LA FED PANIQUE : MULTIPLES RÉUNIONS, URGENCE

Les événements se précipitent cette semaine, la panique s’installe dans les milieux économiques tandis que les dictateurs mondiaux et les chefs de la finance internationale se rassemblent dans des réunions secrètes d’urgence partout en Amérique, pour discuter du destin de l’économie mondiale. 

Il s’agit des dirigeants de la Réserve fédérale, Barack Obama, Joe Biden, Janet Yellen et beaucoup d’autres.

Panique à Wall Street : Les grands médias commencent déjà à utiliser l’expression “effondrement économique” pour décrire ce qui se passe dans certaines parties du monde en ce moment.
Pendant ce temps-là, en Europe, l’effondrement du système bancaire italien est entré dans une nouvelle phase inquiétante. 
 

Voici un avant-goût des événements financiers qui se sont déroulés cette semaine:

Le Conseil de direction de la Réserve fédérale a tenu une réunion spéciale lundi 11 avril, lors d’une session à huis clos.

Après la réunion de la Fed lundi dernier, Obama et Biden ont rencontré Janet Yellen, présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis.

NOUVELLE BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES BRICS : DONS

EXCELLENT : LA NOUVELLE BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES BRICS DONNE 719 MILLIONS D’EUROS À DES PROJETS LIÉS À L’ÉNERGIE VERTE

 
La banque de développement (NDB ou NBD en français) des BRICS, créée en juillet 2015, a validé un premier volet de prêts de 719 millions d’euros pour des projets d’énergie renouvelable. Le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud seront les premiers à recevoir des fonds.

La NDB ( Nouvelle banque de développement) BRICS est configurée pour favoriser une plus grande coopération financière et de développement entre les pays émergents. Elle aura son siège à Shanghai en Chine et son premier directeur général est originaire d'Inde. Le président du Conseil d'administration sera originaire du Brésil et le président inaugural du Conseil des gouverneurs sera Russe. Elle est inaugurée officiellement le 15 juillet 2014 à l'occasion du 6e sommet des BRICS qui s'est tenu à Fortaleza au Brésil.
La NDB BRICS est un organisme international de développement dont la création a été proposée par les États des BRICS
«La Nouvelle banque de développement des BRICS a annoncé aujourd’hui que le Conseil des directeurs du nouveau bailleur de fonds multilatéral avait approuvé son premier volet de prêts d’un montant total de 719 millions d’euros pour des projets d’énergie renouvelable dans quatre de ses pays membres», lit-on dans un communiqué écrit suite à une réunion du Conseil d’administration à Washington avant que les administrateurs ne participent à la session commune de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI).
Au total, le Conseil a approuvé quatre projets d’investissement. Le Brésil recevra 300 millions de dollars, la Chine, 81, l’Inde, 250 et l’Afrique du Sud, 180. D’après les estimations de la NDB des BRICS, la réalisation de ces quatre projets permettra de réduire le volume d’émissions polluantes de 4 millions de tonnes par an.

TAFTA : RAZ DE MARÉE AUX PAYS-BAS !!!

Exclusif. Les électeurs néerlandais demandent un référendum sur le TAFTA – partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP), laissant ainsi planer le doute sur l’avenir de l’accord de libre-échange USA-UE.

 

TAFTA : Neuf jours après le référendum sur l’accord d’association UE-Ukraine, lors duquel les Néerlandais ont voté non, 100 000 citoyens ont signé une pétition pour réclamer un référendum sur le TAFTA. 300 000 signatures sont nécessaires pour organiser un vote non contraignant sur le sujet, comme ce fut le cas pour le plébiscite sur l’Ukraine.

TAFTA : Neuf jours après le référendum sur l’accord d’association UE-Ukraine, lors duquel les Néerlandais ont voté non, 100 000 citoyens ont signé une pétition pour réclamer un référendum sur le TTIP. 300 000 signatures sont nécessaires pour organiser un vote non contraignant sur le sujet, comme ce fut le cas pour le plébiscite sur l’Ukraine.

Vu sur « Les moutons enragés » : 

« J’ai hésité à censurer le mot « RÉFÉRENDUM » qui en France doit avoir une connotation péjorative, sinon nos politiques proposeraient cela un peu plus souvent… En fait, oligarchie européiste ne supporte pas que la « populace » puisse s’exprimer, à chaque référendum, l’ensemble des non-élus sur-payés lobbyisés européens s’arrachent des cheveux.

ALEXANDRE JARDIN. « C’EST LA FIN D’UN CYCLE !!!»

L’écrivain ALEXANDRE JARDIN vient de lancer avec cinq mouvements citoyens (1) la « Primaire des Français », qui aura vocation à désigner un candidat hors des partis traditionnels. 

 

Une nécessité, selon lui, face à une classe politique incapable de débloquer le pays. Pourquoi avoir choisi de vous engager dans cette « Primaire des Français » alors que vous dénoncez l’obsolescence des partis politiques traditionnels ?

Alexandre Jardin est le fils de Pascal Jardin (1934-1980), écrivain et scénariste, dit le Zubial ; lui-même fils de Jean Jardin (1904-1976), dit le Nain Jaune, homme politique, directeur de cabinet de Pierre Laval sous le régime de Vichy. Il a deux frères, dont le réalisateur Frédéric Jardin et une demi-sœur. Il est le cousin de Stéphane Delajoux.
Avec son mouvement « Bleu, Blanc, Zèbre », l’écrivain Alexandre Jardin oppose les « faizeux » de la société civile à la classe politique traditionnelle qui dirigent le pays
 
Notre initiative ne s’appuie pas sur des partis classiques mais sur des mouvements et des partis citoyens. Or, tous les mouvements citoyens se sont un jour posé la question de savoir s’ils devaient entrer dans le champ politique. Et aujourd’hui, il nous semble qu’il est extrêmement dangereux de laisser fonctionner le système classique.

élus : des vampires assoiffés d’argent ?

Je fais un article sur deux livres très troublants d’un auteur qui, il faut bien l’avouer sème la controverse, pas pour avancer de fausses rumeurs, ni de fausses affirmations mais au contraire parce qu’il dit tout simplement la réalité et ce qu’il dévoile est totalement révoltant : Nos élus se gavent indécemment sur le dos des contribuables, s’en cachent de moins en moins, un comble !

Qui est cet auteur chasseur d’élus indélicats ?
De quoi parle-t-il et pourquoi cela dérange-t-il les personnes concernées ?

Voyage au pays des élus de la République française et de leurs indécents privilèges inhérents 

philippe-pascot-mon-carre-de-sable : Chasseur d'élus truands :"Philippe Pascot : "Plus tu es un truand, plus tu as de chances d'être réélu" "Délit d'élus" est un livre qui pointe du doigt les politiciens impliqués dans des affaires pénales. Pour Le Point.fr, ses auteurs reviennent sur ce travail."
La loi n’est pas la même pour les élus qui bénéficient d’un régime de faveur et les citoyens lambda. Pourquoi défendent-ils la retraite par répartition alors que la leur est par capitalisation ?
La loi n’est pas la même pour les ÉLUS qui bénéficient d’un régime de faveur et les citoyens lambda. Pourquoi défendent-ils la retraite par répartition alors que la leur est par capitalisation ?
Dans les années 80, François de Closet avait employé un néologisme très approprié concernant les Hauts fonctionnaires en leur attribuant des privilégiatures, un terme construit en téléscopant les mots privilèges et villégiatures, mais que penser des « avantages »
 écœurants dont bénéficient ces individus totalement isolés dans les sphères des institutions et des multiples paliers de représentation, offrant des opportunités de vivre royalement au frais des contribuables à qui ils demandent en revanche de se serrer la ceinture… C’est ça aussi que « Nuit Debout » et tous les autres mouvement d’indignation populaire et maintenant de révolte sont en train de combattre, mais, ça, là-haut dans leurs palais de cristal, les élites ne le voient pas venir…
« Ils n’ont plus de pain ?!?!
Qu’ils mangent donc de la brioche »

Libre échange : TAFTA C’EST PAS DE LA DENTELLE

Libre échange = TAFTA – TTIP …

C’EST QUOI CES TRUCS LÀ ??? 

Le 14 juin 2013, le Conseil de l’Union Européenne (chefs d’Etat et de gouvernement) a donné mandat à la Commission Européenne d’ouvrir des négociations avec les États-Unis en vue d’aboutir à un accord transatlantique pour créer le plus vaste marché du monde !!!
Rien que ça …

>Le Libre échange représente aussi une menace démocratique dans la mesure où il permettrait aux multinationales de poursuivre les États devant des tribunaux d’arbitrage privé. Cette vidéo fait état des menaces que représente le projet de traité transatlantique (TAFTA).
Plusieurs dénominations désignent ce projet de « grand marché transatlantique », qu’elles soient anglophones (TAFTA – Trans Atlantic Free Trade agreement ; TTIP – Transatlantic Trade and Investment Partnership) ou francophones (PTCI – Partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement).

VACCINS MENINGITEC : La justice ordonne des expertises

Vaccins Meningitec : résultats d’analyses accablants. L’état est complice d’un empoisonnement!

 

550 familles qui assignent en justice le laboratoire CSP (Centre Spécialités Pharmaceutiques), distributeur français des vaccins  Meningitec, pour avoir acheminé des seringues défectueuses de ce vaccin contre la méningite. «La seule chose que nous pouvons affirmer, c’est que nos enfants ne sont plus les mêmes depuis ce vaccin», lance Valérie*
 
 

Même Paris-Match confirme mes propos !!!

Des résultats affolants sur les vaccins Meningitec viennent d’être livrés par un laboratoire italien. Le vaccin contre la méningite C contiendrait des nanoparticules de métaux lourds dangereuses pour la santé des enfants. Les 600 familles engagées dans une procédure judiciaire sont sous le choc.

LE SCANDALE DU VALPROATE DE SODIUM – LA DÉPAKINE

Dans le monde de « la santé » il existe des dossiers bien particuliers, le valproate en fait partie !

Les Galilée et les Copernic d’antan sont remplacés allègrement par les Professeurs Joyeux  ou Benveniste d’alors,  avec le point commun que le procès qui leur est fait est de penser différemment que l’establishment, raison suffisamment valable pour les écarter et les ridiculiser jusqu’à la prochaine révolution scientifique !

valproate chez l'adulte : soit en monothérapie, soit en association à un autre traitement antiépileptique: Traitement des épilepsies généralisées: crises cloniques, toniques, tonico-cloniques, absences, crises myocloniques, atoniques, et syndrome de Lennox-Gastaut. Traitement des épilepsies partielles: crises partielles avec ou sans généralisation secondaire.

DÉSORMAIS, UNE BANQUE POURRA PONCTIONNER LES COMPTES DE SES CLIENTS POUR SE RENFLOUER !!!

L’ordonnance est passée en France: désormais, une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients

D’après un article du magazine MÉDIA PRESSE INFO
 Pas de débat, pas de loi, une simple ordonnance. La directive est passée inaperçue dans le creux de l’été. Si votre banque fait faillite, elle pourra se renflouer en aspirant vos comptes, sans plus de façons.

Schäuble, dans cette sorte de Parlement, n’aura pas envie de s’écharper avec Syriza, Podemos ou même Beppe Grillo. Il souhaite un Parlement de grande coalition, comme au Bundestag, au sein duquel règne la continuité. Schäuble ne considère pas les institutions politiques comme des lieux dynamiques mais comme des lieux de stabilité.
Il s’agit de la « Directive européenne sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (Bank Recovery and Resolution Directive). D’abord expérimentée à Chypre où les comptes ont été largement siphonnés, la mesure est désormais applicable en France depuis le 20 août. Elle est passée en douce par ordonnance. Imaginez le tapage si une loi était venue devant le Parlement! Depuis que les Français ont mal voté en rejetant la Constitution européenne par référendum, il n’y a plus de référendum. C’est la même chose pour les lois gênantes! En l’occurrence on imagine bien que le lobby bancaire tenait à la plus grande discrétion de même que le pouvoir socialiste. Pourquoi s’embêter quand une simple et discrète petite ordonnance prise en catimini au cœur des vacances d’été fait parfaitement l’affaire ?
Ce qui a attiré l’attention des observateurs, c’est la Commission européenne qui s’impatiente. Jeudi 22 octobre elle a annoncé qu’elle allait poursuivre devant la Cour européenne de justice les pays qui n’avaient pas encore transposé dans leur droit national la directive BRRD. Mais le pouvoir socialiste toujours zélé dés qu’il s’agit de nuire aux Français, n’avait pas attendu les menaces bruxelloises, qu’on se rassure! A la prochaine crise bancaire les épargnants pourront être acculés à la faillite, mais plus les banques! 
QUE RISQUONS NOUS CONCRÈTEMENT ? :