HILDE LYSIAK, 9 ANS, JOURNALISTE, IMPERTINENTE, CHASSEUSE DE SCOOPS !!!

Je l’adore cette petite impertinente !

Elle incarne la métaphore de la lutte contre la bêtise humaine qui peut s’emparer des adultes quand ils s’aperçoivent qu’une gamine IMPERTINENTE de 9 ans est investie de cent fois plus de vivacité, de capacités de débrouillardise et de bien plus d’esprit d’initiative que 80 % de la population adulte moyenne, et je pense être conservateur !

(Pas au sens politique, s’entend bien!).
Encore plus fort, elle serait même le bouc émissaire d’une société prête à s’indigner devant tant de compétences et d’efficacité concentrées dans cette ravissante petite tête blonde qui en devient du coup horrifiante de trop de maturité indécente !

Samedi 2 avril, la jeune reporter impertinente est même arrivée sur les lieux d'un crime avant ses confrères adultes. Elle a donc publié son scoop sur le meurtre à coups de marteau d'une femme par son mari, ce qui a suscité une levée de boucliers. 
Hilde me fait penser à Tippi, la petite sauvage, vous vous rappelez d’elle ? Si non, cliquez sur la photo ci-dessus  

Une journaliste de neuf ans sort des scoops et mouche ses détracteurs de manière vraiment impertinente

 Une étrange créature venue d’ailleurs !

« Mais qui est donc cette créature étrange et dangereuse bien trop en avance sur son âge qui devrait la conforter au jeu de la poupée Barbie, ou aux défilés de petites princesses dont les Américains sont si friands ?
Au lieu de ces préoccupations normales des fillettes de cet âge, cette alien improbable préfère plutôt s’occuper des faits de société, d’en dénoncer les travers et, un comble, avec plus d’efficacité que les journalistes adultes professionnels qui sont payés pour ça ! Cette petite est dangereuse, je vous le dit ! Une mutante forcément, dont il faut au plus vite étouffer la créativité sous peine d’être dérangés dans le confort douillet de notre canapé et de notre programme TV favori ; de plus, son exemple malsain risque de faire tache d’huile sur les autres gamins de son âge… Ce serait une catastrophe !!! »

 Un phénomène global répandu dans le monde occidental

Ne nous trompons pas, ce fait-divers se passe aux USA ou la mentalité moyenne de la population est très partagée entre l’esprit d’entreprise et de dynamisme sauvage, le continent du « Tout est possible, Sky is the limit – et une naïveté un peu niaise qui aime infantiliser la population, qui s’extasie devant une certaine idiotie qu’ils trouvent touchante, so funny ! Le tout baignant dans un puritanisme conservateur…
Ce genre de maîtrise dont fait preuve Hylde appelée « l’impertinente » dans son quatier est interpellant pour beaucoup d’adultes car il vient confronter la propre insignifiance de leur vie, il remet en cause la définition du bonheur qui a été promis par The american way of life qui en voyait l’aboutissement dans l’avènement de la société de consommation, point. Or, ce type de bonheur demande à adopter un comportement de troupeau dans lequel les moutons noirs sont des nuisibles puisqu’ils empêchent la tranquillité et l’insouciance de la masse, ils sont, comment dire…
Différents !

Moi, cette petite, je l’adore !

Elle me réconcilie avec la fraîcheur de l’enfance, L’Impertinente ignore totalement le rôle qu’on voudrait lui faire jouer, et en plus elle répond avec un aplomb digne de respect total aux critiques, qui en s’exprimant ajoutent la bêtise à la paresse intellectuelle, comme s’il en était besoin d’en rajouter une couche.
Nous tombons ici dans cette tendance qui devient généralisée de nivellement par le bas, la promotion de l’incompétence est maintenant devenu un dogme qui s’exprime par une opposition un peu revancharde aux anciennes normes élitistes.. De Charybde en scylla !
Nous ne gagnons pas au change à mon avis, heureusement que les exemples remarquables du type « Hilde » viennent un peu égayer la tristesse accablante de l’insignifiance morose confortable.

Découvrons ensemble notre petite envoyée spéciale en direct de Orange, Pennsylvanie, USA …

Elle n’a que neuf ans, elle est impertinente et elle publie son journal, sort des scoops avant ses homologues adultes et fait taire ceux qui lui conseillent d’aller plutôt jouer à la poupée.
Depuis 2014, Hilde Lysiak, « L’impertinente » publie son propre journal d’informations en ligne, le Orange Street News. La fillette est une véritable vedette dans sa petite ville de Pennsylvanie, un état de l’est américain.
Samedi 2 avril, la jeune reporter est même arrivée sur les lieux d’un crime avant ses confrères adultes. Elle a donc publié son scoop sur le meurtre à coups de marteau d’une femme par son mari, ce qui a suscité une levée de boucliers.
La page Facebook et la chaîne YouTube de la jeune journaliste ont été inondées de commentaires haineux. Des internautes ont exprimé leur mécontentement car, à leur avis, une fillette ne devrait pas pratiquer de ce genre d’activité.
Cependant, Hilde Lysiak n’a pas mâché ses mots et a répondu du tac au tac aux critiques.
« Je comprends que cela gêne certains d’entre vous. Vous aimeriez évidemment que je me taise car je n’ai que neuf ans. Mais si vous voulez que j’arrête de rendre compte des événements, lâchez votre ordinateur, sortez de chez vous et faites quelque chose à propos de l’actualité. C’est assez mignon pour vous, là? « , a martelé la journaliste impertinente.
Elle a également expliqué s’être rendue sur le lieu du crime pour écrire l’article plus vite que ses confrères adultes.

email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !