ADN de la pieuvre, le poulpe un Alien ?

L'adn de la pieuvre
L’adn de la pieuvre

L’adn de la pieuvre ne vient pas de ce monde, c’est une avancée scientifique

Avancée scientifique : l’adn de la pieuvre ne vient pas de ce monde

ADN de la pieuvre : il ne vient pas de ce monde

Par Claire C. | 26 juin 2016 : un article de esprit-science métaphysiques pieuvres

Selon une nouvelle étude, l’ADN de la pieuvre ne vient pas de ce monde! Effectivement, leur génome est beaucoup plus complexe que celui d’un humain et contient environ 33.000 gènes codant pour des protéines! Cet ADN alien ne ressemble à aucun autre étudié ici sur terre.

adn de la pieuvre : une exception génomique sur terre

Les océans ont de nombreux mystères que nous découvrons chaque année quand les biologistes marins peuvent aller plus loin et étudier avec de meilleures technologies. Récemment, un groupe de chercheurs a décidé de se pencher sur le code adn de la pieuvre et autour des céphalopodes, afin de mieux les comprendre.

Cette classification regroupe divers mollusques tels que le calmar, la seiche et bien sûr la pieuvre. Les scientifiques pensent que leur évolution remonte à au moins 500 millions d’années, ce qui signifie qu’ils seraient même antérieurs à certaines espèces végétales de la terre! Elles sont tellement polyvalentes qu’elles sont présentes dans tous les coins de l’océan et à n’importe quelles profondeurs.

L’adn de la pieuvre est antérieur aux autres codes en plus d’être plus évolué, une incongruité !

Elles ont une biotechnologie incroyablement avancée sur elles, surtout quand vous pensez à leur peau qui change de couleur, leurs yeux comme des caméras, et leur corps extrêmement flexibles. Elles ont également un très grand système nerveux.

Ces cerveaux hautement développés sont considérés comme extrêmement intelligents et elles ont été capables de prouver leurs compétences en résolvant des énigmes complexes.Il suffit de consulter cette vidéo qui montre une pieuvre en train d’ouvrir un pot!

Elles ont une biotechnologie incroyablement avancée sur elles, surtout quand vous pensez à leur peau qui change de couleur, leurs yeux comme des caméras, et leur corps extrêmement flexibles
Elles ont une biotechnologie incroyablement avancée sur elles, surtout quand vous pensez à leur peau qui change de couleur, leurs yeux comme des caméras, et leur corps extrêmement flexibles

Ce nouveau séquençage d’ADN révolutionnaire a pu montrer qu’elle ne ressemble à aucune autre créature sur cette planète. Cette complexité encore jamais observée était plus complexe que le génome humain et ce fut une découverte très excitante pour les biologistes marins à travers le monde.

Le Dr Clifton Ragsdale de l’Université de Chicago, aux États-Unis a déclaré:

« La pieuvre semble être tout à fait différente de tous les autres animaux, même des autres mollusques, avec ses huit bras préhensiles, son grand cerveau, et ses capacités de résolution des problèmes.
Le zoologiste britannique Martin Wells a déclaré que le poulpe est un alien. En ce sens, donc, notre document décrit le premier génome séquencé à partir d’un alien ».

L’une des raisons pour lesquelles les biologistes voulaient étudier la pieuvre est parce qu’elles semblent être naturellement en mesure d’adapter et de résoudre des problèmes très complexes. Sa capacité d’apprentissage et de mémorisation a déconcerté les scientifiques, ce qui les a conduit à effectuer un test de séquençage de l’ADN.

adn de la pieuvre : peut-il expliquer les incroyables capacités de cet animal ?

Ce nouveau génome peut aider à expliquer pourquoi elles sont capables de changer rapidement de couleur et même communiquer avec la couleur de leur peau.

Les scientifiques ont également découvert que le génome est rempli de transposons qui sont également connus comme des «gènes sauteurs». Ces gènes se réorganisent dans le génome. Même les scientifiques ne sont pas sûrs de ce que font ces gènes très avancés, il y a quelque chose de vraiment étrange qui se passe à l’intérieur des neurones de la pieuvre.
Imaginez votre corps rempli de cellules souches qui pourraient changer rapidement en fonction de ce que vous avez besoin d’un moment à l’autre. Ce serait une biologie incroyablement avancée qui pourrait faire une énorme différence dans notre capacité d’adaptation aux changements de l’environnement et pour survivre à des conditions extrêmes.

« Avec quelques exceptions notables, la pieuvre a en fait un génome invertébré typique qui vient d’ être complètement réorganisé, comme s’il avait été mis dans un blender et mixé », a déclaré Caroline Albertin, étudiante diplômée en biologie des organismes et d’anatomie à l’Université de Chicago. «Cela conduit à des gènes placés dans de nouveaux environnements génomiques avec des éléments régulateurs différents, et ce fut une découverte tout à fait inattendue.»

Le rapport scientifique conclut que les pieuvres ont des gènes «étrangers» qui sont à la fois choquants et intrigants pour la communauté de biologistes marins.

Il est peut-être temps de regarder plus profondément dans nos propres océans pour voir les autres mystères exotiques qui sont enterrés dans les profondeurs.

email

Auteur : CDS-Mon Carré De Sable-Michel Mougenot

CE BLOG REFLÈTE LA DÉMARCHE D'UN AUTODIDACTE QUI S’INTÉRESSE AU MONDE DANS LEQUEL IL VIT. Mes Adresses : http://moncarredesable.com/ http://moncarredesable.fr/ michel.mougenot@moncarredesable.com https://www.youtube.com/channel/UCw7jtBpy6TmdSrtuRiTKz2Q https://www.facebook.com/MON-CARRÉ-De-SABLE-moncarredesablecom-172321726472511/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir une info-lettre de Mon Carré De Sable ? OUI je le veux !