Amitié entre homme et femme, possible ou pas

Amitié entre homme et femme ce mythe peut-il exister ?

Une amitié entre homme et femme est-il possible ? Tout le monde connaît des films comme Quand Harry rencontre Sally ou des séries comme Friends, qui parlent de l’amitié entre un homme et une femme comme de quelque chose de presque impossible, une simple période de transition vers une relation.

“L’amitié est plus difficile et plus rare que l’amour, c’est pourquoi nous devons la conserver telle qu’elle est”.
-Alberto Moravia-

Une amitié entre homme et femme, ce mythe peut-il exister ?
Une amitié entre homme et femme, ce mythe peut-il exister ?

D’après un article de nospensees.fr, merci à ce site pour la contribution

Mais la réalité n’est pas un film ou une série télévisée. Et actuellement, dans un grand nombre de domaines, les hommes et les femmes interagissent dans les mêmes conditions, ce qui fait que les relations amicales entre les deux sexes sont à l’ordre du jour.

Une amitié entre homme et femme peut-elle exister ?

Une amitié entre homme et femme peut-elle exister : L'Ennui Poche – 17 décembre 1998 de Alberto Moravia  (Auteur), Gilles de Van (Introduction), Claude Poncet (Traduction)
Une amitié entre homme et femme peut-elle exister : L’Ennui Poche – 17 décembre 1998
de Alberto Moravia (Auteur), Gilles de Van (Introduction), Claude Poncet (Traduction)

Pour beaucoup, il est pratiquement impossible qu’un homme et une

femme soient amis à cause des différences psychologiques existant entre les deux et à cause de l’attirance sexuelle, que l’on pense incompatible avec de l’amitié.
D’un autre côté, beaucoup de gens sont amis avec des personnes du sexe opposé et avancent qu’il s’agit d’amitiés plus solides et plus durables car chaque personne donne le meilleur d’elle-même, et les différences sont constructives. de plus, dans le cadre d’une amitié entre homme et femme il n’y a généralement pas de compétition entre eux, ce qui donne des relation beaucoup plus harmonieuses puisqu’il y a beaucoup moins « d’irritants » dans un tel rapport humain.

Études sur l’amitié entre homme et femme

L’éternel dilemme de la possible amitié ou non entre un homme et une femme a été analysé par plusieurs scientifiques de l’Université du Wisconsin-Eau Claire, aux États-Unis, pour découvrir la vérité derrière ce dilemme.

Une amitié entre homme et femme peut-elle exister : Les Indifférents Poche – 4 janvier 1999 de Alberto Moravia  (Auteur), Gilles de Van (Introduction), Paul-Henri Michel (Traduction)
Une amitié entre homme et femme peut-elle exister : Les Indifférents Poche – 4 janvier 1999
de Alberto Moravia (Auteur), Gilles de Van (Introduction), Paul-Henri Michel (Traduction)

L’étude a réuni 88 paires d’étudiants universitaires à qui on a posé une série de questions, aussi bien séparément qu’en présence de l’autre.

Les questions portaient sur les sentiments romantiques qu’ils éprouvaient ou qu’ils pouvaient avoir éprouvé envers leur ami participant à l’étude.

Les réponses obtenues ont été classées en trois catégories : aucune attirance, attiré modérément et extrêmement attiré, et on a aussi fait une différence entre attirance, estime et désir.

“L’amitié est une âme en deux corps, un cœur qui habite deux âmes.”
-Aristote-
Pour obtenir une vision globale, on a également réalisé un historique

Amitié entre homme et femme ce mythe peut-il exister : Ethique à Nicomaque Poche – 1 janvier 1994 de Aristote (Auteur), Jules Tricot (Sous la direction de)
Amitié entre homme et femme ce mythe peut-il exister : Ethique à Nicomaque Poche – 1 janvier 1994
de Aristote (Auteur), Jules Tricot (Sous la direction de)

complet de l’interaction de chaque participant avec des personnes de l’autre sexe, les circonstances au cours desquelles les amis s’étaient rencontrés (travail, lycée, amis communs, etc.), le temps qu’avait duré l’amitié, les émotions associées, etc.

Les résultats de l’étude sur l’amitié entre les hommes et les femmes
Le plus surprenant des résultats obtenus au cours de cette étude est que la perception de la relation change énormément en fonction du sexe. C’est-à-dire que les hommes et les femmes jugent à travers plusieurs paramètres la relation qu’ils entretiennent avec l’autre.

Selon les conclusions auxquelles a abouti l’étude, les hommes ressentent beaucoup plus d’attirance envers leurs amies et sont plus enclins à penser que leurs amies sont attirées par eux.

Amitié entre homme et femme, ils sont différents !

D’un autre côté, l’étude démontre que les femmes se trouvent en général à l’opposé de leurs amis hommes. Les femmes éprouvent peu ou pas d’attirance envers leurs amis hommes et partent du principe que cette absence d’attirance est mutuelle.

Les causes de notre façon de voir l’amitié

La sociologue Emma Renold, de l’Université de Cardif, et auteur de Girls, Boys and Junior Sexualities a réalisé une étude pour découvrir les motivations des enfants et des adolescents dans leur comportement quotidien, en marge de l’opinion des adultes.

L’idée communément répandue est que si on a un petit copain ou une petite copine, on a gagné.

En effet, la culture du couple est si développée que les adolescents semblent forcés de chercher une compagne ou un compagnon à un âge de plus en plus précoce, alors qu’ils sont en fait en train de découvrir leur propre sexualité.

“L’amour parfait, c’est une amitié avec des moments érotiques.”
-Antonio Gala-
Les adolescents sont aussi fortement influencés par leur cercle d’amis et par leurs camarades d’école, qui considèrent le fait d’être en couple comme un signe de statut social et de popularité.

Ne pas être en couple peut donner lieu, dans certains cas, à une stigmatisation sociale et engendrer une certaine marginalisation.

En réalité, il n’est pas question d’une grande influence des moyens de communication de masse et d’un bombardement continu de publicité, mais plus de comportements liés au couple qui contribuent à renforcer l’image que nous donnons aux autres, offrant ainsi une image de pouvoir.

Il est essentiel de vivre l’amitié entre personnes de sexe différent de la même manière que nous vivons et nous acceptons celles avec des personnes du même sexe, de façon saine et honnête.

Il est important de se laisser porter et de profiter avec nos amis de tous les bons moments que nous passons avec eux, ainsi que d’apprécier véritablement tout ce que chacun d’eux nous apporte.

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

4 pensées sur “Amitié entre homme et femme, possible ou pas”

  1. Bonjour,

    J’ai vu le film intitulé « Quand Harry rencontre Sally » (1987 – 1988 ?). Je l’ai trouvé très beau : au début, Harry étudiant, crache son noyau de cerise (prune ?) contre la vitre de la voiture de sally qui l’emmène. A la fin Sally est en crise de la quarantaine et Harry est son reconfort amoureux. Entretemps il y a la séparation mouvementée d’un couple de leurs amis avec une table qui vaut son pesant d’or … Moi je dirai sans trop m’avancer que l’amour commence un peu avec la jalousie, mais que l’amitié peut être un pansement à la déception amoureuse si on l’accepte.

    Jean-Yves

    1. Bonjour, merci de cette intervention Jean-Yves, très pertinente comme d’habitude

      Mon histoire toute récente tourne autour de ce binôme amitié/jalousie, je vis une séparation après 37 ans de mariage car ma conjointe n’a plus supporté une relation très forte d’amitié que j’ai avec une amie commune, avec qui nous nous sommes trouvé d’innombrables affinités, une immense complicité et une amitié amoureuse pure (bien sûr, cette relation qui a débuté il y a 7 ans n’est évidemment pas la seule raison de cette rupture, elle est un élément déclencheur assurément) c’est la raison pour laquelle j’ai déjà publié plusieurs articles à propos de l’amitié et que mes interrogations concernant la coexistence entre une vie de couple et une vie amicale sont aussi vives.
      Justement concernant cet aspect – la jalousie – je ne considère pas du tout que la jalousie soit une expression d’amour, je pense que c’est une conséquence de la peur de perdre l’être cher ou le conjoint ou ce qu’on considère être un peu sa propriété (ou beaucoup sa propriété pour certains jaloux extrêmes qui vont jusqu’au meurtre pour ne pas perdre !)
      Je crois qu’une alternative à cette jalousie est la mobilisation pour tenter de rester le partenaire idéal de notre conjoint(e), mais évidemment cela implique d’accepter que ce conjoint ait le choix de s’associer avec le partenaire qui lui semble idéal, et donc de risquer de le perdre.
      Mais dans ce sens je constate que tous les modèles reproductifs vivants spontanés fonctionnent selon ce mode du meilleur choix possible pour le bienfait du développement de la race, le darwinisme repose sur cette thèse
      Pour suite et fin je considère également que le mariage est une institution artificiellement instaurée afin de maintenir et entretenir des privilèges « reproductifs » et comme tout ce qui est artificiel, cela inclus aussi des avantages et inconvénients annexes…
      C’est également pour cette raison que j’estime que la jalousie est un sentiment « parasite » qu’il convient de combattre, au mieux de surveiller attentivement de manière à ce que ça ne devienne pas une conduite dangereuse>
      Comme dans toutes choses les excès sont souvent nuisibles !

      1. En me relisant, je voudrais ajouter que quand je fais allusion aux privilèges « reproductifs » je veux également parler du point de vue sociologique et sociétal, le mariage est bien sûr une institution traditionnelle ancestrale, mais il ne faut pas oublier que ce n’est que depuis un siècle que le mariage est basé sur l’amour entre deux être qui convolent en une telle union, auparavant il s’agissait pratiquement exclusivement de contrats ou pactes d’intérêts économiques ou stratégiques, on doit d’ailleurs les plus belles histoires, les plus beaux romans et opéras à ces transgressions amoureuses de l’ordre établi, comme quoi l’amour est un peu une anarchie de nos sociétés

      2. Bonsoir Bruno,

        Effectivement, je pense après avoir lu votre argumentation et un peu de réflexion que vous avez raison. merci pour votre témoignage. Je dirais donc que l’on peut être un peu jaloux, mais pas trop. Peut-on aussi l’être dans la bonne humeur … et de façon valorisante pour l’autre ? Et bien ce n’est pas toujours facile ! Moi je suis parfois réactif devant certaines situations de concurrence que je trouve abérrantes et dont je pense de ce fait que ma compagne va y laisser sa joie de vivre. Mais je ne suis pas dans sa tête. Pour elle, certaines choses n’ont que peu d’importance. Je pense aussi qu’aimer, c’est aussi accepter de voir partir l’être aimé si quelque chose de plus fort que nous l’impose. Qu’est-ce qui pourra subsister après ? c’est une question valeureuse. Le divorce … on y laisse toujours un peu des plumes. Faut-il se alors se rebeller, ou accepter de lacher prise pour épargner le reste de la relation ? … Ce n’est pas toujours simple. Des relations d’amitié homme-femme en dehors du couple, demandent, je le pense, un peu de consentement de la part du conjoint et je constate que ce n’est pas toujours facile à gérer. Attention aux « vieilles jalousies » ! J’en fais aujourd’hui un peu l’expérience. Dans la moins bonne des issues, je garderai toujours un sentiment affectif positif envers ma compagne , pour toutes les bonnes années passées ensemble. Mais par contre si tout finit bien, tant mieux pour nous !

        Jean-Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !