décisions interdites dans une crise

4 décisions que vous ne devez surtout pas prendre lorsque vous traversez une période difficile qu’elle soit professionnelle, familiale ou conjugale.

Ces 4 décisions  interdites dans une crise sont à éviter totalement pendant qu’un conflit est déclaré, tout simplement parce que le jugement des personnes impliquées dans une querelle est altéré et que nous sommes plutôt dans un mode de défense, la raison a laissé la place aux attitude de combat, c’est un processus comportemental normal développé totu au long de notre évolution.  il demeure toutefois qu’il est nécessaire de traverser des périodes difficiles afin de trouver le bonheur et surtout de l’apprécier, c’est dans le conflit que l’on prend conscience du fait que nous tenons à une relation ou pas, c’est en risquant de perdre que nous apprécions de conserver et d’entretenir un lien privilégié qu’il soit professionnel, familial ou conjugal.

4 décisions interdites dans une crise si on ne veut pas l'achever sur le champ (La crise ! pas le conjoint !!!)
4 décisions interdites dans une crise si on ne veut pas l’achever sur le champ (La crise ! pas le conjoint !!!)

Dans cet article, nous allons donc vous parler de ces décisions qu’il ne faut pas prendre lorsqu’on traverse une mauvaise passe.

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Les 4 décisions  interdites dans une crise

Même si vous pensez que les plus beaux jours de votre vie sont ceux emplis de rires et de joie, en réalité, les jours où vous pouvez être vraiment vous-même ne sont pas forcément les plus agréables ; une période difficile peut permettre d’avancer.

Les décisions que l’on prend lorsque l’on traverse une mauvaise passe sont très importantes, la plus basique d’entre elles consistant à savoir comment faire face à ce qui nous arrive.

C’est à partir de là que de nombreux chemins s’offrent à nous, et qu’il faut en choisir un.

Aussi difficile que cela puisse paraître, parfois, mieux vaut reste calme et attendre que la situation change…sinon, vous pourriez faire les mauvais choix et le regretter par la suite.

Décisions  interdites dans une crise # 1 : Mettre fin à une relation

Les mensonges et les situations complexes d’une relation peuvent vous mener à croire que la meilleure décision à prendre dans cette période difficile, c’est de mettre fin à cette relation.

Mais, avant de mettre un terme à une relation amicale ou amoureuse, laissez-vous le temps de réfléchir à ce qu’il se passe.

Ce qui à la base vous semble très grave peut, par la suite, ne plus avoir aucune importance à vos yeux.

Les disputes et les déceptions peuvent être réglées si vous leur donnez du temps.

Dans une telle situation, nous vous conseillons d’éviter de dire quoi que ce soit qui pourrait blesser l’autre.

Laissez-vous quelques heures, voire toute une journée pour réfléchir à la situation. Une fois calmé, vous pourrez reparler de tout ce qu’il s’est passé ; en amitié comme en amour, il est fréquent de se disputer.

Décisions  interdites dans une crise # 2 : Blesser l’autre volontairement

décisions interdites dans une crise : Blesser l'autre volontairement
décisions interdites dans une crise : Blesser l’autre volontairement

Au beau milieu d’une dispute peuvent parfois fuser certains commentaires désobligeants. C’est tout à fait compréhensible, et même si ces commentaires peuvent être blessants, ils ne nous empêchent pas d’aller de l’avant.

Or, si vous cherchez volontairement à blesser l’autre, alors un problème se pose ; rien ne sert de comparer ou bien de faire référence à de précédentes disputes ou à certaines choses qui, vous le savez, affecteront l’autre.

Dans un premier temps, vous aurez l’impression de bien agir, puis vous vous rendrez compte que vous avez eu tort d’adopter un tel comportement ; vous n’avez pas besoin de blesser une personne pour gagner.

N’oubliez pas que, comme vous, la personne en face de vous ne mérite pas de souffrir.

Dans le pire des cas, vous pourriez vous trouver face à des personnes que vous aimez, et les pousser à s’éloigner de vous en agissant de la sorte.

Décisions  interdites dans une crise #3 : Démissionner !

Lorsque l’on traverse une période difficile, on ne doit pas se laisser submerger par nos émotions.

Peut-être avez-vous aujourd’hui l’impression que votre emploi ne vous correspond pas du tout. Est-ce vrai ? Parfois, on est tout simplement dépassé par le stress et la pression.

décisions interdites dans une crise : démissionner
décisions interdites dans une crise : démissionner

Laissez-vous le temps d’analyser la situation. Peut-être ne menez-vous pas la vie que vous voulez mener, auquel cas il serait donc légitime de démissionner et de changer de vie.

En revanche, si vous êtes tout simplement dépassé par les événements, vous devez alors prendre le temps de vous reposer.

Si vous ne pouvez pas démissionner ni prendre de vacances pour le moment, essayez alors au moins de profiter de vos week-ends.

Reposez-vous, ou pratiquez des activités vous permettant d’oublier vos obligations quotidiennes.

Décisions  interdites dans une crise #4 Entamer une nouvelle relation

De même que vous ne devez pas mettre fin à une relation, quelle qu’en soit la nature, quand vous traversez une mauvaise passe, vous ne devez pas non plus en entamer de nouvelles.

Ici, nous faisons plus précisément référence à ces relations pouvant vous affecter sérieusement; il n’y a rien de mal à se lier d’amitié avec quelqu’un, mais en revanche, il n’est pas très judicieux d’entamer une relation amoureuse, ou encore de se marier dans de telles conditions.

Peut-être vous imaginez-vous qu’en vous mettant en couple ou en vous mariant, vous apporterez davantage de stabilité à votre vie, mais vous vous trompez : pour que la stabilité soit réelle et durable, la relation doit être basée sur de vrais sentiments.

Si vous vous lancez dans une relation en pensant que cette personne pourra régler tous vos problèmes, alors vous ne ferez que vous attirez encore plus de problèmes.

N’oubliez pas que même les relations où l’amour règne peuvent échouer si d’autres carences grondent…

Tirez des leçons de vos périodes difficiles, et avancez

Les mauvaises périodes que l’on peut traverser dans la vie ne sont pas une fin en soi. Elles ne vous condamnent pas, ni ne vous limitent.

Apprenez à considérer les situations négatives telles qu’elles sont ; elles font partie de la vie, tout simplement.

Souvent, nous commettons l’erreur de tout faire pour échapper au négatif…or, en agissant ainsi, nous perdons l’occasion d’apprendre des leçons de vie importantes, et de vivre des moments essentiels à notre développement.

Pleurez si vous en ressentez le besoin, mettez-vous en colère si cela est légitime, et éloignez-vous pour vous remettre les idées en place si vous jugez cela nécessaire.

Ainsi, vous traiterez mieux l’information. Cela vous évitera de prendre des décisions trop hâtives, et ainsi, vous aurez moins de choses à regretter.

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !