THE STORRY OF THE WEEPING CAMEL – Le pouvoir de la musique (magnifique histoire) … – Michel Mougenot

MAGNIFIQUE VIDÉO À VOIR ABSOLUMENT !!!

Depuis 3000 ans, les peuples des steppes ont adopté un mode de vie pastoral se déplacant à la recherche des meilleurs pâturages et campements. Ils vivent par et pour les animaux au premier rang desquels le cheval qui a sans doute été pour la première fois au monde domestiqué dans ces prairies infinies.
C’est l’histoire d’une chamelle qui enfante dans la souffrance. La naissance se passe mal, les hommes doivent intervenir. Le traumatisme est tel pour la femelle, qu’elle rejette son petit. Il a beau la suivre, l’appeler, rien n’y fait.
Alors les nomades font appel à un VIOLONISTE, qui va jouer pour elle. La musique touche le cœur de l’animal qui se met à pleurer. Les larmes coulent le long de ses joues et le miracle se produit. A voir absolument.

VICTOIRE !!! : Bio et local dans les cantines, la loi votée à l’unanimité – Michel Mougenot

NOS ENFANTS VONT MANGER DES PRODUITS LOCAUX ET BIOLOGIQUES DANS LES CANTINES SCOLAIRES 

Manger local et de saison, c’est reprendre contact avec celles et ceux qui nous nourrissent, retrouver la fraîcheur des aliments et les saveurs du terroir. C’est aussi encourager la production alimentaire près de chez soi et, par la même occasion, l’autonomie alimentaire et un partage plus juste des ressources nourricières avec le reste du monde.
Manger local et de saison, c’est reprendre contact avec celles et ceux qui nous nourrissent, retrouver la fraîcheur des aliments et les saveurs du terroir

Voilà une excellente nouvelle pour la santé des enfants et de nos entreprises locales et propres !

C’est une victoire pour la filière biologique et pour la santé de tous. Suite à son passage hier devant l’Assemblée nationale, la loi introduisant le bio et le local dans les cantines scolaires a été adoptée à l’unanimité en première lecture.
 
En cinq jours seulement, vous avez été 110.000 à signer la pétition pour l’introduction d’aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique. Nous vous en parlions le 12 janvier dernier, cette initiative portée par la fondation Agir pour l’Environnement, avait pour but de soutenir la proposition de loi de Brigitte Allain visant à instaurer 40% de produits locaux dont 20% de produits biologiques.

DOSSIER TOURISME ; BARCELONE – GAUDI – Michel Mougenot

Partons sur les traces de Gaudi à Barcelone 

 
D’après le site 

Barcelone (Barcelona en catalan, prononcé /bəɾsəˈlonə/, et en castillan, prononcé /baɾθeˈlona/) est la capitale administrative et économique de la Catalogne, de la province de Barcelone, de la comarque d'El Barcelonès ainsi que de son aire urbaine et de sa région métropolitaine, en Espagne.
C’est tout simplement féerique la vue que l’on a sur Barcelone de ce point de vue et sur les œuvres renversantes d’Antoni Gaudi !!!
Véritable icône en Espagne, Antoni Gaudi a véritablement donné une âme à la ville de Barcelone. Découvrez au travers d’un itinéraire réalisable en une journée, les 5 œuvres majeures de l’architecte Catalan. Au programme de cette première partie de l’itinéraire : une majestueuse cathédrale toujours en construction et un parc emblématique de Barcelone.

PODEMOS : Fraîchement élus députés, ils renoncent à une partie de leurs privilèges parlementaires

QUE VOILA UN MAGNIFIQUE EXEMPLE DE SOLIDARITÉ A SUIVRE !!!

Photo de Pablo Iglesias Turriòn. L'origine de Podemos se trouve dans le manifeste « Prendre les choses en main : convertir l'indignation en changement politique », publié le week-end du 12 et 13 janvier 2014 par le journal numérique Público, et signé par une trentaine d'intellectuels, de personnalités de la culture, du journalisme et de l'engagement social et politique. Ce manifeste exprimait la nécessité de transformer la mobilisation sociale du mouvement des Indignés en processus électoral participatif et de créer ainsi une candidature pour les élections européennes de mai 2014 avec l'objectif d'opposer des idées de gauche aux politiques de l'Union européenne concernant la crise économique. Bien que ne figurant pas parmi les signataires du manifeste, le mouvement annonça le 14 janvier que le professeur de sciences politiques de l'UCM et analyste politique télévisuel, Pablo Iglesias Turrión, en prendrait la tête.
Le parti de Pablo Iglesias veut mettre en avant un rejet des « privilèges » des acteurs de la vie politique.(Crédits : SUSANA VERA)
Podemos, ce parti espagnol vous dit-il quelque chose ? Ce parti signifiant « Nous pouvons » est mené par Pablo Iglesias depuis janvier 2014. Leur adage « Prendre les choses en main : convertir l’indignation en changement politique  » montre l’exemple en mettant en avant un rejet des privilèges des acteurs de la vie politique.
Dans une Espagne affaiblie par la crise économique et financière, et où les chiffres du chômage atteignent des taux record, Podemos fait un pas en avant pour le peuple. C’est la nouvelle du jour, et que l’on aime ou non le parti Podemos, il montre l’exemple, et c’est ce que nous attendons tous de nos élus politiques, non ? Pourquoi nos politiques ont-ils tant de privilèges et des salaires exorbitants ? Les 69 députés du parti de la gauche radicale Podemos ont tous renoncé à une partie de leurs avantages financiers offerts par leurs postes.

 Que réclame le parti Podemos :