ; elle défend également les traditions de son peuple, joue du violon et est une grande activiste. C’est elle qui, au début du XXème siècle, nous a apporté une partie de son héritage culturel à travers des textes aussi simples que merveilleux, dans lesquels on retrouve cette magnifique légende que nous allons maintenant étudier en profondeur.

Légende Sioux : L’amour, l’individu et le couple

Une vieille légende raconte qu’un jeune couple d’indiens Sioux alla, un matin, rendre visite au chaman du village. Ils vivaient près de Paha Sapa, les actuelles Collines noires, considérées comme sacrées pour ce peuple. Le jeune était un guerrier courageux et dans son cœur habitaient aussi bien l’honorabilité que la noblesse. Chez Nuage Haut, la jeune femme aux yeux bridés et à la longue chevelure, on retrouvait une grande détermination et, surtout, cet amour profond pour celui qui allait devenir son époux.

Légende Sioux : égalité entre hommes et femmes était chose tout à fait normale

La raison pour laquelle ils avaient décider de rendre visite au chaman était très importante pour eux : ils avaient peur, peur que leur engagement, que cet amour dévot et ferme qu’ils se juraient désormais se rompe d’une quelconque façon. Ils avaient également peur de mourir et de ne pas se retrouver dans l’au-delà. Ils souhaitaient que le vieux sorcier leur donne un remède, un sortilège ou un sort pour que leur amour soit éternel.

Légende Sioux : Le défi

Le vieux chaman les regarda un instant avec son visage aquilin et ridé par les ans. Il fuma quelques pipes, fronça les sourcils, s’éclaircit la voix et, enfin, prit la main de la jeune femme :

Si tu veux garder cet être que tu aimes à tes côtés pendant longtemps, tu devras entreprendre un voyage. Ce ne sera pas facile, je te préviens. Tu grimperas en haut de cette colline que tu vois au fond et tu chasseras un faucon de tes propres mains, le plus fort et le plus beau que tu verras. Tu devras ensuite le ramener vivant, ici même, le troisième jour après la pleine Lune.

Ensuite, le chaman se tourna vers le jeune guerrier.

Quant à toi, tu dois savoir que ta tâche sera aussi complexe et exigeante. Tu dois aller au sommet de la plus haute montagne de notre région et chasser un aigle. Le plus beau, le plus vigoureux, le plus sauvage. Tu devras ensuite le ramener ici, le même jour que ta bien-aimée.

Légende Sioux : Le résultat

La jeune femme sioux et son bien-aimé réussirent le défi proposé par le vieux chaman. Elle avait attrapé un faucon et l’avais mis dans un sac en peau. Le jeune guerrier, quant à lui, portait son aigle. Le plus beau, le plus fort. Lorsqu’ils arrivèrent devant le vieux sorcier, ils demandèrent quelle serait la prochaine étape : Sacrifier les oiseaux et nous baigner dans leur sang, peut-être ?

Maintenant, vous devez faire ce que je vous dis : prenez les oiseaux et attachez-les par les pattes avec un lien en cuir. Ainsi, l’un sera attaché à l’autre et vice versa. Ensuite, vous devrez les relâcher pour qu’ils volent en toute liberté.

Quand les deux jeunes réalisèrent ce qui avait été demandé, ils restèrent médusés et sans mots en voyant le résultat. La seule chose que réussirent à faire les deux oiseaux lorsqu’ils essayèrent de voler fut de tomber encore et encore. Frustrés et pleins de colère, ils commencèrent à se donner des coups de bec.

Le vieux chaman se rapprocha d’eux et les sépara. Voici le sort que je vais vous donner : apprenez de ce que vous venez de voir. Si vous vous attachez l’un à l’autre, et même si c’est avec amour, la seule chose que vous réussirez à faire sera de vous traîner, de vous faire du mal et d’être malheureux. Si vous souhaitez que votre amour perdure, volez ensemble, très haut dans le ciel, mais ne vous attachez jamais l’un à l’autre. Car le véritable amour unit mais n’emprisonne pas.

Légende Sioux ; Mon Carré De Sable : Juntos pero no atados: La pareja emocionalmente ecológica (Espagnol) Broché – 9 mars 2015
Légende Sioux ; Mon Carré De Sable :
Juntos pero no atados: La pareja emocionalmente ecológica (Espagnol) Broché – 9 mars 2015

Ensemble mais jamais attachés, de Jaume Soler et Mercè Conangla est un autre livre tout aussi intéressant qui approfondit à la perfection cette idée centrale apportée par la vieille légende Sioux. Ces auteurs nous invitent à être capables de construire ce qu’ils appellent une « écologie émotionnelle » adéquate.

« La capacité de rire en même temps… ça, c’est de l’amour. »

-Françoise Sagan-

Dans ce défi complexe de bâtir une relation de couple stable, heureuse, mature et enrichissante, il est nécessaire d’équilibrer les forces et les espaces et de créer une alchimie où « l’on est soi-même sans cesser d’être deux ». Il est également nécessaire de ne jamais perdre le chemin de l’identité, l’espace de l’amour-propre, le jardin de l’estime de soi et ce salon privé où habitent nos rêves et tout ce qui nous définit.

Légende Sioux : La morale

Par ailleurs, et pour conclure, il convient de rappeler que cette légende et le principe d’écologie émotionnelle peuvent s’appliquer à tout type de relation, que ce soit en amitié ou dans une relation familiale. Car en fin de compte, dans n’importe quelle union, nous sommes obligé-e-s de sauvegarder les espaces individuels pour ainsi pouvoir préserver la magie de cette alliance.

Il est nécessaire de s’en souvenir.

D’après un article paru sur le site nospensées.fr

Enregistrer

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

2 réflexions sur « Légende Sioux sur les relations de couple »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !